... (© ScoopDyga)
Résultat de course - 27.12.2020

Helitlopet, le grand bain lui va très bien

Tu ne gagnes pas en 1'14'' sur 2200m petite piste en t'arrêtant à mi-ligne droite sans être un super !
Franck Leblanc

Helitlopet n'avait encore jamais couru un Groupe. Alors qu'il a débuté dans la spécialité il y a moins d'un mois, le pensionnaire de Franck Leblanc est passé directement des prix de série à une victoire classique dans le Prix de Vincennes.

Le 30 novembre, Helitlopet faisait ses premiers pas au monté, lesquels étaient ponctués par une deuxième place. Moins d'un mois plus tard et trois courses après - toutes gagnées ! - c'est lui le nouveau leader d'une promotion qui s'en cherchait justement comme nous le titrions en Une de notre édition de jeudi (24 décembre). Franck Leblanc est devenu maître dans l'art de préparer de jeunes champions dans cette spécialité. Au printemps déjà, Hopla des Louanges (Gazouillis) remportait le Saint-Léger des Trotteurs à Caen. Tant et si bien qu'avec le succès de Helitlopet (Un Charme Fou) ce dimanche, l'entraîneur mayennais remporte son 13ème Groupe 1 au monté avec des trotteurs âgés de 3 et 4 ans. La trajectoire du dernier cité n'est d'ailleurs pas sans rappeler celle d'Utoky, déjà au palmarès de ce Prix de Vincennes en 2011 après avoir débuté sous la selle trois mois plutôt, couru trois fois dont deux victoires !
"Tu ne gagnes pas en 1'14'' sur 2200m. petite piste en t'arrêtant à mi-ligne droite et sans déboucher sans être un super cheval, jugeait Franck Leblanc. Ma seule inquiétude était le fait qu'il ait couru trois fois en moins de vingt jours. Mais plus il court, meilleur il est !" Ce n'est pas Adrien Lamy qui dira le contraire : "On courait plus pour être placé mais il est meilleur que jamais. Il progresse vraiment. Certes, j'ai eu le bon parcours mais j'avais du "gaz" tout le parcours. A l'intersection des pistes, j'étais confiant. Il s'est vraiment allongé pour finir."

D'où vient-il ?

Fils du semi-classique et très bien né Un Charme Fou 1'12'', par Love you 1'10'' et une petite-fille de la championne et matrone Dimitria 1'15'', Helitlopet gagne le Prix de Vincennes, équivalent monté, comme chacun sait, du Critérium des 3 Ans. Or, sa grand-mère, Ecidie (1992-Nodesso), est une sœur, précisément, d'un vainqueur du Critérium des 3 Ans, en l'occurrence Speaker 1’14’’ (Harmol), lauréat de l’édition 1987 de la prestigieuse compétition, sous la casaque du célèbre marchand de chevaux, Alfred Lefèvre. Ecidie n’a eu que trois produits, parmi lesquels Luna Vroum 1’13’’, la mère d’Helitlopet, est l’unique vainqueur, ayant gagné six courses et pratiquement 175.000 €. Poulinière, Luna Vroum a donné, à ce jour, quatre gagnants, dont, aussi, Una Seven 1’13’’ (trois victoires et 107.340 €).

5e | PRIX DE VINCENNES
M - 2700 m - Groupe 1 - 170 000 €
HELITLOPET 1'14"2
Un Charme Fou x Luna Vroum (Vroum d'Or)
Jockey : A. Lamy - Entraîneur : F. Leblanc
Propriétaire : F. Leblanc - Eleveur : J. Duteuil
2e Hera Landia 1'14"5
3e Hytte du Terroir 1'14"6
4e : Heros de Fleur - 5e : Hope On Victory - 6e : Happiness Ellis - 7e : Heaven's Pride
A voir aussi :
...
Izoard Védaquais, un 3 ans toujours sans limites

Six sorties et six victoires. Izoard Védaquais (Bird Parker) est toujours invaincu au terme de son succès, en force et souplesse à la fois, dans le Prix de Gien (Gr.3). Pourtant le représentant de Philippe Allaire effectuait une ...

Lire la suite
...
Le meilleur Hédé Darling est de retour, un an après

Un an quasiment jour pour jour. Voilà le laps de temps qu'il faut remonter pour retrouver le dernier et précédent succès de Hédé Darling (Password), lauréat du Prix Caecila (Gr.3). C'était à Laval, le 13 juin 2020 ...

Lire la suite
...
Caïd Doré n'a peur de personne

Difficile de lui résister actuellement. Caïd Doré (Corot) signe ce vendredi à Nantes son troisième succès lors de ses quatre dernières sorties. Son entraîneur Bruno Marie était aux commandes comme c'est normalement le cas depuis ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite