En bref - 19.12.2020

Cagnes-sur-Mer : un samedi sous la pluie

La belle réunion du jour de Cagnes-sur-Mer, la troisième du meeting hivernale, s'est disputée sous la pluie et sur une piste logiquement gorgée d'eau (« la piste est mouillée mais le sol est bon », a tenu à précisé Franck Ouvrie peu avant sa tentative au sulky de Django du Bocage). La lumière "bouchée" exprimait plus les transports bretons que la clarté habituelle de la Côte-d'Azur. La réunion a commencé sous la forme d'un duel entre deux produits de Village Mystic, Ecureuil Jenilou et Estero, duquel est sorti vainqueur le second. Ce représentant de Martine Bounieux offre un 103e succès à sa propriétaire qui a enregistré son premier titre en 2003.

15 qualifiés à Cordemais vendredi

La dernière séance de l'année 2020 sur l'hippodrome de Cordemais a permis vendredi à quinze chevaux âgés de 2 et 3 ans de décrocher leur sésame pour la compétition. Sur un total de vingt-sept éléments nés en 2018, dix se sont qualifiés, alors qu'ils sont cinq 3 ans sur neuf présentés à l'avoir fait.
Chez les 2 ans, le meilleur temps (1'18''5) est à mettre au crédit d'Indel de Belfond (Apprenti Sorcier), un frère d'Elsa de Belfonds (Tornado Bello) qui s'est produite ce samedi à Cagnes-sur-Mer et a conclu deuxième du Prix François de Blanchetti [lire ci-contre]. Présenté par Daniel Vallée, Indel de Belfond défend la casaque de celui-ci, sous le label de l'Ecurie des Ajoncs. Le poulain est le seul 2 ans à être passé sous les 1'19''.
Chez les 3 ans, la palme de la vitesse est revenue à Hanae Céleste (Prince de Montfort), passée en 1'17''2. C'est Jean-Michel Babin qui a présenté la pouliche sous ses propres couleurs pour le compte des éleveurs de la pouliche, Stéphane et Etienne Douaneau.
Retrouvez l'intégralité des résultats de cette séance dans le prochain numéro de Province Courses l'Hebdo.

Cagnes : Nicolas Ensch fait 1 et 2 dans le Grand Prix du jour

La présence de Django du Bocage (Réal de Lou) avait électrisé les forces en présence dans le Prix François de Blanchetti, ce samedi à Cagnes-sur-Mer. Le partenaire de Franck Ouvrie a dû réaliser plusieurs accélérations pour se maintenir en tête après les relais imposés par Elsa de Belfonds (Tornado Bello), Calle Crown (Great Challenger) et Calina (Archipelago). Il s'est retrouvé sans ressources avant d'entrer dans le dernier tournant quand c'est, cette fois, Black d'Arjeanc (Prince d'Espace) qui a mis la pression. Ce dernier a continué sur sa lancée pour s'imposer avec plusieurs longueurs d'avance sur sa compagne d'entraînement Elsa de Belfonds. Au sulky de cette dernière, Nicolas Ensch signait le doublé dans l'épreuve sous sa casquette d'entraîneur. Quant à Jean-Charles Ferron, le driver du lauréat, il a confié sur Equidia Racing : « Je ne suis pas rentré tout de suite dans la bagarre et ce que je n'ai pas fait dans le premier tour, j'ai pu le faire dans le dernier. Black d'Arjeanc s'améliore au fil des courses. »
Le vainqueur met en lumière la casaque losangée noir et rouge de l'Ecurie Breizh d'Espace, la même que celle qui était associée à Prince d'Espace, le père de Black d'Arjeanc, alors sous le nom propre de Daniel Jeulin.

Christophe Lemaire décroche sa 4e Cravache d'or japonaise

En signant un coup de trois, ce samedi sur l'hippodrome de Nakayama, Christophe Lemaire passe la barre des 200 succès annuels (201 dorénavant) et est d'ores et déjà certain de conclure en tête des jockeys au Japon pour la quatrième saison consécutive. Déjà détenteur du record annuel du circuit de la JRA (Japan Racing Associatiion) avec 215 titres en 2018, il établit cette fois sa deuxième marque record au pays du soleil levant. La réunion de Nakayama a aussi été l'occasion d'une cérémonie d'adieu à la compétition de la championne Almond Eye, lauréate pour la deuxième fois avec Christophe Lemaire de la Japan Cup, le 29 novembre dernier.

A voir aussi :
...
Allegra WF et Björn Goop
l'Europe triomphe

Après les 59/1 affichés par Étonnant dans le Prix de Paris, les 36/1 de Geisha des Prés, voici les 94/1 d'Allegra WF dans ce Prix Reverdy - Prix de la Mayenne.

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat
de son plus bel éclat

Abonné aux petites places dans les belles épreuves montées pour chevaux d'âge, Diamant de Tréabat a décroché la plus belle belle pépite de sa carrière en cette fin de meeting.

Lire la suite
...
Châtillon-sur-Chalaronne : un an après

L'hippodrome de Bel Air à Châtillon-sur-Chalaronne (Ain) ouvrira ses portes demain lundi après un an sans course. Frappée de plein fouet par le confinement l'an dernier, la Société des Courses n'avait pas souhaité rouvrir en juin à huis-clos. ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite