... © Province Courses
La vente de saillies lors de la 35ème Expo Etalons
En bref - 02.02.2024

Expo Etalons : bilan et perspectives

La 35ème édition de l’Expo Etalons (vendredi 26 janvier) proposait plusieurs innovations, autant en termes d’animation que d’organisation. Après la période Covid, ses organisateurs, dont Hugues Rousseau, directeur général d’Arqana Trot, avaient exprimé la volonté de redynamiser une manifestation importante, qui n’a pas son équivalent à l’étranger, mais qui avait montré l’an dernier des signes d’essoufflement. Parmi les initiatives nouvelles de 2024, la plus exposée a été la vente aux enchères de 50 saillies, avec une partie de cette vente qui est revenue à l’association Passerelle pour la reconversion des trotteurs. L’initiative visait à deux grands objectifs :
■ se placer comme un moment d’animation fort dans l’après-midi,
■ donner l’opportunité aux éleveurs d’accéder à des saillies à des conditions avantageuses.
La vente a permis la cession de 45 des 50 saillies proposées, pour un chiffre d’affaires de 150.000 € (incluant plus de 34.000 € qui seront reversés à Passerelle).

Hugues Rousseau nous fait part de son analyse : "Le bilan de cette première est à mes yeux un succès au regard des enjeux que nous nous étions fixés.
1️⃣ Il nous fallait proposer aux étalonniers et notamment au SEPT de vendre des saillies dans un contexte a minima sécurisé, sur le marché que l’on sait dérégulé de la vente de saillies. Le fait d’introduire le sujet de la reconversion des chevaux en s’associant avec Passerelle, qui a besoin de ressources, a été important. Le montage a séduit avec une mise à prix fixée à 50 % du tarif catalogue et les enchères complémentaires transformées en dons pour Passerelle, donnant droit sur cette partie des montants à un avoir fiscal conséquent, de l’ordre de 66 %. Le bilan est que nous n’avons pas dégradé le prix des saillies d’autant plus que cette vente s’est faite au comptant et non avec la clause poulain vivant.

2️⃣ Nous avons observé que beaucoup de gens sont venus à l’Expo Etalons très motivés par cette initiative. Un constat qui m’a aussi été rapporté par des exposants. Evidemment, il nous est difficile de mesurer plus complètement l’impact de cette vente dans une journée dégradée par les opérations et manifestations des agriculteurs. Mais cette journée Expo Etalons a repris des couleurs par rapport à l’an dernier, quoi qu’on puisse dire. C’est mieux, ce n’est pas encore comme nous le souhaiterions, mais c’est mieux. Ce genre d’initiative incitera encore les gens à venir à l’avenir car l’achat de saillie(s) est un sujet sensible."

Et déjà, des idées nouvelles se font jour pour améliorer cette vente de saillies. Hugues Rousseau nous apprend ainsi : "Je vais proposer de passer cette vente sous condition "poulain vivant" pour la partie (le prix de réserve de 50 %) revenant aux étalonniers. L’évolution du concept en ce sens sera encore plus à l’avantage des éleveurs et de Passerelle. On ne pourra que s’arracher de telles saillies. La vente sera encore plus attractive et représentera un événement fort au sein de l’Expo Etalons. Tout le monde va y gagner : les exposants avec une audience et un trafic qui sera augmenté par des éleveurs particulièrement investis, les éleveurs par les opportunités proposées… Cette orientation va aussi dans le sens du marché avec un retour au paiement à la naissance compte tenu de conditions d’assurance des saillies payées comptant de plus en plus difficiles, voire impossibles."

Si le concept vente de saillies se confirme être un puissant levier d'attractivité des éleveurs et d'animation de la session de l'après-midi, reste maintenant à imaginer un nouveau concept pour le matin. Les allées de la 35ème Expo Etalons n'ont pas été très occupées jusqu'à 14 heures. Hugues Rousseau en a conscience. Il nous propose son projet pour y remédier : "Pendant la campagne électorale, à l'automne dernier, la création d'une fédération des éleveurs au trot, dans l'esprit de ce qui existe au galop, a été largement évoquée. Il faut maintenant passer à la réalisation. Et l'Expo Etalons pourrait accueillir le matin l'Assemblée Générale de cette fédération des éleveurs. C'est la date et le lieu idéal, dans le cadre d'une journée d'élevage référence et leader. Ce nouvel événement mobiliserait dès le matin les éleveurs et rendrait la journée encore plus dense et importante."

A voir aussi :
...
Indigo de Fontaine force l'admiration

Grand par la taille, mais aussi par le talent ! Indigo de Fontaine (Niky) poursuit son ascension et sa série de succès : cinq, consécutivement, depuis les premiers jours de novembre. Il a été le héros de notre ...

Lire la suite
...
Gala d’Urfist surfe sur la vague

Impressionnant Gala d’Urfist (Un Charme Fou) ! Il signe sa cinquième victoire du meeting d’hiver, avec maestria : passant quasiment du dernier rang au premier, dans la partie montante du parcours, il se détache, dans la foulée, ...

Lire la suite
...
Hussard du Landret
sur le toit de Paris

Il avait été le premier grand vainqueur du meeting d'hiver en s'octroyant le Prix de Bretagne - Amérique Races PMU Q1, il est aussi le grand lauréat de l'épisode final du grand feuilleton hivernal. Hussard du Landret (...

Lire la suite
...
Un programme en forme de feu d'artifice

Les cracks du meeting d'hiver seront à Vincennes samedi prochain pour fermer le rideau sur quatre mois de compétitions de très haut niveau. Avec le meilleur d'entre eux dans le Prix de Sélection - Face Time Bourbon (Gr.1), ...

Lire la suite