... © Aprh
En bref - 28.12.2020

Jean-Michel Bazire : dans les temps de son record

Deux mois après le coup d’envoi du meeting d’hiver, l’heure du premier bilan a sonné. Avec 43 victoires depuis le 28 octobre dernier – trois de retard sur l’année dernière à la même date –, Jean-Michel Bazire affiche un score de passage qui lui permet de toujours pouvoir égaler ou améliorer son propre record de victoires durant le meeting.

La course au record est toujours possible pour Jean-Michel Bazire. Deux mois après le lancement du meeting d’hiver 2019/2020, le professionnel en tant qu’entraîneur n’a que trois victoires de retard sur le précédent exercice. Pour rappel, "JMB" avait porté son score à 83 succès l’an dernier, 12 succès de plus que lors de l’exercice 2018/2019, et fixé le nouveau record du genre.

Une seconde partie de meeting décisive
Si Jean-Michel Bazire n’a que trois victoires de retard sur la saison passée (43 contre 46 et une de retard sur la saison 2018/2019 au 28 décembre), les semaines à venir seront décisives pour la course au record. Grâce au tableau comparatif ci-dessous (en bas de page), on remarque que "JMB" a entamé son meeting d’hiver sur le même tempo que la saison précédente (3 succès en octobre). Au mois de novembre, le professionnel a remporté quatre courses de moins. La seconde partie de meeting d’hiver devra évidemment encore être à haut rendement pour tenter d’améliorer son record. Les deux dernières années montrent que "JMB" signe moins de gagnants sur deuxième partie de meeting d’hiver. Il devra faire un peu mieux dans les prochaines semaines sachant qu'il disposera encore de quelques belles cartouches jusqu'au 31 décembre (avec déjà 5 partants déclarés les 29 et 30).

Avec 219 participations au meeting comme entraîneur depuis le 28 octobre dernier, Jean-Michel Bazire a présenté 70 éléments différents en compétition. Il compte 43 victoires, 31 deuxièmes places et 23 troisièmes places. L’entraîneur avait lancé son meeting d’hiver de la meilleure des manières en remportant le Prix des Cévennes (Gr.3) avec Dorgos de Guez. Depuis, "JMB" a signé trois autres victoires de Groupe 3 (grâce à Ganay de Banville, Feydeau Seven et Dorgos de Guez) et deux victoires de Groupe 2 (Elie de Beaufour et Hooker Berry). Avec plus de 83 300 euros de gains depuis le début du meeting d’hiver, le dernier cité, lauréat du Prix Jacques de Vaulogé (Gr.2) puis troisième du Critérium des 3 ans (Gr.1), est celui qui a remporté le plus d’allocations au sein de l’écurie "JMB". D’ores et déjà qualifié aux gains dans le Prix d’Amérique, Davidson du Pont devrait être l'un des grands contributeurs de la seconde partie du meeting, tout comme Victor Ferm, qualifié dans l'Amérique grâce à sa deuxième place dans le Prix du Bourbonnais (Gr.2).

11 pensionnaires ont réalisé au moins un doublé :
1 avec 3 victoires : Gloria du Gers
10 avec 2 victoires : Dorgos de Guez, Elie de Beaufour, Espoir Wic, Farrell Seven, Gamin Jaba, Ganay de Banville, Gigolo Lover, Hivrine de Guez, Huwaga et Hôtesse Seven

A voir aussi :
...
I Love Me, candidate à la succession d'Hohneck

En l'absence des meilleurs 3 ans attelé, le Prix Timocharis (Groupe 3) regroupe un lot de qualité. Quatrième du Prix de l'Etoile (Groupe 1) le 19 septembre, I Love Me (Love You) trouve une très belle occasion de renouer avec le succè...

Lire la suite
...
Formalité pour Farrel Seven

Triple lauréat lors du dernier meeting d'hiver sur la cendrée parisienne, Farrel Seven (Rédéo Josselyn) a ridiculisé ses adversaires ce lundi à Enghien avec Nicolas Bazire à son sulky. Ménagé par Jean-Michel Bazire en vue du meeting ...

Lire la suite
...
Joker des Molles commence à dévoiler ses atouts

Seulement devancé par un certain Just A Gigolo (Boccador de Simm) le jour de ses débuts à Vincennes (le 14 septembre), Joker des Molles (Eridan) a confirmé son potentiel en s'imposant cette fois-ci avec brio ce mardi sur le plateau de ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite