... (© APRH)
Présentation de course - 24.12.2020

Prémices de suprématie à confirmer

Au départ du Prix Une de Mai, le premier Groupe 2 réservée aux femelles nées en 2018, se retrouvent les cinq premières du Prix Vourasie, disputé au début du mois. Italienne va tenter d'y confirmer son début de suprématie mais sur la grande piste cette fois.

Jusqu'à maintenant, le début de carrière d'Italienne est un sans-faute. Six courses, six podiums, trois victoires ! Elle contribue pour le moins aux excellents résultats de cette génération au sein de l'effectif de son entraîneur Philippe Allaire : 27 succès en avec moins de 70 partants et un taux de réussite dans les trois premiers qui frôle les 70 % ! « C’est une pouliche en constants progrès, relevait l'homme du Haras de Bouttemont après son succès dans le Prix Vourasie (le 5 décembre). On l’avait allégée dans sa ferrure mais elle était peut-être trop légère pour finir. Il faudra rectifier le tir pour la suite. » On peut compter sur son perfectionnisme pour avoir apporté la correction nécessaire pour la suite qui est justement ce Prix Une de Mai, remporté une seule fois par Philippe Allaire, avec Don't Explain en 2015. Surtout cette suite coïncide pour cette pouliche par Goetmals Wood dont la troisième mère, Kidea, est la génitrice de Ready Cash, de la découverte de la grande piste de Vincennes. Un élément nouveau et donc forcément à prendre en considération quand bien même ses allures devraient s'en accommoder. La remarque vaut aussi pour la plupart de ses adversaires. Mais certaines ont déjà fait connaissance avec la descente et la montée de Vincennes. C'est le cas par exemple de sa récente dauphine, Idylle à Vie. Dans une épreuve remportée fin août par I Want You (Ganymède) devant Infinity Kalouma (Charly du Noyer), elles aussi de la partie aussi en ce jour de Noël, elle s'était montrée fautive dans la descente. Depuis, elle a sensiblement progressé comme elle vient de le montrer derrière Italienne même si son driver doit rester vigilant dans les premiers hectomètres. « On est très satisfaits. Elle a été six semaines sans courir et, en plus la dernière fois, elle était partie au galop et n’avait donc pas vraiment couru », confiait-on dans son entourage au début du mois.
Il y a fort à parier que I Wanna Be Queen (Bilibili), qui dépend de l'écurie ultra-performante de Laurent Abrivard, soit aussi dans son élément sur la grande piste. Mais pour elle comme pour les autres dans la même configuration, il n'y aura qu'une seule vérité : celle de la piste.

PARTANTS VINCENNES - Vendredi 25 Décembre
1 PRIX UNE DE MAI - (14H00)
Course Premium - Attelé - Gr 2 - Femelles - 85 000 € - 2 175 m
1I LOVE MET. Le Beller
2ISIS DE ROSEG. Roig-balaguer
3IVANA DES RACQUESY. Lebourgeois
4INES FLIGNYC. Heslouin
5ISEULT FLOWERA. Muidebled
6ILE AUX MOINESB. Robin
7INFINITY KALOUMAR. Derieux
8ILLUSIVE ARTISTJ. Dubois
9IALKA JENILATF. Nivard
10I WANT YOUE. Raffin
11I WANNA BE QUEENL. Abrivard
12IDYLLE A VIEA. Cheradame
13ITALIENNED. Thomain
A voir aussi :
...
LeTROT s'engage avec Passerelle et la Fédération Française de la Reconversion

Le bien-être équin sous sa forme retraite et reconversion était à l'honneur ce dimanche à Vincennes avec la signature de conventions entre la société-mère et deux associations, Passerelle et la Fédération Française de la reconversion (...

Lire la suite
...
TETF : Eclat de Gloire impérial à Son Pardo

La 3ème étape du Tour Européen du Trotteur Français disputée dimanche sur l'hippodrome de Son Pardo (Espagne) a été largement dominée par Eclat de Gloire. Malgré un numéro 9 en seconde ligne derrière l'autostart, le ...

Lire la suite
...
UET Suède : Calgary Games et San Moteur répondent présent

Les deux éliminatoires suédoises ont livré leur verdict en parallèle de la batterie française remportée par Hirondelle Sibey (Gazouillis) à Vincennes. Tout récent vainqueur du Derby suédois (Gr.1) et toujours invaincu en huit tentatives, Calgary ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite