... © Aprh
Présentation de course - 19.12.2020

La vérité devrait venir des Cévennes

Epreuve européenne importante du calendrier, le Prix Jean Dumouch propose un palmarès de haut niveau convoquant de très nombreux éléments classiques. Cette année encore, les grosses cylindrées qui s'élanceront au second échelon de départ ne seront pas là pour compter les pâquerettes. Et les principaux protagonistes viennent de se rencontrer dans le Prix des Cévennes.

Pour parler du Prix Jean Dumouch (Gr.3), il suffit de citer les victoires des classiques Paris Haufor (2008) et Vabellino (2014), quelques mois après leur sacre dans le Critérium des 5 Ans (Gr.1), ou la succession des trois derniers vainqueurs, Uza Josselyn (2017), Balbir (2018) et Cleangame (2019), pour bien mesurer la haute tenue du palmarès de l'épreuve. Et les forts en mémoire pourront encore en appeler à Vourasie, gagnante en 1992 [de ce qui s'appelait alors le Prix de Châteaudun], quelques semaines avant sa troisième place dans le Prix d'Amérique et sa victoire dans le Prix de France.
L'an dernier, Cleangame avait réussi à rendre 25 mètres et, cette année, c'est encore de derrière que devrait venir la vérité. Le trio majeur Dorgos de Guez (Romcok de Guez), Anzi des Liards (Look de Star) et Blé du Gers (Quinoa du Gers) étouffe le reste du lot. Les deux premiers viennent de se rencontrer dans le Prix des Cévennes (Gr.3) [photo], dans lequel Dorgos de Guez a effectué une nouvelle démonstration, battant Bahia Quesnot et Anzi des Liards. Qu'a-t-on appris depuis ? Que Bahia Quesnot vient de remporter un Groupe 1 en Italie ! Voilà de quoi encore crédibiliser un peu plus, s'il en était besoin, la solidité la ligne des Cévennes.

La voie Cleangame en mode allégé
"Cévennes-Jean Dumouch", c'est aussi une séquence signée par Cleangame l'an dernier. Logique donc que Dorgos de Guez imite son grand aîné et compagnon d'entraînement. Il reste que Cleangame avait eu un programme plus chargé et glorieux avec deux épreuves supplémentaires entre les deux courses : l'étape du GNT (Gr.3) de Nantes et la Finale du même GNT (Gr.2) en sus ! Et dans le Prix Jean Dumouch, il avait aussi ajouté un panache de folie, en établissant le nouveau record du parcours en 1'11''6. Lourde succession.

Les hongres en force

Vainqueurs des deux dernières éditions, par l'intermédiaire de Cleangame (2019) et Balbir (2018), les hongres ont fait du Prix Jean Dumouch une de leurs terres promises. Cette année, Dorgos de Guez, Anzi des Liards, Blé du Gers et Dreambreaker devraient occuper le podium. Quatre hongres pour un podium...

PARTANTS VINCENNES - Dimanche 20 Décembre
6 PRIX JEAN DUMOUCH - (16H25)
Course Premium - Attelé - Gr 3 - Europeenne - 75 000 € - 2 850 m
1BLACK JACK FROMDPG. Gillot
2VIOLETTO JETD4F. Nivard
3JERRY MOMD4F. Ouvrie
4DREAMBREAKERD4E. Raffin
5CLIF DU POMMEREUXDPM. Abrivard
6COLONELG. Horrach Vidal
7ALDO D'ARGENTRED4A. Lamy
8ETOILE DE BRUYERE (+25 m)C. Dreux
9DORGOS DE GUEZ (+25 m)D4J. Bazire
10ANZI DES LIARDS (+25 m)D4R. Derieux
11BLE DU GERS (+25 m)D4A. Abrivard
A voir aussi :
...
Prosperous tout en puissance

S'il s'est déjà imposé sur la grande piste de Vincennes, qui plus est sur le parcours des 2850m., le 7 ans suédois Prosperous (Prodigious) semble quand même plus dans son élément sur une piste plate comme celle ...

Lire la suite
...
Trophée Vert : les cartes sont rebattues

À six semaines de la finale du Trophée Vert à Craon (le 6 septembre), le dénouement du circuit sur les meilleures pistes en herbe est loin d’être connu. En effet, Détroit Ace, le maillot jaune, est sur la touche ...

Lire la suite
...
Vendredi soir : de Cagnes à Pornichet

La nocturne de vendredi à Cagnes-sur-Mer a débuté par un nouveau succès d'un 3 ans de l'écurie des frères Martens, à savoir Iron Cash (Ready Cash) qui, après avoir poussé à la faute l'animateur, Ironique (Cristal Money), à l'entrée ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite