En bref - 21.12.2020

Dame Denfert retrouve le chemin du succès après deux ans et demi

Lundi à Argentan. Intéressante épreuve pour 5 ans sur courte distance (2150m autostart), le Prix de la Rennaissance a permis à Feeling du Noyer (Saxo de Vandel) de renouer avec le succès, ce lundi à Argentan. Le pensionnaire et partenaire de Sylvain Roger n'avait pas encore gagné au second semestre après avoir signé deux victoires en mai et juin, dès la sortie du confinement. Il a dominé First de Tess (Echo) et apporte aussi une deuxième victoire à Sylvain Roger dont le grand retour a été effectué en septembre, après deux ans d'absence. Le professionnel avait retrouvé le chemin du succès avec Girl Pettevinière le 15 novembre à Argentan déjà.
En clôture du programme, Dame Denfert (Quilon du Châtelet) a remporté l'épreuve la plus dotée du jour. Elle a pris le meilleur tout à la fin grâce à une très belle pointe de vitesse. Cela faisait quasiment deux ans et demi que cette pensionnaire de Christophe Petrement ne s'était plus imposée ! Il fallait en effet remonter au 5 juillet 2018 pour lui trouver son précédent succès. C'était à Enghien et François Lecanu lui était déjà associé. À noter qu'aucun doublé n'a été réalisé lors de cette réunion.

Village Mystic domine le week-end chez les étalons

C'est Village Mystic (Love You) qui a enregistré le plus de succès lors du dernier week-end, de vendredi à dimanche. Il revendique quatre victoires (avec Estero, Historia Rosa, Espoir des Champs et bien sûr Hanna des Molles). Il précède Ready Cash, Prince Gédé et Very Nice Marceaux, tous à 3 victoires. Sous l'angle des gains, l'apport du Critérium des 3 Ans d'Hanna des Molles est déterminant et permet à Village Mystic de dominer encore plus facilement le classement. Avec 130 120 € d'allocations sur la période, il laisse à distance Ready Cash (69 190 €).

Catalogue des ventes du Prix d'Amérique d'Arqana Trot en ligne

Le catalogue des ventes du Prix d'Amérique d'Arqana Trot est en ligne. Programmées les 28 et 29 janvier prochains, les deux sessions auront lieu exceptionnellement cette année à Deauville en raison des contraintes liées à la crise sanitaire. On y trouve 304 lots. La moitié (152 lots) est proposée le premier jour, jeudi 28 janvier, l'autre le second jour, vendredi 29 janvier. Le jour 1 est consacré à l'élevage avec notamment 44 parts d'étalons (dont une de Face Time Bourbon), 7 saillies (au profit de plusieurs organisations caritatives ou sociales) et 73 juments - des éléments sortant de l'entraînement ou des poulinières. On y trouvera aussi 24 jeunes trotteurs d'un an, qui seront tout juste devenus yearlings au 1er janvier. Parmi ceux-ci, notons la présence d'une fille de Ready Cash, de cinq fils et filles de Face Time Bourbon et de trois de l'étalon suédois Villiam.
Le jour 2 réunit 152 numéros, tous sous la dénomination "chevaux à l'entraînement" dont plus de cinquante "I", qui viendront donc de prendre tout juste 3 ans.
Sept "Wildcards" permettront d'enrichir de nouvelles entrées le catalogue dans les prochaines semaines. Nous aurons bien sûr l'occasion de revenir sur ce catalogue.

Björn Goop, nominé pour le titre de sportif de l'année en Suède

Ce lundi, les médias suédois ont dévoilé la liste des nominés au Prix Jerring, qui récompense le sportif ou l'équipe de l'année en Suède. On y retrouve Björn Goop au sein d'une sélection qui comprend notamment Zlatan Ibrahimovic (foot), Armand Duplantis (saut à la perche) et Victor Hedman (hockey sur glace). Le driver suédois a déjà figuré au quatrième rang de ce prix pour l'année 2018, année de son premier Prix d'Amérique au sulky de Readly Express. Cette année, c'est ce même titre, avec Face Time Bourbon, qui lui vaut les honneurs du sport suédois. Les prix seront annoncés et remis le 18 janvier prochain. Cette nomination met en lumière l'hippisme en Scandinavie au moment même où la jockey britannique Hollie Doyle est reconnue et récompensée outre-Manche pour son exceptionnelle saison 2020 [lire page suivante].

A voir aussi :
...
Il était
une fois Grosbois (2/2)

Suite et fin de notre rétrospective et de notre dossier sur Grosbois, à la faveur du soixantième anniversaire de son acquisition, par la Société du Cheval Français, le 26 juillet 1962. Grosbois n’est pas seulement un centre d’...

Lire la suite
...
Alexandre Abrivard joue sur tous les tableaux

Àla consultation des différents classements du trot, il est saisissant de voir qu'une tête se répète plus que régulièrement. Déjà leader des classements Sulky d'Or, Étrier d'Or et combiné (il nous en parlait ...

Lire la suite
...
Chevaux plaqués ou munis de fers en plastique interdits sur l'herbe jusqu'à nouvel ordre

Cela aura été l'incident, l'accident même, de trop. La chute d'Emeline Desmigneux le 31 juillet dernier à Carentan était consécutif à la glissade du cheval qui la précédait, lequel avait totalement perdu l'adhérence sur l'herbe. Il était plaqué. ...

Lire la suite
...
Jo Dibah a tout l'avenir devant lui

Le Prix Ganymède était une course qualificative dans l’Open des régions des 3 ans de l’Ouest. Le rentrant Jo Dibah (Charly du Noyer) effectuait une rentrée mais découvrait un engagement favorable qu'il a su transformer ...

Lire la suite