...
Actualité - 15.08.2020

Sanctions : un nouveau barème plus répressif

Il s'agit d'une conséquence concrète des Assises du Trot du 1er juillet dernier. LeTROT vient de communiquer, par son réseau professionnel Infonet, une révision du barème des sanctions recommandées sur tous les hippodromes. Il est à effet immédiat avec sa mise en application dès ce samedi 15 août !

Ces nouvelles règles s'accompagnent aussi de l'annonce d'une révision des modalités de l'utilisation de la cravache avec la mise en oeuvre d'un nouveau barème applicable à compter du début du meeting d'hiver, le 28 octobre 2020. Tout ce qu'on sait à ce stade, c'est que cette révision conduira à « de nouvelles mesures, visant à réduire le nombre de coups tolérés ». On parle d'ores et déjà de « 7 coups seront tolérés dans les 500 derniers mètres de course, dont 3 au maximum dans les 200 derniers mètres ».

Globalement, le nouveau barème alourdit les sanctions des pilotes (drivers, jockeys, amateurs, apprentis) pour rendre le spectacle des courses au trot plus fluide. Il y va de la chasse à tous les sujets pouvant donner du grain à moudre aux "irritants", selon le terme décliné par le PMU et les sociétés mères. Si le nouveau barème s'adoucit au sujet des empiètements dans la ligne d'arrivée (avec la formule : « un cheval sera maintenu dans le classement si le mouvement ne lui a pas permis de prendre un avantage »), des sanctions sont formalisées pour les comportements de ralentissements et de position gênante (reste entre deux lignes, en 1 et demi ou 2 et demi). LeTROT a communiqué deux documents concernant cette révision des sanctions :
1) une synthèse qui figure à suivre (et est aussi consultable par ce lien) ;
2) le détail de l'ensemble des modifications avec leur rattachement au code des courses (consultable par ce lien).

DOCUMENT COMMUNIQUE PAR LE TROT
Note explicative sur les modifications apportées

Le nouveau barème des sanctions recommandées sur tous les hippodromes est applicable à compter des courses organisées le 15 août 2020.
Les modifications qui ont été apportées sont les suivantes :
A) pour les départs : une interdiction de monter de 2 jours pour les jockeys professionnels et amateurs est ajoutée à l'amende déjà prévue pour les insubordinations, bretelles ainsi que pour les retards (aggravation à 4 jours pour les ALJ).
B) pour les empiètements : la disqualification pour empiètement dans la ligne droite d'arrivée ne doit être prononcée que si le mouvement est délibéré de la part du jockey, afin de prendre un avantage ou pour permettre à un concurrent d'obtenir un meilleur classement. Dans ce cas, une mise à pied de 8 jours doit accompagner la disqualification du cheval. En conséquence, un cheval sera maintenu dans le classement si le mouvement ne lui a pas permis de prendre un avantage. La sanction pour le jockey est toutefois maintenue.
C) ralentissements : comme pour les changements de ligne, tout ralentissement d'un cheval provoquant une gêne déterminante à partir de la moitié du dernier tournant (...) entraîne, selon le cas, la disqualification ou le déclassement.
D) concurrents qui ne conservent pas leur ligne et se positionnent volontairement à 1 et demi ou 2 et demi afin de gêner la progression des autres concurrents : ceux-ci se verront infliger une interdiction de monter d'une durée de 2 jours (4 pour les ALJ et amateurs).
E) utilisation de la cravache : de nouvelles mesures, visant à réduire le nombre de coups tolérés entrera en vigueur à compter du début du meeting d'hiver de Vincennes. (...) Pour information, seuls 7 coups seront tolérés dans les 500 derniers mètres de course, dont 3 (...) dans les 200 derniers mètres.

A voir aussi :
...
Alcoy meilleur sprinteur
dans le Prix Pierre-Désiré Allaire

Meilleure épreuve du jour, labellisée Groupe 3, le premier Prix Pierre-Désiré Allaire, rendant hommage au charismatique professionnel décédé en octobre dernier, revient à Alcoy qui vise ici juste. C'était sa cible principale de l'hiver.

Lire la suite
...
Charlène Callico joue les prolongations chez les apprentis et s'impose

Un peu plus de 48 heures après avoir atteint le seuil des 50 victoires à Toulouse sur Flash Ouest, synonyme de passage dans le rang des professionnels, Charlène Callico a joué les prolongations à Vincennes ce vendredi. La jeune femme béné...

Lire la suite
...
Davidson du Pont,
un pari dans le Paris

Son cas n’est ni simple, ni compliqué à relater. Davidson du Pont a été l’un des acteurs principaux du meeting d’hiver de Vincennes. Avec une victoire (Prix de Belgique) et la place de prestige qui va bien (2e ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite