... ©Scoopdyga
Résultat de course - 20.12.2020

Quand Dorgos se gausse

Je ne pense pas qu'il ait pris dur aujourd'hui
Jean-Michel Bazire

Il n'y a pas de bonus indexé sur le nombre de longueurs au passage du poteau, c'est certain. Dorgos de Guez n'a pas besoin de s'envoler pour faire grosse impression. Nouvelle démonstration aujourd'hui.

Il donne vraiment l'impression de se promener. Et son pilote Jean-Michel Bazire de totalement contrôler les opérations, au point même de sembler vouloir influer le résultat de ses autres protégés en lice. Si Dorgos de Guez semble s'amuser avec ses adversaires son pilote et mentor invoque un autre argument : "Même s'il était nez au vent dans le virage on contrôlait avec Alexandre (Abrivard) et on n'allait pas forcément vite. Ensuite il est un peu froid donc il fait le minimum, il fait juste ce qu'on lui demande. Mais je ne pense pas qu'il ait pris dur aujourd'hui. Le contrat est rempli, objectif atteint. Je suis très content aussi de Blé du Gers : il est de tous les combats mais répond toujours présent. Il est battu de peu pour la 2ème place mais il avait les jambes lourdes pour finir. Il a eu aussi son récent voyage en Italie. Donc top."
Celui qui est venu contrarier cette presque hégémonie, c'est Romain Derieux avec Anzi des Liards, encore une fois dans le match mais de nouveau 2ème : "On est encore et toujours battu par le même. Anzi est un cheval pas toujours pratique dans un parcours contrairement à notre adversaire. Mais il répond encore présent, il n'est pas cuit malgré son âge."
Derrière ce podium 4 étoiles, notons le comportement encourageant de Violetto Jet (4ème) et de Jerry Mom qui a laissé de gros regrets à son entourage. Mais attention, le chrono traduit aussi la dimensions tactique de la course : 1'13''6 quand l'an passé Cleangame l'emportait en 1'11''6.

D'où vient-il ?

Dorgos de Guez (Romcok de Guez) est l'un des quatre vainqueurs engendrés par la bonne Lady Fromentro 1'12'' (quatorze victoires et 244.600 euros de gains), tout en étant, de loin, le meilleur. La jument, fille de Quito de Talonay 1'13'' a quitté l'élevage de René Guezille depuis quelque temps. Sa production récente fait état d'un 2 ans fils de Vivaldo Bello, Jusséo, et d'une pouliche yearling fille de Cobra Bleu, Karadja. C'est la famille maternelle, particulièrement dense et développée, de Kravotte 1’20'' (1976-Caprior), troisième mère de Lady Fromentro. Une Kravotte qui est notamment la mère du classique Rainbow Runner 1’14'' (516.594 euros) -par Fakir du Vivier, à l'instar de la mère de Lady Fromentro, Blue Marylin- et la grand-mère du non moins classique Kaisy Dream 1'12'' (1.012.913 euros).

6e | PRIX JEAN DUMOUCH
Att - 2850 m - Groupe 3 - 75 000 €
DORGOS DE GUEZ 1'13"6
Romcok de Guez x Lady Fromentro (Quito de Talonay)
Driver : J. Bazire - Entraîneur : J. Bazire
Propriétaire : E. Vautors - Eleveur : E. Vautors
2e Anzi des Liards 1'13"7
3e Ble du Gers 1'13"7
4e : Violetto Jet - 5e : Jerry Mom - 6e : Dreambreaker - 7e : Aldo d'Argentre
A voir aussi :
...
Profiter du contexte européen
pour réussir à se relancer

Une seule éliminatoire au Grand Prix de l'UET (course A) cette année en France. Avec un champ de sept partants, on peut ajouter que l'appel européen et ses mannes (400.000 € sont distribuées dans la finale du Grand Prix ...

Lire la suite
...
Explication entre millionnaire
et aspirant millionnaire

Rendez-vous important pour les meilleurs chevaux d'âge sous la selle, le Prix Georges Dreux (Gr.3) n'a réuni que sept partants. Les trois candidats les plus riches, dont l'ogre Clegs des Champs, devront rendre 25 mètres à un quatuor incluant ...

Lire la suite
...
Matthieu Abrivard: le record avec Evita

Au sulky d'Evita Peron (Saxo de Vandel), Matthieu Abrivard lève le bras en signe d'allégresse : il tient sa vingt-cinquième victoire au cours du meeting de Vichy, commencé au début du mois de mai et se terminant ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite