... © Aprh
Le triomphe d'Idéale du Chêne
En bref - 02.03.2024

Avec Bird Parker en héritage

Chaque hiver, elle s’octroie son Groupe I. Après le Prix de Vincennes, voilà deux ans, et le Prix Jag de Bellouet, lors du dernier meeting, c’est au tour du Prix des Centaures de la consacrer. Idéale du Chêne, de tous les combats, depuis l’âge de 2 ans, se montre extrêmement régulière, ne décevant pas souvent. Héritage, peut-être - sans doute -, de son père, Bird Parker 1’09’’ (Ready Cash), qui fut lui-même aussi assidu que constant, attelé (Prix de Paris, Critérium des 4 Ans), comme monté (Prix de Vincennes, Saint-Léger des Totteurs). Un Bird Parker qui, moins d’une semaine après le succès d’Hussard du Landret, dans le Prix de Paris Marathon Race, donne un nouveau vainqueur au plus haut niveau.

Mental et solidité : les piliers du succès

Il est l'homme à l'initiative du croisement duquel est né Idéale du Chêne. Michel Roussel nous a relaté l'idée du croisement : "Idéale du Chêne est une jument exceptionnelle qui a toutes les qualités, dont la vitesse et le mental. Son mental est incroyable. Du premier jour du meeting au dernier, elle est toujours là. J’adorais Bird Parker, son père, un super cheval. Quant à sa famille maternelle, elle est magnifique. M. Guedj la possédait depuis très longtemps. C’est une famille qui a donné beaucoup de très bons chevaux. Que cela se poursuive est magnifique. Elle donne des chevaux avec un très fort mental et physiquement solides".

L’empreinte de Claude Guedj

Idéale du Chêne, c’est l’élevage Guedj, bien sûr, sur plusieurs générations, qui plus est, puisque Kobana 1’19’’ (1976-Amiral Williams), la quatrième mère, fut la première poulinière de Claude Guedj, après s’être imposée plusieurs fois à Vincennes, notamment avec le "Pape" du Plateau de Gravelle, Jean-René Gougeon, à son sulky. En prolongement, cela signifie que les trois premières mères ressortissent à l’élevage du regretté chef d’entreprise.
Le pedigree est marqué par un bel inbreeding sur l’étalon standardbred, Mickey Viking (5x4), présent tant en lignée mâle, via Viking’s Way, Indy de Vive, Ready Cash et Bird Parker, que du côté maternel, où il est le père de la troisième mère, Vie du Chêne 1’16’’. Claude Guedj croyait tout spécialement en les croisements franco-américains, ayant été un pionnier, en la matière, avec d’autres, dans les années 1980. D’une certaine manière, c’est donc un hommage que lui rend Idéale du Chêne quatre décennies plus tard.

A voir aussi :
...
Thierry Duvaldestin en force avec ses 3 ans

La réunion CSI de dimanche à Lisieux comportait quatre courses de "L" dont 22 étaient inédits. Thierry Duvaldestin a ouvert la réunion avec LULU QUICK (Enino du Pommereux) qui restait sur une disqualification pour ses débuts à Angers fin ...

Lire la suite
...
Gaetane du Vivier-Gisèle Ambrogio : victoire à domicile

Au bout de cette belle journée de courses dans le Vaucluse, Gisèle Ambrogio et GAETANE DU VIVIER (Vittel de Brévol) s'offrent une victoire à domicile, elles qui sont venues en voisines. Une victoire facile pour une jument parfaite ...

Lire la suite
...
Lefort Fligny ouvre son palmarès

Deuxième le jour de ses débuts à Angers, n’étant battu que par L'ARGENTIER (Earl Simon), un poulain entrainé par Philippe Allaire, LEFORT FLIGNY s’impose avec style à Chartres. Vite sur jambes, puis dans le sillage du favori, LE ...

Lire la suite
...
Gauthier Tugend, l'apprenti du moment dans le Sud-Est

C'est la grande forme pour Gauthier Tugend. Déjà lauréat cette semaine en Avignon, il remporte aussi ce dimanche la 2ème étape du Trophée Vert des apprentis, associé à HYPOLIT DE BEL AIR (Gogo). Le jeune homme de 20 ans ...

Lire la suite