... ©Scoopdyga
Actualité - 24.12.2020

Promotion recherche leader

La promotion des 3 ans montés va sacrer son leader ce dimanche dans le Prix de Vincennes (Gr.1). Il s’agira plus d’une désignation que d’une consécration car les leaders chez les "H" sous la selle se sont succédé pour le moment. Aucun n’a pu véritablement s’installer sur le trône et surtout y rester sans que ses dauphins ne le conteste.

Les vainqueurs de Groupe 1 dans cette génération ont pour noms Hopla des Louanges (Gazouillis), reine du Saint-Léger des Trotteurs, et Hudson Védaquais (Thorens Védaquais), lauréat du Prix d'Essai. La première sera absente ce dimanche. Son entraîneur Franck Leblanc la juge à cours de condition après des soucis de santé. Hudson Védaquais n’a plus le même rendement au second semestre après une première partie d’année qui lui donnait l’étoffe du leader recherché. Dès lors, ne faut-il pas se tourner vers les nouveaux venus, à fort potentiel, pour désigner le futur patron ? Et parmi eux, il y a d’abord et avant tout Heartbreaker One (Alto de Viette).
Le pensionnaire de Luc Roelens vient d’effectuer des débuts sensationnels sous la selle en remportant, avec de la marge, le Prix Louis Tillaye (Gr.2) il y a un mois. Son entourage a décidé de le réserver pour le Groupe 1 sans passer par la case du dernier préparatoire, le Prix Raoul Ballière (Gr.2). Précoce et tout de suite vu contre les meilleurs de sa génération à l’attelé, Heartbreaker One a remporté en début d’année le Prix Paul Viel (Gr.2) et est devenu classique dans le Prix Comte Pierre de Montesson (Gr.1) dont il a conclu troisième. Voué aux seconds rôles contre Hohneck et Hooker Berry durant l’été, la bifurcation au monté devient pour lui le meilleur moyen d’accéder au rang de numéro 1, profitant aussi de la vacance du trône. Sur l’ensemble de son œuvre et au regard de sa performance dans le Prix Louis Tillaye, il a la carte de visite pour arriver à ses fins. Il permettrait aussi à une femme jockey, la jeune Hanna Huygens [lire en page suivante], d’être la première à inscrire son nom au palmarès du classique monté.
Parmi les profils au parfum de nouveauté dans la discipline et/ou à ce niveau, il faut également citer Heaven’s Pride (Ready Cash) et Helitlopet (Un Charme Fou). Le premier représente la signature de Philippe Allaire (cinq fois au palmarès du "Vincennes"). Comme Heartbreaker One, il a figuré contre l’élite attelée mais s’y trouve désormais barré. Le second défend l’entraînement de Franck Leblanc, un autre baron du Prix de Vincennes (trois titres). Il vient de faire forte impression par deux fois dans les catégories inférieures et est jeté directement dans le grand bain sans passer par la case Groupe. Heaven's Pride et Helitlopet font souffler, avec Heartbreaker One, un vent de nouveauté dans le club d'élite des 3 ans montés.
Ce sera une grande, une très grande première même pour Hanna Huygens dimanche. La jeune Belge va participer à son premier Classique et de surcroît avec une première chance quand bien même elle déclare "être contente si on finit dans les cinq premiers". Histoire certainement de ne pas se mettre la pression. Il n'empêche, en selle sur Heartbreaker One, elle peut avoir de belles ambitions de victoire après son succès dans le course-tremplin le Prix Louis Tillaye.

3 QUESTIONS À HANNA HUYGENS

Racontez-nous votre course de la dernière fois : "C'était un essai monté et on ne croyait pas forcément gagner. Mais au poteau des 1000m, j'en avais encore plein les mains, j'ai donc décidé d'attaquer et, dans le dernier tournant, je me suis dis : 'c'est fait'. C'était ma première victoire à Vincennes et dans un semi-classique pour ma première participation : c'était vraiment spécial !"

Qui est votre référence, votre idole ? "Mon père bien sûr ! C'est lui qui m'a tout appris. Je travaille avec lui en Belgique et je suis personnellement impliquée dans la vie de l'écurie depuis sept ans. On fait en sorte de maintenir notre place parmi les meilleurs. Mais en dehors de lui, j'ai de l'admiration depuis que je suis tout jeune pour Nathalie Henry, une super femme jockey dont j'adore le style à cheval."

Comment vous êtes-vous retrouvée associée à Heartbreaker One ? : "C'est le propriétaire qui souhaitait que je monte le cheval et Luc Roelens, qui fait appel à moi de temps en temps pour monter des courses à poids libres, me fait aussi confiance : c'est extraordinaire. Je vais faire en sorte de ne pas penser avant la course qu'il s'agit d'un Groupe 1. J'y penserai après !"


Hanna Huygens
24 ans
11 fois Étrier d'Or belge
590 victoires au total
1ère participation à un Gr.1

J'ai remporté cette année mon onzième titre d'Étrier d'Or en Belgique
Hanna Huygens

©Scoopdyga

Le seul vainqueur de Groupe 1 : Hudson Védaquais
Son succès dans le Prix d’Essai (Gr.1) en temps record (1’12’’6 et premier vainqueur sous 1’13’’) avait propulsé au rang de chef de file indéboulonnable Hudson Védaquais en juin dernier. Mais le fils de Thorens Védaquais n’a pas réussi à imiter son père durant l’été dans le Prix des Elites (Gr.1). Et depuis, il semble courir après son niveau du premier semestre.

Des pouliches déjà capées
Elles seront quatre pouliches au départ, à tenter de prendre la succession de Cassandra d’Em, dernière pouliche au palmarès en 2015. Chaque membre du quatuor possède des titres sérieux : deux Groupes 2 pour Hytte du Terroir (Boccador de Simm), un pour Hope One Victory (Booster Winner) et un premier accessit classique pour Happiness Ellis (Opus Viervil) et Hera Landia (Ludo de Castelle). Celle qui a montré les meilleures dispositions récentes est Hope On Victory qui reste sur son succès dans le Prix Raoul Ballière (Gr.2) mais sur la distance de 2 175m. Réputée pour sa vélocité, elle a néanmoins fait preuve de tenue sur les 2 700 mètres par deux fois en octobre (avec des deuxièmes places à la clé).

Le fil rouge Héros de Fleur
Vainqueur du Prix de Basly (Gr.2) durant l’été à Vincennes, Héros de Fleur (Ludo de Castelle) est monté par deux fois sur le podium depuis. C’est lui qui fait le lien entre tous les éléments classiques de cette épreuve. Ce pensionnaire de Frédéric Prat s’annonce une nouvelle fois très compétitif.

Il y a 22 ans : Holly du Locton
Dans la même lettre "H", mais lors de la promotion précédente née 22 ans plus tôt, le Prix de Vincennes avait sacré la championne et regrettée Holly du Locton (Viking’s Way). Celle-ci remportait là son troisième Groupe 1 (après le Saint-Léger des Trotteurs et le Prix d’Essai) en 1’18’’3 en 1998. Un mois plus tard, elle se classera troisième du Prix de Cornulier (Gr.1) en 1’15’’9 ! Holly du Locton fait partie des cinq vainqueurs du Prix de Vincennes entraînés par Philippe Allaire avec Gai Brillant (1997), Jardy (2000), Késaco Phédo (2001) et Bird Parker (2014).
©Scoopdyga
Hudson Védaquais, le vainqueur de Gr.1 en lice dans ce Prix de Vincennes 2020
PARTANTS VINCENNES - Dimanche 27 Décembre
5 PX DE VINCENNES - (15H53)
Premium - Monté - (1) - 170 000 € - 2 700m
1. HELIOS DU GOUTIERD. Bonne
2. HOUSTON BERRYJ. Vanmeerbeck
3. HELITLOPET A. Lamy
4. HONNEUR DU CEBE A. Barrier
5. HERA LANDIAP. Ph. Ploquin
6. HECTOR DES CHAMPSP. Y. Verva
7. HISPANIEN G. Martin
8. HAPPINESS ELLISM. Mottier
9. HEROS DE FLEURE. Raffin
10. HOPE ON VICTORYM. Abrivard
11. HYTTE DU TERROIRA. Abrivard
12. HUDSON VEDAQUAISY. Lebourgeois
13. HEARTBREAKER ONEH. Huygens
14. HEAVEN'S PRIDED. Thomain

Le verdict du chrono

Sur le parcours des 2 700m de Vincennes, et au monté bien sûr, c’est le Prix Louis Tillaye (Gr.2), remporté par Heartbreaker One en 1’14’’8, qui est l’épreuve de référence en terme de chrono. À noter que le record du "Vincennes" est l’apanage de Fado du Chêne en 1’13’’2 depuis 2018. Avant ce titre, le partenaire de Paul Ploquin affichait un record de 1’14’’7 sur la distance. Voici les sept participants 2020 les plus rapides sur le parcours :
Heartbreaker One : 1’14’’8 (14 novembre)
Héros de Fleur : 1’15’’0 (14 novembre)
Hopla des Louanges : 1’15’’0 (14 novembre)
Hudson Védaquais : 1’15’’1 (14 novembre)
Hytte du Terroir : 1’15’’2 (22 août)
Hope On Victory : 1’15’’2 (28 octobre)
Hispanien : 1’15’’2 (14 novembre)

A voir aussi :
...
Le Prix Roland Jaffrelot marqué par le succès de Douceur du Chêne et l'émotion de Jean-Charles Féron

Au service de Roland Jaffrelot lorsqu'il était apprenti, Jean-Charles Féron était très ému ce lundi sur la Riviera lorsqu'il a triomphé avec Douceur du Chêne (Quif de Villeneuve) dans le Prix Roland Jaffrelot (course A). Décé...

Lire la suite
...
Ghost poursuit sa belle moisson

Son année 2022 est tout simplement remarquable. Lauréat au courage ce lundi aux Sables-d'Olonne pour la cinquième fois depuis le 1er janvier, Ghost (Royal Dream) ne cesse d'apporter des satisfactions à sa propriétaire Mauricette De Sousa, aussi bien ...

Lire la suite
...
Sécheresse : Cherbourg prend les devants

Àdeux semaines de son rendez-vous estival, l'hippodrome de Cherbourg a préféré prendre le temps de bien s'organiser afin d'offrir aux professionnels et à son public les meilleures conditions possibles d'une réunion de courses. Dès dimanche soir, Jea-Philippe ...

Lire la suite
...
Kocktail Love offre un premier succès à Yann Barberot à Bréhal

Pour son premier partant en tant que propriétaire d'un trotteur, Yann Barberot (entraîneur de plat installé à Deauville) a vu ses couleurs briller d'entrée de jeu ce lundi à Bréhal avec Kocktail Love (Love You), un poulain entraî...

Lire la suite