... © Aprh
L'entourage de San Moteur
En bref - 10.12.2023

Avec San Moteur, la Suède lancée dans le rêve américain

Pour sa deuxième apparition à Vincennes, San Moteur (Panne de Moteur), a ébloui. Déjà très satisfait de sa prise de contact avec la cendrée de Vincennes, le 19 novembre dans le Prix de Bretagne - Amérique Races PMU Q1 (Gr.2), Björn Goop, entraîneur et driver du champion suédois de 6 ans, plantait le décor en début de réunion : "On ne change rien par rapport à la dernière fois. On est là pour essayer de la qualifier, c’est notre objectif." Chose dite, chose faite avec un succès très convaincant. Le professionnel suédois nous déclare après la victoire : "Il adore la piste de Vincennes. Il y est peut-être même mieux que sur les pistes scandinaves."

Un cheval qui devrait mobiliser la Suède le 28 janvier
Les ambassadeurs suédois de premier plan, comme Maharajah (Viking Kronos) ou Readly Express (Ready Cash), deux vainqueurs du Prix d'Amérique Legend Race (Gr.1), en 2014 et 2018, génèrent toujours une grand ferveur suédoise, voire même scandinave. Björn Goop se place aussi dans cette démarche de représentation nationale en nous confiant : "C’est un cheval très populaire en Suède. J’espère qu’il y aura beaucoup de supporters suédois à venir l’encourager dans le Prix d’Amérique."

On a attendu pour déferrer et équiper d'un débouche-oreilles San Moteur. On va en discuter en famille mais le temps est peut-être venu de le faire pour le Prix d’Amérique. (Björn Goop)

Une grande histoire familiale pour Björn Goop
Déjà trois fois au palmarès du Prix d'Amérique Legend Race, Casque d'Or vit pourtant une histoire encore différente et, sans doute plus forte, avec San Moteur. Son oncle, Håkan Arvidsson, est en effet l'éleveur du champion. Björn Goop nous apprend : "C’est l’élevage de mon grand-père à la base. Je pense que mon oncle (Håkan Arvidsson) et son père ont eu cinq générations de cette famille. C’est une grande chose et une concrétisation particulière pour nous." Il y a aussi de nombreuses empreintes françaises dans le pedigree de San Moteur. Sa mère, Aung San Suu Kyi, est une fille de Ready Cash (Indy de Vive) alors la grand-mère, Kissy Suzuki, a pour père Ténor de Baune (Le Loir). Deux des plus grands champions français, tous les deux au palmarès du Prix d'Amérique Legend Race. Björn Goop ajoute encore : "Je suis très heureux d’avoir un partant dans le Prix d’Amérique, la grande course. Un cheval de mon entraînement et élevé par ma famille."

Une association de trois propriétaires
Ils sont trois copropriétaires de San Moteur. Outre l'éleveur et oncle de Björn Goop, Håkan Arvidsson, il y a Dan Renholm. Présent ce dimanche à Vincennes, ce dernier était aux anges et nous confie : "C’est fantastique. Nous savions que nous avons un bon cheval mais gagner ici, c’est fantastique. J’ai déjà gagné douze fois ici à Vincennes mais je n’avais jamais été présent jusqu’à aujourd’hui. C’est un rêve qui devient réalité. Ici c’est le temple et j’aime vraiment la France, j’ai même un appartement à Paris maintenant et je vais revenir !" De son côté, Håkan Arvidsson réagit sur Equidia : "C’est un moment fantastique. Gagner cette course est extraordinaire et savoir qu’il sera au départ du Prix d’Amérique encore plus."

Un programme encore à définir avec le Prix d'Amérique Legend Race
Björn Goop n'a pas encore arrêté l'ultime sortie de San Moteur avant le grand objectif du 28 janvier. Il nous explique : "Il ne va pas courir le Prix de Bourgogne - Amérique Races PMU Q5. Je ne suis pas sûr qu’il vienne courir ensuite le Prix de Belgique - Amérique Races PMU Q6. La décision n’est pas encore prise mais je ne le pense pas à ce stade. Cela va dépendre aussi de la météo en Suède qui dira si on l’envoie plus tôt en France. San Moteur n'est pas un cheval qui a besoin de courir de manière rapprochée. Il est en forme et je suis très heureux car on n’a pas fait d’erreur avec lui. Tout se passe pour le mieux."

A voir aussi :
...
Entre bon et mauvais Karma

Sous une pluie battante, Karma (Prodigious), pour la première fois allégé dans sa ferrure, et Thomas Levesque ont su dominer leurs adversaires dans la phase finale du Prix de l'Authie avec une certaine autorité. Fils de la bonne ...

Lire la suite
...
Epsom d'Herfraie, souverain cagnois

Il y a des longs voyages qu'on ne regrette pas. C'est bien le cas de Louis Baudouin ce vendredi. Le pilote d'Epsom d'Herfraie (Rieussec) a connu avec son partenaire un nouveau facile succès après leur précédente ...

Lire la suite
...
Tony Parker mobilise 2.800 investisseurs pour un haras

Passionné par les courses et animateur de l'écurie de galop Infinity Nine Horses, l'ex star de la NBA Tony Parker aime faire bouger les lignes. C'est ainsi qu'il a décidé de recourir au financement participatif, via la plateforme ...

Lire la suite
...
Amiens : 1ère Premium, GNT et emploi !

L'actualité de la société des courses d'Amiens sera chargée dans les prochains jours. L'hippodrome ouvrira ses portes ce samedi pour sa première réunion de l'année, sous label Premium. Et dans la foulée, mercredi 6 mars, ...

Lire la suite