... ©JLL
Actualité - 09.12.2023

Les 5 raisons de trouver le Prix Ready Cash passionnant

La série des 17 Groupes 1 du meeting d’hiver de Vincennes débute ce dimanche 10 décembre avec un passionnant Prix Ready Cash - SWC 4ans Q3. Car en plus de la dimension émotionnelle que va revêtir cette course quelques mois après la mort du crack honoré ici (voir notre édition de jeudi à ce sujet), l’affiche promet une course absolument passionnante. Nous avons listé les cinq raisons (principales) menant à ce constat avant de passer en pages suivantes tous les candidats au crible.

1. Le cadre du parcours
Les 2100m autostart de Vincennes constituent un exercice à part. Pas le droit à l’erreur, bonnes gestions de la promiscuité et des différentes vitesses. Le contrat demande d’élargir la palette, surtout pour nos Français, habitués jusqu’ici à se sélectionner sur le parcours dit classique des 2700m (Crit. des Jeunes/Prix Albert Viel/Crit. des 3 ans). Fait notable, on soulignera même que le double vainqueur de Gr.1, Koctel du Dain (Boccador de Simm), n’a jamais participé à une course avec autostart.

2️⃣Les ténors français sont là
Il n’empêche que ce mode de départ n’a pas laissé au stand les champions tricolores. Au contraire, ils sont tous là, ils sont tous venus. Les trois premiers du Critérium des 3 ans sont en lice (Krack Time Atout / Koctel du Dain / King Opéra) ainsi que les meilleures pouliches (Kana de Beylev et Katinka du Mouchel).

3️⃣Des visiteurs de standing
S’il manque le phénomène Expo Wise As, la Suède nous envoie le double vainqueur de Gr.1 Fiftyfour (Fourth Dimension) dont le compte en banque demi-millionnaire situe bien le niveau. L’Italienne East Asia (Ready Cash) pourrait montrer son meilleur visage très rapidement en France d’après Alexandre Abrivard et l’Espagne n’aura d’yeux que pour Kara Pou Rafal (Orrochietti).

4️⃣Mieux que des outsiders
Des trotteurs comme Ksar (Follow You), à la recherche de son titre de gloire, Kobayashi (Face Time Bourbon) convaincant dernièrement ou Kristal Josselyn (Bold Eagle), confié à Jean-Michel Bazire, seront bien mieux que des outsiders dans la course.

5️⃣Ready or not ?
Onze des seize partants sont issus de Ready Cash (père ou grand-père) : l’un d’eux lui rendra-t-il hommage ?

A voir aussi :
...
Entre bon et mauvais Karma

Sous une pluie battante, Karma (Prodigious), pour la première fois allégé dans sa ferrure, et Thomas Levesque ont su dominer leurs adversaires dans la phase finale du Prix de l'Authie avec une certaine autorité. Fils de la bonne ...

Lire la suite
...
Epsom d'Herfraie, souverain cagnois

Il y a des longs voyages qu'on ne regrette pas. C'est bien le cas de Louis Baudouin ce vendredi. Le pilote d'Epsom d'Herfraie (Rieussec) a connu avec son partenaire un nouveau facile succès après leur précédente ...

Lire la suite
...
Tony Parker mobilise 2.800 investisseurs pour un haras

Passionné par les courses et animateur de l'écurie de galop Infinity Nine Horses, l'ex star de la NBA Tony Parker aime faire bouger les lignes. C'est ainsi qu'il a décidé de recourir au financement participatif, via la plateforme ...

Lire la suite
...
Amiens : 1ère Premium, GNT et emploi !

L'actualité de la société des courses d'Amiens sera chargée dans les prochains jours. L'hippodrome ouvrira ses portes ce samedi pour sa première réunion de l'année, sous label Premium. Et dans la foulée, mercredi 6 mars, ...

Lire la suite