... © Bruno Vandevelde - STEF
Actualité - 28.02.2024

Idao de Tillard s'attaque à un nouveau record

La star du meeting d’hiver 2023/2024 participera à la clôture du meeting. Idao de Tillard prendra part au Prix de Sélection – Prix Face Time Bourbon (Gr.1). La vedette du trot français en sera évidemment le grand favori, opposé à huit rivaux. Plus encore, celui qui devient créateur d’événement lors de chacune de ses sorties donnera une dimension plus médiatique à l’ultime affiche hivernale, proprement exceptionnelle avec, pour la première fois, trois Groupes 1. Sportivement, Idao de Tillard aura aussi à laver l’affront d’un échec lors de sa première tentative dans ce Groupe 1, il y a un an. Et pour combler les puristes, le crack s’attaque à un record du XXIème siècle : celui du plus grand nombre de Groupes 1 en meeting. En le portant à quatre, il deviendrait unique. La coupe serait pleine.

Idao de Tillard (Sévérino) est en passe de réaliser le meeting parfait. Il n’a pas connu la défaite lors de cette séquence hivernale, portant pour l’instant son score à cinq sur cinq. Il peut faire encore mieux. En lice samedi dans le Prix de Sélection – Prix Face Time Bourbon (Gr.1), il peut donc aller jusqu’à six victoires (en autant de tentatives). Il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. C’est vrai mais, compte tenu du niveau montré par le crack ces derniers et en l’absence d’un challenger tel que Jushua Tree (Bold Eagle), l’hypothèse du succès s’impose naturellement. L’invincibilité d’Idao de Tillard s’étend d’ailleurs bien avant le meeting d’hiver. Il faut remonter au Prix René Ballière (Gr.1), en juin dernier, pour retrouver le dernier échec du partenaire de Clément Duvaldestin. Le 6 ans en est actuellement à une série de huit victoires consécutives.

La quête de 4 Groupes 1 : qui dit mieux ?

En cas de succès, Idao de Tillard proposerait donc une série unique de quatre titres de Groupe 1 consécutifs lors du meeting d’hiver 2023/2024 :
→ Prix Ténor de Baune – Amérique Races PMU Q4
→ Prix d’Amérique Legend Race
→ Prix de France Speed Race
→ Prix de Sélection – Prix Face Time Bourbon
Cette séquence a été rendue possible par le passage au rang Groupe 1 du Prix Ténor de Baune, antérieurement Groupe 2, en 2022. Cette nouvelle donne ne change rien à la série du crack qui gagne ce qu’on lui propose.
Son bilan (en cas de succès) serait supérieur à la plupart des cracks qui l’ont précédé et qui se sont tous arrêtés à 3 Groupes 1 en meeting dans les cas de Bold Eagle (Ready Cash), Face Time Bourbon (Ready Cash) et Ourasi (Greyhound) ou à 2 dans ceux de Ready Cash (Indy de Vive) et Jag de Bellouet (Viking's Way). À noter qu'Hanna des Molles (Village Mystic) a aussi cumulé trois titres de Groupe 1, uniquement sous la selle, lors du précédent meeting (Prix Bilibili, de l'Île-de-France et des Centaures).

Bilan comparé
Idao de Tillard
→ Meeting d’hiver 2023/2024 (projection) :
6 courses | 6 victoires | 4 Groupes 1
Face Time Bourbon
→ Meeting d’hiver 2019/2020 :
5 courses | 4 victoires | 3 Groupes 1
Bold Eagle
→ Meetings d’hiver 2015/2016 et 2016/2017 :
6 courses | 5 victoires | 3 Groupes 1
Ready Cash
→ Meeting d’hiver 2010/2011 :
7 courses | 5 victoires | 2 Groupes 1
→ Meeting d’hiver 2012/2013 :
5 courses | 4 victoires | 2 Groupes 1
Jag de Bellouet
→ Meeting d’hiver 2003/2004 :
8 courses | 4 victoires | 2 Groupes 1
→ Meeting d’hiver 2004/2005 :
8 courses | 6 victoires | 2 Groupes 1
→ Meeting d’hiver 2005/2006 :
8 courses | 2 victoires | 2 Groupes 1
Ourasi
→ Meeting d’hiver 1985/1986 :
7 courses | 5 victoires | 3 Groupes 1

Voilà qui place Idao de Tillard devant tous les précités et comme potentielle référence absolue au XXIème siècle. Le record du genre reste néanmoins l'apanage de Bellino II (Boum III), capable d'enchaîner sept succès lors du meeting d'hiver 1975/1976 en sept tentatives et signataire d'une série qui renvoie aujourd'hui à un quintet de Groupes 1 avec ses titres dans les Prix de l'Île-de-France, de Cornulier, d'Amérique, de France et de Paris.

Un hiver supérieur à ceux de Bold Eagle et Face Time Bourbon par les gains
En cas de succès d’Idao de Tillard, le représentant de Cyril Sevestre et Thierry Duvaldestin afficherait des gains hivernaux proches du million d’euros, à hauteur de 954.000 € précisément. Là aussi, il ferait mieux que les dernières références contemporaines (pour rester à périmètre monétaire comparable).
Face Time Bourbon
→ Meeting d’hiver 2019/2020 : 717.500 €
→ Meeting d’hiver 2020/2021 : 770.500 €
Bold Eagle
→ Meeting d’hiver 2015/2016 : 946.000 €
→ Meeting d’hiver 2015/2016 (celui de sa Triple Couronne) : 948.000 €
Ready Cash
→ Meeting d’hiver 2010/2011 : 870.000 €
→ Meeting d’hiver 2011/2012 : 847.600 €
→ Meeting d’hiver 2012/2013 : 770.000 €

Seul Jag de Bellouet a fait mieux par les gains
Il y a néanmoins un crack qui a fait mieux que tous les précités en dépassant la barre du million d’euros de gains cumulés lors du même meeting au XXIème. Il s’agit de Jag de Bellouet lors de l’édition 2004/2005. Il réalise alors le doublé Prix de Cornulier / Prix d’Amérique et ajoute encore quatre succès dans des Groupes 2. Avec l’appoint de sa deuxième place dans le Prix de Paris (Gr.1), il a réussi à afficher 1.137.500 € de gains collectés en quatre mois. Si on circonscrit ce bilan au seul tableau attelé, Idao de Tillard reprendrait le leadership en cas de victoire samedi.


© Aprh
Jag de Bellouet, le plus riche en meeting

Les 9 partants

Prix de Sélection – Prix Face Time Bourbon
Groupe 1 – 2.200m – 4 à 6 ans - 240.000 €

1. Keenan de Joudes (DP) – 2.175 - J.-Ph. Monclin
2. Karlito (DP) – 2.175 - Y. Lebourgeois
3. Kyrielle (D4) – 2.175 - W. Bigeon
4. Ksar (F4) – 2.175 - M. Abrivard
5. Kana de Beylev (D4) – 2.175 - B. Rochard
6. Jag Stryck (DP) – 2.200 - F. Lagadeuc
7. J'Aime Le Foot (D4) – 2.200 - D. Thomain
8. Jazzy Perrine (D4) – 2.200 - E. Raffin
9. Idao de Tillard (DP) – 2.200 - Cl. Duvaldestin

2023 : un échec avec circonstances atténuantes
Disqualifié il y a un an dans ce Prix de Sélection – Prix Face Time Bourbon (Gr.1), Idao de Tillard avait alors été victime d’un déséquilibre à la sortie du dernier tournant, poussé vers l’extérieur par Joyner Sport (Dollar Macker) qui sortait de son couloir pour préparer le sprint final. Idao de Tillard n’a jamais été en mesure de se mettre en ligne et a pris le galop. Arrivé troisième (dans une édition remportée par Horsy Dream), Joyner Sport perdra le bénéfice de ses efforts après intervention des commissaires "pour avoir, en se déportant vers l'extérieur de la piste, après le piquet rouge matérialisant le milieu du dernier tournant, gêné le cheval Idao de Tillard, qui a été déséquilibré, ce qui a provoqué sa faute d'allures et sa disqualification", selon le communiqué officiel.
Le crack a pour sa part gagné en maniabilité depuis, grâce au travail et réglages réalisés par l’équipe de Thierry Duvaldestin. Plus sûr au départ, Idao de Tillard a renforcé sa cuirasse qui l’ont porté là où il en est aujourd’hui, au sommet du trot européen.

Comme un poisson dans l'eau sur les parcours réduits
Doté d'une vitesse naturelle rarement vue, Idao de Tillard excelle particulièrement dans les exercices de vitesse et sera, samedi, sur son terrain de jeu favori.
Ses statistiques sur courtes distances :
→ sur 2.100 mètres autostart de Vincennes : 80 % gagnant
◆ 6 tentatives : 5 victoires / 1 disqualification
◆ Record : 1’09’’4
→ sur 2.150 mètres autostart hors Vincennes : 100 % gagnant (à Enghien et Vire : 2 victoires)
→ sur 2.175 mètres à Vincennes : 100 % gagnant
◆ 4 tentatives : 4 victoires ◆ Record : 1’09’’7
→ sur 2.200 mètres à Vincennes : 50 % gagnant
◆ 2 tentatives : 1 victoire ◆ Record : 1’12’’0

Le record du Prix de Sélection est détenu par Face Time Bourbon, qui a réalisé la réduction kilométrique d'1'10''3 dans l'édition de 2021, à l'âge de 6 ans. Idao de Tillard a ce record dans les jambes et a même déjà fait mieux en quelque sorte. Titulaire d'un chrono d'1'09''4 (dans le récent Prix de France Speed Race) sur les 2.100 mètres autostart, il a aussi déjà signé 1'09''7 avec départ volté sur le parcours des 2.175 mètres qui nous intéresse.

Les 4 ans face au défi chronométrique

Voilà bien la gageure qui s'adresse aux cinq 4 ans qui relèvent le défi de s'opposer à Idao de Tillard. Dans un scénario fiction, plusieurs hypothèses pourraient s'offrir :
1️⃣ Idao de Tillard égale le record de Face Time Bourbon en 1'10''3
→ les 4 ans doivent alors réalisé au moins 1'11''14 (soit 1'11''1) pour le précéder
2️⃣ Idao de Tillard égale son propre record de 1'09''7 sur le parcours
→ les 4 ans doivent alors réalisé au moins 1'10''50 (soit 1'10''5) pour le précéder
3️⃣ Idao de Tillard égale son propre record général de 1'09''4
→ les 4 ans doivent alors réalisé au moins 1'10''19 (soit 1'10''1) pour le précéder
Le record des "K" sur les 2.175 mètres de Vincennes est l'apanage de King Opéra (Ready Cash) en 1'10''8. Ce pensionnaire de William Bigeon est absent mais cette marque imposerait, parmi les candidats en lice, d'être améliorée selon deux des trois différents scénarios évoqués.
Parmi les cinq 4 ans au départ, c'est Kana de Beylev (Express Jet) qui propose le meilleur chrono sur le parcours (1'12''0), une marque qui pourrait être notoirement insuffisante.

Les 4 ans présentés par leur record sur le parcours
Kana de Beylev - record général : 1'10''9 | record parcours : 1'12''0
Kyrielle (Enino du Pommereux) - général : 1'11''2 | parcours : 1'12''2
Ksar (Follow You) - général : 1'10''8 | parcours : 1'12''7
Keenan de Joudes (Ready Cash) - général : 1'11''0 | parcours : aucun
Karlito (Ready Cash) - record général : 1'11''3 | parcours : 1'15''9

Les records sont faits pour être battus et il est probable que les 4 ans devront aller plus vite qu'ils ne l'ont jamais fait pour donner la réplique à Idao de Tillard. Avec, peut-être, en point de mire le record des 4 ans à Vincennes sur 2.175 mètres. Il est d'1'10''3 et appartient à un certain... Idao de Tillard.
© Aprh
Kana de Beylev : record d'1'12'' sur 2.175m

A voir aussi :
...
Kamélia de Jean : après Vincennes, au tour d'Enghien !

C'est à une nouvelle leçon de course en tête qu'a mis en scène Yoann LEBOURGEOIS sur le sulky de KAMELIA DE JEAN (Réal de Lou). Le couple n'a jamais été vraiment inquiété faisant dire au driver ...

Lire la suite
...
Hooker Berry :
vers un printemps top-niveau ?

Arrivé dans les boxes de Franck Leblanc au début du mois de mars, dans le cadre de la saison de monte, Hooker Berry se présentera pour la première fois au départ du Prix de l’Atlantique (...

Lire la suite
...
Don Fanucci Zet confirme son retour au premier plan

On n'a vu que lui mercredi soir à Solvalla dans la course The Onion, une épreuve ouverte aux meilleurs compétiteurs. DON FANUCCI ZET (Hard Livin) s'y est imposé avec de la marge, en champion qu'il est, dans l'excellente réduction ...

Lire la suite
...
Tomas Malmqvist sous le coup d'une suspension

Officialisée ce mercredi (17 avril) par la société mère des courses au trot suédoises, Svenskt Travsport, la révocation temporaire de la licence d'entraîner de Tomas MALMQVIST a aussi des conséquences en France. Le professionnel ...

Lire la suite