Résultat de course - 23.12.2020

El Greco Bello n'avait pas Valzer di Poggio sur sa route cette fois

Le 30 mai dernier, Valzer di Poggio, qui a depuis tenter sa chance dans les Prix d'Amérique Races ZEturf, lançait sa superbe série de onze victoires à Pontchâteau qui accueillait alors les courses de Thouars. Si on se rappelle de ce succès sept mois plus tard, c'est que son dauphin ce jour-là, El Greco Bello, revenait en Loire-Atlantique ce mercredi. Résultat : un second succès consécutif.

Et il aura fallu batailler ferme pour obtenir ce succès. Rien n'a été simple, surtout donner le départ puisqu'il a fallu s'y reprendre pendant une dizaine de minutes avant que le bon ne soit donné. Plus sportivement ensuite avec un rendement de distance de 25m qui oblige toujours à une prestation de haut niveau d'autant que l'adversité s'est montrée tenace en final, et notamment Daljemosa (pas forcément heureuse dans la ligne droite à l'extérieur du vainqueur) mais aussi Esquilin, lequel a finalement été disqualifié après enquête. Que d'aventures mais c'est bien gagné pour El Greco Bello (Meaulnes du Corta) ! Au micro d'Equidia, son entraîneur Anne-François Marcillac le concède : "Il a été bon car il a fallu repousser les attaques, tout en étant ferré. Il y a eu une vraie lutte. On va pouvoir le déferrer la prochaine fois."
Vainqueur récemment sur la piste de Graignes et sa circonférence réduite, El Greco Bello l'emporte dans une configuration nettement différente à Pontchâteau et pourrait confirmer sans ses chaussures prochainement.

Pour l'éleveur des Bella-Bello, Rémi Boucret, la série continue. Après un doublé hier mardi entre Bordeaux (Eroico Bello) et Vincennes (Gianina Bella), voici un nouveau succès pour un de ses élèves, le 81ème de l'année.

D'où vient-il ?

Sa mère Olympe d'Or a donné un vainqueur, Arc de Triomphe (19 470€ de gains) avant El Greco Bello. Elle est elle-même gagnante en course et a pour meilleur frère As Doré (344 194€). La 3ème mère, Nera, est une réelle matrone : on lui doit de nombreuses familles gagnantes et notamment celle de Rolling d'Héripré (Classique - 791 100€).

7e | PRIX DE LA VILLE DE PONTCHATEAU
Att - 2800 m - Course E - 17 000 €
EL GRECO BELLO 1'15"8
Meaulnes du Corta x Olympe d'Or (Defi d'Aunou)
Driver : G. Gelormini - Entraîneur : A. F. Donati Marcillac
Propriétaire : E. Foucault-marcillac - Eleveur : R. Boucret
2e Daljemosa 1'15"9
3e Divin du Renouard 1'16"6
4e : Dragueur d'Azur - 5e : Dessert Compris - 6e : Elmika de Viette - 7e : Don Juan de Moeres
Voici du Niel 1'16''8 Kimberland (US)
Meaulnes du Corta 1'10''2 Keravale
Cigale Florestan (US)
EL GRECO BELLO 1'12''3 La Fine Cara
Defi d'Aunou (US) 1'11''3 Armbro Goal (US)
Olympe d'Or 1'15''8 Nesmile 1'17''4
Dragee d'Or 1'15''8 Passionnant 1'15''1
Nera

1er doublé PREMIUM pour Anne-Françoise Marcillac

La journée a été bonne, très bonne même, pour Anne-Françoise Marcillac qui a aussi vu son protégé Higor Dairpet (Voltigeur de Myrt) s'imposé plus tôt dans l'après-midi, associé à Loïc Guinoiseau. Pour seulement sa 9ème sortie publique, ce poulain remporte une seconde victoire après celle acquise en octobre à Chartres. À eux deux, El Greco Bello et Higor Dairpet offre donc un premier doublé lors d'une réunion PREMIUM à leur entraîneur.

A voir aussi :
...
Allegra WF et Björn Goop
l'Europe triomphe

Après les 59/1 affichés par Étonnant dans le Prix de Paris, les 36/1 de Geisha des Prés, voici les 94/1 d'Allegra WF dans ce Prix Reverdy - Prix de la Mayenne.

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat
de son plus bel éclat

Abonné aux petites places dans les belles épreuves montées pour chevaux d'âge, Diamant de Tréabat a décroché la plus belle belle pépite de sa carrière en cette fin de meeting.

Lire la suite
...
Châtillon-sur-Chalaronne : un an après

L'hippodrome de Bel Air à Châtillon-sur-Chalaronne (Ain) ouvrira ses portes demain lundi après un an sans course. Frappée de plein fouet par le confinement l'an dernier, la Société des Courses n'avait pas souhaité rouvrir en juin à huis-clos. ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite