... © Aprh
Résultat de course - 26.12.2020

Flamme du Goutier : lancement réussi vers le Cornulier

On lui concocte un programme à l'attelage pour préparer au mieux le "Cornulier".
Thierry Duvaldestin

C'est par des voies détournées que la championne montée Flamme du Goutier se dirige vers le Prix de Cornulier (Gr.1). La pensionnaire de Thierry Duvaldestin, lauréate classique sous la selle durant l'été, a monté en condition pour s'imposer avec de la marge ce samedi.

Elle venait de laisser une impression très favorable lors de sa réapparition à Vincennes, après plus de deux mois sans compétition. Son pilote d'alors, reconduit ce samedi, Théo Duvaldestin s'est une nouvelle fois évertué à donner un parcours économique à Flamme du Goutier (Ready Cash) qui n'a vu le jour que dans les deux-cents derniers mètres pour porter l'estocade victorieuse. C'est de la belle ouvrage en vue du grand objectif du meeting selon Thierry Duvaldestin : « On a connu un petit souci à un pied avec elle le matin, il y a huit/dix jours. Elle n’était d’ailleurs pas parfaite encore aujourd'hui. On essaie de lui concocter un bon programme à l'attelage pour préparer au mieux le "Cornulier" avec de la fraîcheur. On ne veut pas trop la courir au trot monté pour la préserver. Pour le moment, sa préparation est optimale mais on est encore loin de l’objectif dans lequel on ne sera pas tout seul ! » Vue seulement deux fois au monté, Flamme du Goutier y présente un palmarès irréprochable (1re du Prix de Normandie et 2e du Prix des Elites, Grs.1).

Théo prend le leaderhip Duvaldestin !
Etonnantes statistiques que celles proposées par les trois membres de la famille Duvaldestin : tous (Thierry le père et ses fils Clément et Théo) affichent 46 victoires comme driver en 2020 avant ce Prix Constant Hervieu. Avec 47 titres, c'est dorénavant Théo qui prend la tête !

D'où vient-elle ?

Propriété de son éleveur, Jean Cottin (Ecurie SaintMartin), Flamme du Goutier est une fille de Ready Cash 1'10'' et de la semi-classique Utopie du Goutier 1'13'' (156.700 €), placée des Groupes II Prix Paul Leguerney et Ariste Hémard. Cette fille de Kaisy Dream 1'12'' est la trois quarts soeur du classique Quido du Goutier 1'12'' (Extreme Dream), deuxième du Critérium des Jeunes et du Prix de l'Etoile ou encore troisième du Prix Albert Viel. Elle est la mère de trois autres gagnants, Eros du Goutier 1'17'' (Prodigious), Galiléo du Goutier 1'15'' (Bold Eagle), et Jazz du Goutier (Ready Cash) 1'15''. Le 3 ans Kairos du Goutier (Carat Williams) a été qualifié au mois de septembre à Caen en 1'20''9 par Thierry Duvaldestin.

5e | PRIX CONSTANT HERVIEU
Att - 2700 m - Groupe 3 - 70 000 €
FLAMME DU GOUTIER 1'14"1
Ready Cash x Utopie du Goutier (Kaisy Dream)
Driver : T. Duvaldestin - Entraîneur : Th. Duvaldestin
Propriétaire : Ec. Saint Martin - Eleveur : S.C.E.A. des Bissons
2e Divine Mesloise 1'14"2 The Best Madrik x Ingeniosite
3e Elvis du Vallon 1'14"3 Reve de Beylev x Premiere de Beylev
4e : Darling Berry - 5e : Doum Jenilou - 6e : Favorite Fligny - 7e : Freyja du Pont
A voir aussi :
...
L'Europe du trot
proposera 101 Groupes 1 en 2023

La tendance est à la reconduction de l’offre 2022. Après avoir atteint et finalement dépassé 100 Groupes 1 l’an dernier, le calendrier international européen reprend la même structure et annonce 101 Groupes 1 en 2023. Telles sont les données actuellement à ...

Lire la suite
...
Hulken Sisu montre un tout autre visage

Arrivé dans la team "Bazire" il y a environ deux mois, Hulken Sisu (Readly Express) avait laissé une impression correcte pour ses premiers pas pour son nouvel environnement dans le Prix d'Amérique Races ZEturf Q#4-Prix Ténor de ...

Lire la suite
...
Héroïne des Landes fait la différence pieds nus

Il fallait remonter au 2 février 2022 pour trouver la dernière fois que Sébastien Hardy avait déferré des quatre pieds Héroïne des Landes (Opium). Cette date correspond aussi à sa dernière course à Vincennes. Pieds nus ce ...

Lire la suite
...
Kifil de Bussy s'affirme

Le représentant de José Davet, Kifil de Bussy (Boccador de Simm) avait réussi de brillants débuts au trot monté (le 13 janvier) sous la selle d'Alexandre Abrivard. Quelques semaines plus tard, le style est toujours aussi plaisant. "Kifil ...

Lire la suite