... ©Scoopdyga
Actualité - 28.12.2020

Un dimanche pour faire trembler Face Time Bourbon ?

Son ombre plane au-dessus de Vincennes. Bien qu'absent, Face Time Bourbon était dans tous les esprits ce dimanche à Vincennes alors que deux nouvelles épreuves qualificatives au Prix d'Amérique - Légend Race se disputaient sans lui. Les performances réalisées sont-elles susceptibles à faire vaciller le piédestal sur lequel il est confortablement installé ?

L'un a pris sa succession quand l'autre a une nouvelle fois su profiter de son absence : qu'on le veuille ou non, Face Time Bourbon est partout. Impossible de faire fi de sa référence quand on parle des deux nouveaux qualifiés au Prix d'Amérique.
Tout d'abord Gu d'Héripré. Il est donc celui qui inscrit son nom au palmarès du Critérium Continental juste après celui du crack fils de Ready Cash. Mais plus que les honneurs des annales, il revient au champion de la famille Quintin de se dresser comme le représentant de la jeunesse face à l'hégémonie de Face Time Bourbon et des "F" en général. Pas une mince affaire.
Historiquement, depuis que le Continental offre à son vainqueur une place assurée au départ du Prix d'Amérique, trois chevaux ont fait le doublé : Offshore Dream, Bold Eagle et Face Time Bourbon lui-même. C'est donc dans les pas de deux doubles vainqueurs de Prix d'Amérique et d'un tenant du titre en position de réaliser le doublé que doit marcher Gu d'Héripré pour battre Face Time Bourbon dans un mois et une semaine.
Il a certainement la qualité intrinsèque du premier cité mais celui-ci n'avait pas un cheval de la trempe de l'élève Engelke à battre en 2007 lors de son premier sacre. Quant aux deux autres, ils sont des exceptions qu'il convient par définition de ne pas comparer.
Les chronos de Gu d'Héripré sur 2700m ne sont pour le moment pas suffisants pour ambitionner contrer le grand favori mais un Prix d'Amérique se dispute toujours différemment et plus ça va vite mieux Gu d'Héripré se porte.
Lors de leur seule rencontre, dans le Prix Marcel Laurent (Gr.2), Gu d'Héripré avait conclu bon 3ème de Face Time Bourbon, se comportant bien mais en étant bien battu. Et qui s'immisçait entre les deux ? Féerie Wood ! Soit l'autre grande lauréate dominicale.
Et là aussi, Face Time Bourbon occupe les esprits comme l'avouait Laurent Abrivard, son entraîneur, dimanche : il joue à cache-cache avec le trotteur aux 11 Groupes 1 depuis le Critérium des 5 Ans. Sa jument a ainsi remporté le Championnat Européen en l'absence de Face Time avant de viser la qualification dans la Qualif #1 Prix de Bretagne, course qui ne faisait pas partie du calendrier du crack. L'échec de Féerie Wood ce jour-là a tout changé, comme le fait que Sébastien Guarato change ses plans ! Plus de Ténor pour Face Time ? Alors Féerie Wood y ira ! Et la jument a su une nouvelle fois mettre dans le mille, quand le grand rival s'exerçait lui sur sa piste d'entraînement dans l'Orne. Les confrontations directes entre ces deux-là sont elles aussi bien sûr au total avantage de Face Time Bourbon : deux à zéro. Avec tout de même deux mentions positives pour Féerie Wood : elle a amélioré sa performance à chaque fois et elle dépend d'une maison Abrivard à qui tout réussit depuis une quinzaine de mois et à même de réaliser un nouvel exploit.

Conclusion, sans aucun doute sujette à débat (argumenté on l'espère !) : Face Time Bourbon n'est pas inquiété sur le papier par l'avénement sur la grille de départ de ces deux trotteurs talentueux. En tout cas pas pour 2021. Car le point commun de Gu d'Héripré et de Féerie Wood est qu'il reste encore de la marge de progression possible. Alors que pour 2022, peut-être que... Mais bon, on a bien le temps de voir venir.

Demain, nous verrons si Bilibili peut lui trembler face aux résultats de ce week-end.

A voir aussi :
...
John Wick : une apothéose signée Dijon pour Romain Derieux

En s'imposant dans la dernière épreuve du programme avec John Wick (Dijon), Romain Derieux additionne les récompenses. Il signe son premier coup de trois sur un hippodrome parisien, est l'artisan du succès d'un premier produit de son é...

Lire la suite
...
Formidable Mec porte bien son nom

S'il avait finalement hérité du succès le 23 septembre à Vincennes aux dépens des « Bazire » Armour As et Ibra Boko (distancés des première et deuxième places pour un problème d'engagement), Formidable Mec (Offshore Dream) s'est ...

Lire la suite
...
Balsamine Font,
valeur en hausse

Des trois courses européennes du début de réunion à Enghien ce dimanche, le Prix de la Bourse (course B) avait suscité le plus de candidatures étrangères, principalement d'Italie d'ailleurs. Et c'est justement une jument venue de l'autre ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite