... © Aprh
Résultat de course - 15.12.2020

Good Luck Quick se transforme en ovni

C’est un cheval froid qui n’en met pas plein la vue mais il est vraiment bon.
Mathieu Mottier

Quelle impression dans le final ! Lorsque Good Luck Quick a passé la surmultipliée dans la ligne d'arrivée, il n'y avait plus que lui en scène. On a alors eu le sentiment que ses rivaux étaient chaussés de plomb.

La question de l'aptitude à la grande piste peut avoir des résonances plus larges que prévu. Récent lauréat sur la petite piste parisienne, Good Luck Quick (Un Mec d'Héripré) était déferré pour la première fois des quatre pieds ce mardi. Pour l'améliorer encore ? Pas vraiment si on prend au pied de la lettre la déclaration de son nouveau jockey attitré, partenaire de son dernier succès, Mathieu Mottier : « J’avais un peur à la grande piste, c’est pour cela qu’on l’avait déferré mais en fait cela ne l’a nullement gêné. » L'aptitude à la grande piste restait donc une inconnue en dépit d'une victoire de Good Luck Quick sur le profil il y a un an. Mais différents prestations décevantes y avaient été enregistrées depuis.
Ce mardi, l'épreuve a été animée bon train par Guérilla de Simm (Brillantissime) et Gabiano (Brutus de Bailly) n'a pu que constater les dégâts dans la ligne d'arrivée, en devant laisser partir le vainqueur. Mathieu Mottier a ajouté sur ce succès : « Super. Il a eu un bon parcours mais il a vraiment été très bon pour finir dans un excellent chrono de 1’12’’7. C’est un cheval froid qui n’en met pas plein la vue mais il est vraiment bon. Il me semble capable de monter de catégorie. »
Monter de catégorie et attaquer les semi-classiques sera aussi la cause d'un embarras pour le jockey de Gladys des Plaines. Comment être sur deux concurrents à la fois ? Evidemment, dans ce genre de confrontation, Good Luck Quick va se retrouver avec le statut du challenger. Mais un challenger qui avait des allures d'ovni ce mardi.

D'où vient-il ?

Quatrième produit de Sélection Gédé (Fleuron Perrine), laquelle ne s'est pas qualifiée, Good Luck Quick (Un Mec d'Héripré) est le meilleur élément de sa fratrie, l'autre étant, à un degré moindre, Et Voilà Quick 1'14'' (Titi Quick - 47 190 €). Quatre des six produits en âge de courir de Sélection Gédé sont vainqueurs, le plus jeune répertorié étant Jackpot Quick, un yearling par Scipion du Goutier. Sélection Gédé est une soeur du classique et étalon Rancho Gédé 1'12'' (Insert Gédé). C'est là la descendance de la championne et matrone Champenoise 1'17'' (1968-Pacha Grandchamp), lauréate des Prix du Président de la République et des Elites, ici en position de quatrième mère. Un pedigree sous le signe du jour, celui de l'"Amérique", dans la mesure où Ténor de Baune (Prix d'Amérique 1991) est l'auteur de Fleuron Perrine, tandis que Lurabo (Prix d'Amérique 1984) est l'un des pères de mères de la séquence.

5e | PRIX DE ROSTRENEN
M - 2700 m - Course B - 37 000 €
GOOD LUCK QUICK 1'12"7
Un Mec d'Heripre x Selection Gede (Fleuron Perrine)
Jockey : M. Mottier - Entraîneur : M. Esper
Propriétaire : E. Quick Star - Eleveur : E. Quick Star
2e Gabiano 1'13"
3e Garou du Chene 1'13"2
4e : Grazia - 5e : Guerilla de Simm - 6e : Goodman Turgot - 7e : Gringo Sava
A voir aussi :
...
Iermont : nouvelle méthode,
nouvelle victoire

On avait découvert un Iermont entreprenant, vainqueur après avoir coanimé son épreuve à Laval, le 20 février, lors de ses débuts. Cette fois, Maxime Bézier s'est évertué à le faire attendre. Cela n'a nullement changé le résultat ...

Lire la suite
...
Florian Desmigneux fait
briller Ego Turgot

Au terme d'une course menée avec beaucoup d'à-propos Florian Desmigneux mène au succès Ego Turgot (Sancho Turgot), trotteur de qualité mais pas de tous les jours.

Lire la suite
...
Godfather dans un
temps record pour un 5 ans

Labellisé course B, le Prix de Toulon a souri à l'Écurie Louis Baudron qui signe le jumelé gagnant bien que le favori Faithful soit resté en rade, disqualifié. Mais Godfather a lui brillé, faisant afficher un top-chrono.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite