... ©Scoopdyga
Actualité - 17.12.2020

L'heure "H" pour les 3 ans

Je le savais capable de gagner une course à Vincennes mais de là à arriver jusqu'à un Critérium !
Alexis Grimault

Ils seront 13 participants au Critérium des 3 Ans (Gr.1) dimanche prochain à Vincennes. Tous les protagonistes attendus sont bien au rendez-vous de la grande finale annuelle des 3 ans de fin d'année.

Tous les protagonistes seront au rendez-vous ? Pas tout à fait en fait. La disparition récente d'Havana d'Aurcy laisse en effet un vide dans les rangs. Sa place est encore chaude dans la classe des meilleurs "H" et, par correction, personne ne peut encore prétendre à l'occuper. La première lauréate de Groupe 1 de cette promotion née en 2017, par le truchement de son titre dans le Prix Comte Pierre de Montesson - Critérium des Jeunes, sera présente au travers ses rivaux des premières joutes : Helgafell (Charly du Noyer) et Hooker Berry (Booster Winner) chez les mâles et Hirondelle Sibey (Gazouillis) chez les pouliches.

Un vainqueur de Groupe 1 en lice
Conséquence de la disparition d'Havana d'Aurcy, il ne reste qu'un seul vainqueur de Groupe 1 dans cette génération. C'est le champion Helgafell. Pour être précis, il s'agit ici d'un double lauréat au plus haut niveau avec un palmarès qui compte le Prix Albert Viel et Championnat Européen des 3 Ans (Grs.1). La force de son oeuvre le propulse naturellement en tête des suffrages. Il affiche neuf succès en treize sorties. Oui, mais voilà, sa dernière sortie, synonyme de défaite, et son absence de l'ultime épreuve préparatoire, le Prix Jacques de Vaulogé, nourrissent quelques incertitudes. Suffisamment pour relancer les ambitions rivales.
Lors de la défaite d'Helgafell du 14 novembre, sa dernière sortie, Philippe Allaire nous avait déclaré : « (...) L’autre jour, il a gagné facilement sans faire de vraie course. Aujourd'hui, il soufflait après la course et j'ai trouvé qu'il avait la jambe lourde. C’est un peu une deuxième tentative de rentrée si on peut dire. Elle va lui faire du bien. Le cheval va certainement pouvoir être allégé et muni d'un débouche-oreilles pour le Critérium. » Il n'y a pas eu de nouvelle course depuis en raison d'analyse de sang imparfaite au moment de courir. Tout est évidemment rentré dans l'ordre. Le cheval a travaillé à Vincennes le week-end dernier et met son titre de leader en jeu avec son lot d'incertitudes. À noter que sur le parcours des 2 700 mètres de la grande piste, Helgafell compte trois succès en quatre tentatives, sa seule absence étant due à une disqualification initiale. C'est aussi lui qui possède le meilleur chrono sur le parcours (1'13''7 - voir page suivante).

Les références récentes
Dans les rangs masculins, Hooker Berry (Booster Winner) [lire les propos de Jean-Michel Bazire plus loin] et Hohneck (Royal Dream) proposent les plus cartes de visite les mieux garnies récemment. Sur leurs deux dernières performances, ils sont quasiment inséparables.
Les circuits préparatoires parallèles mâles/femelles rendent la confrontation intersexe du Critérium souvent incertaine. L'alternance au palmarès des poulains et pouliches ces dernières années prouvent que les écarts à cette époque de l'année sont sans doute plus ténues que par le passé.
Or la nouvelle leader des femelle, Hirondelle Sibey (Gazouillis), arrive avec un bagage bien rempli (trois victoires lors de ses trois dernières sorties contre ses contemporaines) et tout ce qu'il faut de progrès pour viser très haut encore cette fois. C'est aussi l'avis de son entraîneur Jean-Michel Baudouin : « Hirondelle Sibey est restée dans un bel état de forme. Elle a travaillé dimanche matin à la campagne et tout allait très bien. Elle est bien dans son environnement à la campagne. On a réussi à bien la gérer depuis six mois comme cela. Plus ça va et plus elle est calme et performante. Franchement, je suis serein pour dimanche. »
Jean-Michel Baudouin continue encore au sujet d'Hirondelle Sibey : « Peu importe le résultat, je ne serai pas déçu car elle nous a fait déjà énormément plaisir. Maintenant, elle peut battre les mâles, j’en ai la certitude. Même si son chrono est moins bon que celui de certains mâles sur le parcours, elle vient de gagner de trois longueurs en étant deux le nez au vent ! Est-ce qu’il y a beaucoup de mâles qui ont fait pareil récemment ? »
Chez les femelles toujours, l'autre figure importante de ces dernières semaines est Hanna des Molles (Village Mystic). Depuis un succès semi-classique en août, la pensionnaire de Laurent Abrivard a fait beaucoup et reste sur quatre deuxièmes places. Assez nettement battue par Hirondelle Sibey la dernière fois, elle était un peu défraîchie selon son pilote Alexandre [Abrivard] : « La pouliche est irréprochable et a repris de la fraîcheur par rapport à sa dernière course où elle était moins bien. Elle devrait être plus performante que cette dernière fois. Là, il y a des les mâles mais elle va être dans les quatre ou cinq premiers je pense. Elle va être allégée dans sa ferrure et sera plaquée devant. Elle aura un débouche-oreilles pour la première fois. »

Les meilleurs chronos sur le parcours
Helgafell : 1'13''7 (21 juin)
Hooker Berry : 1'13''9 (21 juin)
Hédé Darling : 1'13''9 (21 juin)
Hokkaïdo Jiel : 1'14''0 (21 juin)
Hatchet Man : 1'14''3 (12 septembre)
Handy Bourbon : 1'14''4 (22 novembre)
Hirondelle Sibey : 1'14''7 (28 novembre)
Hohneck : 1'14''7 (28 janvier)
Hanna des Molles : 1'14''8 (28 novembre)


LES NOUVEAUX VENUS


Hatchet Man et Handy Bourbon
C'est la ligne de la Finale de l'Open des Régions des 3 Ans. Si elle n'a pas fourni de vainqueur de Critérium, elle délègue cette année un sujet très intéressant avec Hatchet Man (Goetmals Wood), qui bouclait son parcours en 1'14''2, soit à un dixième du record des 2850m GP pour un 3 ans, temps attribué également à son dauphin Handy Bourbon (Kaisy Dream), lequel avait auparavant signé une « performance proche de celle des meilleurs », dixit son entraîneur Sébastien Guarato. Notons que l'entraîneur ornais fait appel à Björn Goop pour driver Handy Bourbon : ce tandem n'est ni plus ni moins que le double tenant du titre (Face Time Bourbon en 2018 et Gunilla d'Atout en 2020).

Helboy d'Alesa
Ce sera sa première participation à un Groupe 1 attelé, six mois après avoir tenté sa chance à ce niveau au monté (5ème du Saint-Léger des Trotteurs). Helboy d'Alesa (Rodrigo Jet) est le parfait témoin de l'ascension fulgurante d'Alexis Grimault son jeune entraîneur. Vainqueur dans un très bon style par plus tard que samedi dernier (1'11''9 sur les 2100m du Prix de Mansle), le poulain a donné tous les signes positifs à une participation dimanche comme nous l'a expliqué son mentor hier [lire mercredi] à Vincennes : « Il s'est certainement donné pour réaliser une telle performance samedi dernier. Cela dit, le lendemain, j'ai trouvé le cheval joyeux et dynamique dans son paddock et sa gamelle était vide. Il a très bon appétit, 7 jours sur 7 et même après cette belle course. Courir ou pas ? Je me suis posé la question deux-trois jours. On a fait un petit travail léger pour voir où il en était et il m'a convaincu de l'engager dans le Critérium des 3 Ans. Y participer est déjà un bel aboutissement de cette année si particulière mais qui aura été très bonne en ce qui me concerne. Ce n'est bien sûr pas la première chance : s'il n'a jamais battu les meilleurs, il n'a jamais été ridicule non plus. Il sera allégé dans sa ferrure comme il l'était lors de sa dernière victoire, étant muni de plaques. Avant le meeting, je le trouvais barré pour les semi-classiques et classiques et le Prix de Mansle (Gr.3) de samedi dernier constituait une course importante pour sa carrière, c'était la belle à gagner. Quand je récupère le cheval, je n'aurais jamais pensé courir le Critérium mais ses progrès constants, en finissant bon 2ème derrière des bons chevaux, je l'ai su capable de gagner une course à Vincennes mais de là à arriver jusqu'à un Critérium ! J'ai aussi longtemps hésité à le présenter au départ du Prix de Vincennes mais il a besoin encore de travail sous la selle pour arriver parfait. On y reviendra plus tard : le choix a été fait, ce sera le Critérium plutôt que le Prix de Vincennes. »

LES FORTS POTENTIELS


Hokkaïdo Jiel (Brillantissime) et Havanaise (Ricimer) ont déjà fait leurs preuves contre les meilleurs. Quatrième du Prix Albert Viel (Gr.1), le premier a été finalement peu vu depuis. Cet élément ménagé par Jean-Luc Dersoir est capable de jouer un bon rôle tout comme Havanaise qui a souvent soufflé le froid sur la dernière période. Pour elle, le paramètre nouveau s'appelle Franck Nivard à qui François Pierre Bossuet laissera sa place pour la première fois au sulky.

Jean-Michel Bazire : "Hooker Berry est parfait"

La préparation de Hooker Berry (Booster Winner) a été axée sur deux tableaux : reprise de moral avant travail intensif en début de semaine. Jean-Michel Bazire est totalement satisfait de son pensionnaire : "On a fait trois fois 2000m sur le pied de 1'20'' et le cheval est parfait, il n'avait rien perdu de sa bonne humeur. Il ne peut pas faire le fort mais c'est un petit crack. Il sera plaqué aux quatre pieds."

PARTANTS VINCENNES - Dimanche 20 Décembre
4 CRITERIUM DES 3 ANS - (15H15)
Course Premium - Attelé - Gr 1 - 170 000 € - 2 700 m
1HUMBLE STANCEA. Lamy
2HANDY BOURBONB. Goop
3HATCHET MAND. Thomain
4HOKKAIDO JIELP. Y. Verva
5HEDE DARLINGG. Gelormini
6HELBOY D'ALESAM. Mottier
7HEART OF GOLDF. Lagadeuc
8HAVANAISEF. Nivard
9HANNA DES MOLLESA. Abrivard
10HOHNECKY. Lebourgeois
11HIRONDELLE SIBEYT. Le Beller
12HOOKER BERRYJ. Bazire
13HELGAFELLE. Raffin
A voir aussi :
...
Ventes de Magny-Cours : sous la ligne de flottaison

Bien qu'elles ne revendiquent pas plus que le statut de ventes de services, la vacation de Magny-Cours, organisée par l'Association des Éleveurs de Trotteurs du Centre-Est à la Ferme du Marault, a eu du mal à générer de l'activité. ...

Lire la suite
...
Instant Grave ou la troisième de Matthieu Abrivard

Après la déception causée par Haldo des Champs en début de réunion, Matthieu Abrivard a vite retrouvé le sourire. Son bilan après six courses faisait ainsi afficher trois victoires ! Vainqueur pour son entraînement ...

Lire la suite
...
Idao de Tillard monte d'un palier avec style

Passer d'un succès à Montignac à une épreuve Premium à Amiens pouvait, sur le papier, ne pas être une sinécure. Cela n'a nullement perturbé Idao de Tillard (Severino) qui a signé ce mercredi son quatrième succès en cinq tentatives. ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite