... ©Aprh
Résultat de course - 16.12.2020

Ciel d'Azur : belle éclaircie sur l'hiver de Franck Leblanc

Il devrait confirmer s'il reste comme ça.
Franck Nivard

Appliquant sa tactique de prédilection, devant et sur un rythme régulier, Ciel d'Azur (Gazouillis) a remporté un second succès lors de son meeting d'hiver parisien, confirmant l'arrivée d'un anticyclone au-dessus de la team Leblanc.

S'il a été détrôné depuis plusieurs hivers par son Jean-Michel Bazire du titre de recordman du nombre de victoires au cours du meeting d'hiver, Franck Leblanc n'en reste pas moins un acteur principal. Ciel d'Azur lui apporte ainsi un neuvième vainqueur sur la période à Vincennes, le quatrième en cinq jours après les réalisations d'Eden Gédé, d'Helitloppet samedi et celle de Freeman de Houelle hier. Ce n'est pas encore le beau fixe, mais la tendance est très positive.

Pour Ciel d'Azur, c'est même une troisième victoire en un mois. C'est clair, ce trotteur arrivé en retard de gains sur le meeting d'hiver (avec 183 770€) peut faire nettement gonfler son compte en banque comme nous l'a confirmé Franck Nivard son pilote : "C'est un cheval assez dur et je me doutais qu'il n'y aura pas grand monde pour aller devant. Je suis allé en progression. Il est aussi bien sur 2700 que sur 2100m. Il devrait confirmer s'il reste comme ça."

Après avoir connu des soucis de santé Ciel d'Azur a trouvé la bonne carburation et son hiver pourrait être très fructueux. Il pourrait s'inspirer de ce qu'avait réussi à faire son compagnon d'entraînement Coach Franbleu arrivé sur le meeting 2018-2019 avec 250 000€ de gains et l'ayant conclu avec 200 000 de plus ! Le challenge est relevé mais pas totalement impossible.

D'où vient-il ?

Élevé par Guy Bernereau, ce fils de Gazouillis, adjugé 67 000 €, yearling, aux ventes de sélection d'Arqana Trot, est le frère utérin d'Avenir Classique 1'13'' (Quaro), gagnant de seize courses et de plus de 200 000 € . Perle de Mai 1'14'' (Kaisy Dream), la première mère, a signé trois victoires, dont une à Enghien. La deuxième mère, Kalina de Mai 1'14'' (Viking de Bellouet), fut, à la fois, précoce et semi-classique chez Fabrice Souloy (placée de Groupes 2). Mère de sept vainqueurs, elle a pour arrière-grand-mère Brise de Mai (1967-Feu Follet X) qui n'est autre que la sœur de l'exceptionnelle Une de Mai 1'13'' (Kerjacques).

1ère | PRIX POITOU-CHARENTES
Att - 2850 m - Course B - 56 000 €
CIEL D'AZUR 1'13"7
Gazouillis x Perle de Mai (Kaisy Dream)
Driver : F. Nivard - Entraîneur : F. Leblanc
Propriétaire : M. De Sousa - Eleveur : G. Bernereau
2e Dream de Lasserie 1'13"1
3e Crusoe d'Anama 1'13"2
4e : Dayana Berry - 5e : Cash du Rib - 6e : Comtesse du Clos - 7e : Bonheur de Nay
A voir aussi :
...
Harmoniously confirme à un échelon supérieur

De bons 4 ans étaient au départ du Prix du Palais-Royal, où les deux favoris He And Me (Bird Parker) et Hatha Josselyn (Charly du Noyer) se sont montrés fautifs. La sagesse, c'est l'une des principales qualités d'Harmoniously (...

Lire la suite
...
Jina de l'Ormerie, une 2 ans qui a du talent

Dans l'épreuve réservée aux pouliches de 2 ans, ce mercredi à Enghien, il y a eu un beau match final. Jina de l'Ormerie (Amiral Sacha) a su venir à bout de la la pouliche de Philippe Allaire Jélica Vé...

Lire la suite
...
Fin de carrière pour Eagle Eye Sherry

Meilleure pouliche de 3 ans suédoise l'an dernier, Eagle Eye Sherry (Bold Eagle) ne courra plus a annoncé Björn Goop son entraîneur sur son site internet. Elle a été éliminée en demi-finale de la Breeders Crown dimanche à ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite