... (© A. Viguier)
En bref - 27.12.2020

C'est Noël pour Eclat de Gloire à Cagnes

Placé de Groupe 2 (Finale du Grand National du Trot 2019 et Grand Prix du Conseil Municipal de Vichy 2020 à chaque fois derrière Cleangame) et de Groupes 3, Eclat de Gloire (Tiego d'Etang) tient son titre le plus prestigieux avec sa victoire dans le Grand Prix de Noël ce dimanche en fin de journée sur l'hippodrome de Cagnes-sur-Mer. Une piste sur laquelle il avait déjà remporté son dernier succès au cours de l'été. "Le cheval a été très, très bon. J'ai eu un bon parcours jusqu'à un tour de l'arrivée où je me suis retrouvé le nez au vent, a commenté Loris Garcia au micro d'Equidia. Après, il a toujours eu beaucoup de gaz." Il en fallait pour repousser l'attaque d'Elsa de Belfonds (Tornado Bello) tandis que Bulle de Laumont (Hand du Vivier) complétait le trio gagnant de ce premier Groupe III du meeting d'hiver sur la Côte d'Azur. Il s'agit de la 15ème victoire de la carrière du cheval de l'Ecurie du Chêne auquel il ne manque plus que 220 € pour atteindre la barre symbolique du demi-million d'euros de gains. C'est du côté de Vincennes qu'Eclat de Gloire devrait aller les chercher au cours des prochaines. "On va en parler avec son propriétaire mais il a deux belles courses à Vincennes à son programme (N.D.L.R. : dont la première est le Prix de Lille le 10 janvier, une course européenne fermée à 505 000 €). Il y a donc de grandes chances qu'il y aille avant de revenir à Cagnes à la fin du meeting", a précisé Loris Garcia.

Fin de carrière d'Arlington Dream

Philippe Allaire l'a annoncé ce samedi. Son pensionnaire Arlington Dream (Ready Cash) a disputé dans le Prix Jules Lemonnier (Gr.2) sa dernière sortie. Il y a été disqualifié assez rapidement. Avec son franc-parler habituel, le professionnel a reconnu sur Equidia que le retour sur le circuit de son représentant - il s'est requalifié le 20 octobre après plus d'un an d'absence - était un échec. Arlington Dream va profiter d'une retraite méritée, comme « tondeuse à gazon. Il a 10 ans et va retourner dans son champ d'où nous n'aurions jamais dû le ressortir. Il va y retrouver un copain galopeur et sera rejoint plus tard par Bugsy Malone. » Lauréat de deux semi-classiques à l'attelé à l'âge de 5 ans - les Prix Albert Demarcq et Robert Auvray (Grs.2), il était sujet à des problèmes de fertilité et a été castré par la suite, avant d'entamer au début de son année de 7 ans une seconde carrière sous la selle. Dans la discipline, il a commencé par quatre victoires consécutives incluant les Prix Jacques Andrieu (Gr.2) et Henri Desmontils (Gr.3). Au monté, il compte 16 victoires dont 14 dans des Groupes - 9 dans des Groupes 2. Arlington Dream a notamment réussi des triplés dans les Prix de Londres et Camille Lepecq (Grs.2). Au monté, il a engrangé plus de 840 000 euros de gains sur un total qui dépasse 1,2 M€. Côté pedigree, Arlington Dream appartient à la première promotion de Ready Cash. Sa mère Ialla Clairchamp (93 009 €) a aussi donné Unanime Quality (191 090 €), d'où Gloria du Gers (114 330 €), et Swoodia (168 530 €).

L'agenda de la semaine

La semaine fait la part belle au trot au niveau national avec pas moins de 12 réunions Premium du lundi 28 au dimanche 3 janvier.
Lundi 28 : deux réunions nationales, à Cabourg et à Nantes.
Mardi 29 : la seule réunion du jour a lieu à Vincennes, qui commence ici une séquence de dix jours consécutifs au programme. Le Prix de Brive-la-Gaillarde réunit un lot de 3 ans estimé dont Horsy Dream.
Mercredi 30 : en marge de Vincennes, Mauquenchy propose sa dernière réunion de l'année.
Jeudi 31 : les 3 ans auront les honneurs du seul Groupe du jour à Vincennes, le Prix de Châtau-Chinon (Gr.3). On trouve parmi les engagés quelques participants au Critérium des 3 Ans, dont Hokkaïdo Jiel, Hatchet Man et Heart of Gold. Chez les pouliches, Hermine Girl et Beautiful Colibri devraient être sur les rangs.
Vendredi 1er janvier : Tous les concurrents prennent un an. Dans la seule réunion du jour à Vincennes, on trouve une belle confrontation entre 5 et 6 ans (les "G" et "F") dans le Prix d'Angoulême et un tournoi relevé pour pouliches de 3 ans (les "I") qui compte parmi ses engagées l'invaincue Idole de Castelle.

A voir aussi :
...
Gai Matin, la signature de la
famille Gillot

Course support du Quinté+, le Prix de Pont-l'Évêque est revenu à Gai Matin qui représente le duo Eric Raffin-Guillaume Gillot (voir statistiques ci-dessous) mais surtout le label familial avec Philippe le père de Guillaume, en qualité d'é...

Lire la suite
...
Wild Love pour le duo
Prat - Lindqvist

Seule course européenne de la réunion, le Prix du Cantal a été dominé par les chevaux originaires hors de l'Hexagone, le succès revenant à Wild Love après la disqualification de Millie Millionaire.

Lire la suite
...
Jumelé de Laurent Laudren à Vincennes

Cette photo et les autres du Prix de Bémécourt, sixième épreuve du programme du jour à Vincennes, devraient trôner rapidement en bonne place dans les albums professionnels de Laurent Laudren. Le professionnel signe en effet le jumelé ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite