... © A. Viguier
Résultat de course - 17.12.2020

Dolce d'Ebane brise sa malédiction cagnoise

Pour finir, elle n'accélère pas autant ici qu'à Marseille ou à Vincennes.
Yannick-Alain Briand

La vingtième course de Dolce d'Ebane à Cagnes-sur-Mer aura été la bonne. La jument de Yannick-Alain Briand a fourni un excellent rush final pour arbitrer les débats dans les derniers mètre de course.

Yannick-Alain Briand et l'hiver à Cagnes
30 victoires en 2019/2020
+ de 600 K€ de gains
2e entraîneur (1er : Romuald Mourice)

Avant de participer à cette épreuve, Dolce d'Ebane (Kepler) avait triomphé à huit reprises, dont deux fois à Vincennes. Par contre, cette jument âgée de 7 ans avait la particularité de n'avoir encore jamais franchi le poteau en tête sur l'hippodrome de la Côte d'Azur. Ce n'est pourtant pas faute d'y avoir tenté sa chance. Dix-neuf fois avec ce jeudi béni. Le vingtième essai a a fait passer Cagnes d'hippodrome maudit à un lieu de délice comme l'a souligné son mentor sur Equidia : « On ne pourra plus dire qu'elle n'a jamais gagné à Cagnes. Pour finir, elle n'accélère pas ici autant qu'à Marseille ou à Vincennes. Je ne comprends pas pourquoi. Peut-être qu'elle est un peu défraîchie car elle a couru très régulièrement. C'est surtout les autres qui ont fini fatigué. Elle a mis un coup de reins mais pas un... grand coup de reins (rires). C'est une jument nettement mieux lorsque les courses sont rythmées. C'est pour ça qu'elle aime bien courir à Vincennes. Elle méritait de renouer avec la victoire. »
Dolce d'Ebane a bouclé son parcours dans l'excellent chronomètre de 1'13''6 sur les 2925 mètres. Sur les parcours de longue haleine, son meeting d'hiver cagnois pourrait donc changer de physionomie. Drivée par Nicolas Lefèvre, Ensoleillée (Singalo) est à créditer également d'une belle fin de course. La pensionnaire de Romuald Mourice ne devrait pas tarder à croiser le chemin des photographes.

D'où vient-elle ?

Dolce d'Ebane (166 010 €) est de loin le meilleur rejeton de sa mère Nulcinée (non qualifiée). Les époux Bigot, éleveurs de cette jument, l'ont placé en location chez Yannick-Alain Briand. Sa lignée maternelle s'appuie sur une souche Mottier qui passe par Nuhlane (91 873 €), la bisaïeule de Queroan de Jay (617 930 €).

3e | PRIX VELINOTTE
Att - 2925 m - Course E - 26 000 €
DOLCE D'EBANE 1'13"6
Kepler x Nulcinee (Viking Sun)
Driver : Y. A. Briand - Entraîneur : Y. A. Briand
Propriétaire : Y. A. Briand - Eleveur : D. Bigot
2e Ensoleillee 1'13"7
3e Dream Along 1'13"7
4e : Darwin Star - 5e : Darco Poterie - 6e : Espoir de Bellouet - 7e : Ditha Djen
A voir aussi :
...
Des débutantes montées
qui inspirent la méfiance

Premier rendez-vous monté labellisé Groupe pour les pouliches de 3 ans, le Prix Holly du Locton pourrait revenir à des novices sous la selle. Trois candidates titrées à l'attelé se lancent en effet ici dans le grand bain du monté.

Lire la suite
...
I Love You Nobless vs Ici C'est Paris
déjà le match 4

Le départ du Prix Édouard Marcillac s'annonce crucial. Tour à tour, I Love You Nobless (Singalo) et Ici C'est Paris (Dollar Macker) ont en effet hypothéqué leurs chances de victoire au signal. Pour gagner, il leur faudra être irré...

Lire la suite
...
Objectif transformé
pour Harvest de Bulière

Absent durant la première partie du meeting, Harvest de Bulière n'avait qu'un objectif sur la période : le Prix de Monpazier ce mercredi. Objectif transformé avec assurance.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite