Résultat de course - 17.12.2020

Effigie Madrik, véritable image de la ténacité

C'est une bonne jument, assez dure, qui a été capable de faire deux efforts dans le parcours.
Alexandre Abrivard

Alexandre Abrivard a eu raison de faire le déplacement de Grosbois en direction de Meslay-du-Maine. Pour son unique drive de la réunion, le fils de Laurent Abrivard a mis le but au fond des filets avec la bonne Effigie Madrik.

Tandeam A. Abrivard / L.-C. Abrivard
depuis le 28/10 (début du meeting d'hiver)
93 courses avec 54 chevaux
15 victoires
42% de réussite sur le podium

Jugée sur sa troisième place dans le Quinté+ du 9 décembre à Vincennes derrière Eadshot Josselyn (The Best Madrik) et Equinoxe (Texas Charm), Effigie Madrik (Un Mec d'Héripré) avait la première chance de cette course réservée aux chevaux d'âge. Léo Abrivard, driver attitré d'Effigie Madrik, étant sous le coup d'une mise à pied, c'est son frère aîné, Alexandre, qui l'a parfaitement suppléer. En remportant facilement cette épreuve, la protégée de Laurent Abrivard brille pour la quatrième fois cette année. « Je me doutais que beaucoup d'attentistes voudraient mon dos. À un tour de l'arrivée, j'ai dû demander à ma partenaire de faire un effort assez important. C'est une bonne jument, assez dure, qui a été capable de faire deux efforts dans le parcours », a déclaré Alexandre Abrivard sur Equidia.
Une nouvelle fois pieds nus ce jeudi, Effigie Madrik soigne ses statistiques "sans chaussures" depuis le déconfinement (soit à partir de la mi-mai). Elle en est à 13 courses pour 4 victoires et 5 places sur le podium. Avec un compte en banque qui approche des 200 000 €, cette jument de 6 ans va découvrir des bons engagements à son programme face à ses aînés. Aussi à l'aise corde à droite que corde à gauche, il faudra donc la suivre en province mais aussi dans la capitale. Les réguliers Design Jénilou (Rockfeller Center) et Elegant du Lupin (Jasmin de Flore) complètent le podium.

D'où vient-elle ?

Cette fille d'Un Mec d'Héripré est la soeur des bons Orélie Madrik (221 820), Sinou Madrik (148 217€) ou encore Tison Madrik (260 270€). Elle a été élevée par Emmanuel Leclerc et l'écurie Deloison. Si elle porte la casaque de Gérard Augustin-Normand, trois autres co-propriétaires sont également associés sur cette jument : l'écurie Deloison, Laurent Abrivard ainsi que l'écurie les Boulaies.

8e | PRIX LES CARRIERES DE CHAFFENAY
Att - 2600 m - Course D - 27 000 €
EFFIGIE MADRIK 1'13"2
Un Mec d'Heripre x Fidji du Buisson (Kimberland)
Driver : A. Abrivard - Entraîneur : L. Cl. Abrivard
Propriétaire : Ec. Augustin-normand - Eleveur : E. Leclerc
2e Design Jenilou 1'13"4 Rockfeller Center x Melodie Jenilou
3e Elegant du Lupin 1'13"4 Jasmin de Flore x Tzigane du Lupin
4e : Emencourt Blequin - 5e : Eminent d'Orgeres - 6e : Carthago d'Ela - 7e : Disco d'Occagnes
Orlando Vici 1'12''7 Quadrophenio 1'13''9
Un Mec d'Heripre 1'09''4 Irlande du Nord
I Love You Darling 1'19''0 Buvetier d'Aunou (US) 1'14''4
EFFIGIE MADRIK Bye Bye Darling
Kimberland (US) Nevele Pride (US)
Fidji du Buisson 1'18''3 Astrasia
Aube du Buisson Passionnant 1'15''1
O Hara du Buisson
A voir aussi :
...
Une double étoilée de 2 ans débute à Bréhal lundi

La sixième épreuve ouverte à la promotion née en 2022 se disputera ce lundi à Bréhal. Les cinq précédentes ont permis de couronner, dans l'ordre chronologiques : 1️⃣ Monzon Normand (Hohneck) à Bernay le 7 juillet pour l'entraînement de Philippe Allaire ; 2️⃣ ...

Lire la suite
...
Jason Ginyu confirme son retour au premier plan

Auteur d'un début de carrière presque sans accros, Jason Ginyu (Saxo de Vandel) avait ensuite connu une période un peu plus délicate. "Le cheval a été victime d'un virus à l'automne dernier étant forcément dimunué, ce ...

Lire la suite
...
Keengame enchaîne au trot monté

Arrivée dans l'écurie de Jean-Philippe Monclin le 19 avril dernier, Keengame (Express Jet) s'est montrée indélicate lors de ses deux premières sorties sous son nouvel entraînement avant d'enregistrer une première victoire sous la selle, ...

Lire la suite
...
Lovino Bello, le premier 3 ans
sous les 1'10 en France

C'est une performance qui restera dans l'histoire du trot hexagonal. On se souviendra que, dans le Prix Henri Cravoisier (Gr.3) 2024, Lovino Bello a été le premier 3 ans à passer sous la barre des 1'10 en France. Le partenaire d'Eric Raffin a ...

Lire la suite