...
Actualité - 15.08.2020

Flèche du Yucca dans un Jockey grande taille

Le grand tournoi préparatoire des 5 ans, le Prix Jockey (Gr.2), avant le grand tournoi tout court (le Critérium des 5 Ans), a été dominé par les juments. Flèche du Yucca y a précédé Féerie Wood et confirme ses ambitions pour le Critérium.

Quand on dit "ambitions pour le Critérium", pour être totalement juste, il faudrait plutôt écrire "ambitions pour un accessit dans le Critérium". Les présences, cette année, dans la promotion des "F" de Face Time Bourbon (Ready Cash) et, à moindre mesure, de Feliciano (Ready Cash), obligent en effet les autres à décaler leurs ambitions d'un cran ou deux vers les places. L'absence des deux ténors, ce samedi dans le Prix Jockey (Gr.2), a en revanche permis à certains de jouer à fond leur carte. La domination nette de Flèche du Yucca (Prodigious) confirme ses performances des dernières semaines. Ce Prix Jockey a aussi permis d'apporter pas mal de réponses à la question : « Oui ou non pour le Critérium ? ». Maintenant, on sait donc que c'est "oui" pour Flèche du Yucca et ses dauphins du jour Féerie Wood (Rockfeller Center) et Fairplay d'Urzy (Ready Cash). Globalement tout le monde a joué sa partition comme attendu, à l'exception de Falcao de Laurma (Uniclove), pénalisé par une faute au départ, et de nouveau fautif dans le dernier tournant, sans doute contrarié par For You Madrik (Up And Quick) lui-même au galop. Il reste que Falcao était à ce moment en situation de monter sur le podium, livrant une prestation finalement en progrès. Il faudra s'en souvenir sur les 3 000 mètres du Critérium des 5 Ans (Gr.1), le 29 août.

Les moments exceptionnels aux accents du Sud-Ouest

Co éleveurs et copropriétaires de Flèche du Yucca, Christian Martin et Pascal Fourment n'auraient, pour rien au monde, manqué la prestation de leur jument. Le premier nous a déclaré, avec toute la force de son accent du Sud-Ouest : « On a de super sensations. M. Dubois nous fait vivre des moments exceptionnels. Pour nous, c'est que du bonheur. On ne lui pose pas de questions mais tout se passe super bien. Vous savez, nous on travaille quinze heures par jour, on vit au jour le jour. On ne va pas brûler les étapes. Pour le Critérium, il faut voir avec M. Dubois. On était à Cabourg il y a quinze jours. Là, maintenant, on va rentrer sur Castelsarrasin. Cela doit nous faire sept heures de route. Pour nous, ce sont des moments exceptionnels. »
Étonnamment, l'attentiste Flèche du Yucca a rapidement été pointée aux avant-postes, avant d'être débordée par Fairplay d'Urzy en haut de la montée, puis de placer sa terrible accélération finale dans la ligne d'arrivée. Sur Equidia, Jean-Philippe Dubois a apporté ce commentaire : « Je me suis retrouvé vite en épaisseur, ce qui m'a contraint à venir ensuite en tête à ma main sans faire d'effort. Elle a été prise de vitesse en haut de la montée puis a bien fini. Elle est déjà en forme avancée et ne devrait pas vraiment progresser maintenant jusqu'au Critérium. »

Derrière la Flèche

Sur une troisième ligne, en candidate clandestine pendant la majeure partie de l'épreuve, Féerie Wood a bénéficié de l'élimination sur faute de For You Madrik dans le dernier tournant pour s'ouvrir un boulevard. Elle a alors magnifiquement accéléré, faisant dire à son entraîneur Laurent Abrivard : « C'est vraiment une jument qui fait toutes ses courses. Elle n'est pas souvent heureuse mais est tout le temps là. J'ai dit à Alex (Alexandre) : « Ta jument est en forme, il faut courir. Ce n'est pas en restant dans le box qu'on peut savoir. » Elle va maintenant disputer le Critérium. » Il faut bien sûr préciser que Féerie Wood défend les couleurs d'Alexandre Abrivard pour comprendre l'expression : « Ta jument est en forme (...). »

Courageux troisième après avoir mis le feu en haut de la montée, Fairplay d'Urzy a aussi gagné son ticket pour le Critérium selon Jean-Michel Bazire : « Il avait encore besoin de se dérouiller ici. Il a fait un super bout de l'intersection des pistes à l'entrée de la ligne d'arrivée. Là, il a dit : c'est dur. Il va courir le Critérium avec des ambitions pas trop grandes mais légitimes. »
A noter que Flèche Bourbon (Saxo de Vandel), fautive en plaine, a bien travaillé en retrait. Et pour elle, il faut maintenant parler du Prix de Normandie (Gr.1).
On peut qualifier ce Prix Jockey (Gr.2) de belle facture avec des concurrents qui répètent leur valeur comme des métronomes. Un "Jockey" de grande taille donc mais qui risque néanmoins d'être trop petite avec l'entrée en lice du patron dans le Critérium à venir, un certain Face Time Bourbon.

D'où vient-elle ?

Par Prodigious 1'11, Flèche du Yucca est le deuxième produit, le deuxième vainqueur d'une jument, Vincenza (par Gobernador), non qualifiée. Cette dernière est une fille de la toute bonne Konstantia (339 055 €), elle-même sœur de Pay the Bill, à l'origine de Balfour (362 881 €), Victoria Empress (238 910 €) et Evening Star (263 370 €). Elevée par les amis Christian Martin et Pascal Fourment, Flèche du Yucca a été cédé pour moitié à Jean-Philippe Dubois.

8e | PRIX JOCKEY
Att - 2700 m - Groupe 2 - 85 000 €
FLECHE DU YUCCA 1'12"9
Prodigious x Vincenza (Gobernador)
Driver : J. Dubois - Entraîneur : P. Moulin
Propriétaire : E. Victoria Dreams - Eleveur : C. B. Martin
2e Feerie Wood 1'13"
3e Fairplay d'Urzy 1'13"
4e : Fakir du Lorault - 5e : Feydeau Seven - 6e : Frisbee d'Am - 7e : Foxtrot Sea
A voir aussi :
...
Idao de Tillard,
quelque chose en plus

Elogieux avant de se rendre sur la piste avec Idao de Tillard, Clément Duvaldestin n'avait pas caché l'estime qu'il portait sur ce fils de Sévérino. Si tous les paramètres n'étaient pas réunis pour qu'il ...

Lire la suite
...
Fanal du Garden,
le pur droitier

Redoutable sur les pistes plates corde à droite, Fanal du Garden n'a pas manqué son objectif du jour en triomphant en force avec son mentor Laurent David à son sulky. Ce hongre de 6 ans est assurément à l'aube d'une belle saison estivale ...

Lire la suite
...
Hoyee et Franck Nivard :
une association de feu

En forme olympique depuis le début du mois de février, Franck Nivard a signé sa 28ème victoire de l'année en menant au succès une pouliche intéressante. Son nom : Hoyee. Cette fille de Charly du Noyer ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite