...
Résultat de course - 26.12.2020

Italiano Véro au sommet d'une hiérarchie déjà bien établie

Je le dis depuis le début que c'est lui mon meilleur.
Philippe Allaire

Le Prix Emmanuel Margouty n'a pas donné à voir de révélation. Son enseignement est pourtant important : il permet de confirmer le début de hiérarchie chez les mâles de 2 ans avec un actuel n°1 qui s'appelle Italiano Véro et des dauphins qui ont pour noms In The Money, Idéal Ligneries et Infant Perrine.

C'est à un dénouement très proche de celui du Prix Ourasi (Gr.2) que le Prix Emmanuel Margouty (G.2) a mis en scène. Même vainqueur, le chef de file incontestable du moment Italiano Véro (Ready Cash) et même dauphin, le toujours excellent finisseur In The Money (Cristal Money). Idéal Ligneries (Repeat Love), fautif la dernière fois, a encore produit une séquence de galop mais n'a pas été disqualifié et est parvenu à monter sur le podium, faisant ainsi reculer d'un cran la position d'Infant Perrine (Atlas de Joudes), troisième du "Ourasi".
Sur la forme, le vainqueur a rendu une nouvelle copie impeccable renvoyant désormais aux lointains souvenirs ses facéties fautives de début de carrière. Pour l'entraîneur Philippe Allaire, ce succès met fin à une série de trois disqualifications et remet ses résultats sur de bonnes bases : « Je suis content de gagner car, en ce moment, l'écurie n'allait pas bien et espérons que ce soit la victoire qui fait tourner la roue. Le cheval a contrôlé toute la course. Ils sont partis vite, ensuite David [Thomain] a pu contrôler et il est bien reparti. Je le dis depuis le début que c'est lui mon meilleur. Il le confirme. Il a pris du métier, est plus calme et comprend mieux ce qu'on lui demande. Il a beaucoup de choses pour lui. »
Après avoir permis à In The Money d'engranger de l'expérience, Thierry Duvaldestin pourrait avoir une approche plus offensive à l'avenir, nous déclarant : « Je ne sais pas s’il pourra prendre sa revanche mais, en tout cas, on va essayer. Il progresse et me plaît beaucoup. »

D'où vient-il ?

Objet d'une copropriété entre ses éleveurs, Gildo Carnesecca et Philippe Allaire, Italiano Vero est le premier produit de la bonne Baraka d'Henlou 1'12'' (neuf victoires et 348.100 €), de niveau semi-classique à l'attelage et classique sous la selle, comme troisième du Prix de Normandie, après un succès dans le Groupe II Prix Hervé Céran-Maillard. Baraka d'Henlou était déjà entraînée par Philippe Allaire et est une soeur de Viking d'Henlou 1'13'' (sept succès et 218.610 €). Elle est par Diamant Gédé 1'15'' et a eu son premier produit en Italiano Vero. Le deuxième est une pouliche de Brillantissime, dont elle était suitée en 2020, où elle a "coulé" de Ready Cash, auquel elle devrait être à nouveau présentée cette année.

4e | PRIX EMMANUEL MARGOUTY
Att - 2175 m - Groupe 2 - 85 000 €
ITALIANO VERO 1'13"5
Ready Cash x Baraka d'Henlou (Diamant Gede)
Driver : D. Thomain - Entraîneur : P. Allaire
Propriétaire : P. Allaire - Eleveur : G. Carnesecca
2e In The Money 1'13"6
3e Ideal Ligneries 1'13"7
4e : Infant Perrine - 5e : Inoui Danica - 6e : Intense de Tillard - 7e : Invincible Mauzun
A voir aussi :
...
La e-cérémonie des Champions 2021

Organisée sur l'hippodrome de Vincennes, en partenariat avec le SEDJ, l'UNAT, le SNPT et diffusée en live sur Facebook LeTROT et Facebook Equidia, sur Youtube LeTROT (voir les vidéos) et sur le site internet d'Equidia, la e-Cé...

Lire la suite
...
Face Time Bourbon,
la conclusion enchantée

Le champion a rempli son contrat. Sur tous les plans. Face Time Bourbon a remporté en solitaire de Prix de Sélection, rejoignant Jamin sur les Tables de la Loi trotteuses en signant un triplé dans l’épreuve. L’épreuve ...

Lire la suite
...
Ce Bello Romain pourrait avoir
des ambitions internationales

Groupe 3 convoité, le Prix du Plateau de Gravelle revient à Ce Bello Romain, trotteur très apprécié des parieurs. Le fait qu'il effectuait ici une rentrée de près de trois mois ne l'a gêné en rien. Peut-ê...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite