... ©Aprh
Résultat de course - 29.12.2020

Gamin Jaba triple la mise

Faire plaisir à sa mère, surtout en période de Noël, c'est toujours très important.
Jean-Michel Bazire

Vainqueur le jour du réveillon de Noël, Gamin Jaba remet ça l'avant-veille de celui du nouvel an. C'est donc une fin d'année parfaite pour ce trotteur réservé pour le meeting d'hiver.

2850m sur la petite iste pour débuter, 2700m sur la grande pour enchaîner et 2100m avec départ à l'autostart pour compléter le catalogue. La totale en l'espace de dix-neuf jours ! Gamin Jaba avait le meeting d'hiver dans son viseur, en tout cas Jean-Michel Bazire l'avait pour lui, et le moins que l'on puisse écrire est que le fils de Kesaco Phedo répond très favorablement à l'appel de son mentor. Ralenti à mi-ligne droite la dernière fois, c'est encore en totale souplesse qu'il a coupé la ligne d'arrivée après avoir pu prendre la tête au pied de la montée sans faire un effort démesuré. Confirmation avec Jean-Michel Bazire : "C'était une course facile. Il est parti moyennement mais j'ai pu me décaler assez vite. Ensuite, ce n'était qu'une simple formalité. Dans la montée, le tempo de course est devenu assez lent. Puis on a fait un bon dernier 500 mètres. Il continue bien son meeting, avec une troisième victoire consécutive. Il me fait très plaisir, surtout pour la casaque de ma maman. C'est un cheval qui sort tout droit de la maison, de l'élevage de ma maman. On est heureux avec ça. Faire plaisir à sa mère, surtout en période de Noël, c'est toujours très important. J'espère qu'elle apprécie ce genre de cadeau (rires)."
Avec ce succès, Gamin Jaba rentre dans le cercle restreint des triples lauréats depuis le début du meeting aux côtés (notamment) de Gladys des Plaines, Helitlopet et Italiano Vero. Jolie brochette !

D'où vient-il ?

C'est un élève maison pour la famille Bazire, dont les auteurs, qui plus est, Késaco Phédo 1'09'' et Otika Vita 1'13'', étaient sous la coupe de "JMB", au même titre que Gai d'Hautmonière 1'12'', le père de celle-ci. De quoi bien connaître ses chevaux, de père et de mère en fils. Otika Vita montra une valeur semi-classique, de 2 à 4 ans. Précoce, elle gagna les Prix Marcel Dejean et Vourasie, puis fut troisième du Prix Une de Mai (Groupe II), niveau auquel elle se plaça, ensuite, à nouveau troisième, dans le Prix Queila Gédé (Critérium des Pouliches). Otika Vita en est à son cinquième vainqueur avec Gamin Jaba, le meilleur des quatre précédents étant le propre frère de ce dernier, le tout bon hongre Trophée de Jaba 1'11'' (dix-sept victoires et 524.490 €). Otika Vita a eu une propre soeur de ces deux-là, en 2018, Impeccable Jaba, qui reste à qualifier. A la suite de quoi, elle a donné deux autres femelles, Jaba (Roc Meslois) et Kokine Jaba (Quinoa du Gers).

5e | PRIX DE LA TOURAINE
Att - 2100 m - Course D - 29 000 €
GAMIN JABA 1'13"1
Kesaco Phedo x Otika Vita (Gai d'Hautmoniere)
Driver : J.-M Bazire - Entraîneur : J.-M Bazire
Propriétaire : G. Bazire - Eleveur : G. Bazire
2e Ghost 1'13"2 Royal Dream x Vicious Verveine
3e Grandiose Bey 1'13"3 Prodigious x Almeria
4e : Go And Flash - 5e : Galant Galaa - 6e : Grabuge - 7e : Ghostbuster
A voir aussi :
...
Une des belles de l'été à Cagnes-sur-Mer

Direction Cagnes-sur-Mer jeudi pour l’un des temps fort du meeting estival. Le Grand Prix de la Ville de Nice a fait le plein de partants au premier échelon avec onze concurrents et trois au second poteau. L’actuel prince ...

Lire la suite
...
L'affiche de samedi à Vincennes : les premières infos

Journée de haut niveau ce samedi pour la réouverture de l’hippodrome de Paris-Vincennes avec pas moins de cinq Groupe 2 et un Groupe 3 à l’affiche sur les huit courses au programme. En tête d'affiche : les qualificatives aux ...

Lire la suite
...
Enchère record : 810.000€ pour Hatchet Man !

Le menu était alléchant et le résultat de la vacation 'pop-up' Arqana Trot se transforme en une vente record. Hatchet Man (Goetmals Wood), quadruple lauréat de Groupe, neveu de Ready Cash, a fait afficher l'exceptionnelle enchère ...

Lire la suite
...
Delfino s'offre son plus
beau titre sur son hippodrome

Mathieu Mottier peut être fier de son cheval. Delfino (Speedy Blue) remporte la plus belle course de sa carrière en s'octroyant le Prix Jean-Luc Lagardère (Gr.2). Il aura su faire le tour de l'animateur, un décevant Galius (...

Lire la suite