... ©Scoopdyga
Champions !
Actualité - 03.03.2024

Les champions 2023 récompensés par leurs pairs

La dernière course de la dernière réunion du meeting d'hiver tout juste disputée, les grands vainqueurs de la saison 2023 et leurs entourages se sont retrouvés, ce samedi soir à quelques encablures de l'hippodrome de Vincennes, pour la Cérémonie des Champions présidée par Jean-Pierre Barjon, Président de la SETF, et Hugues Rousseau, Directeur Général d'Arqana Trot. Retour sur une soirée qui a célébré les vainqueurs des différents classements mais aussi les champions du meeting d'hiver 2023-2024.

Éric Raffin, grand lauréat de la soirée

Avec un cinquième titre de Sulky d'Or consécutif grâce à ses 267 succès glanés un peu partout en France, Éric Raffin a gardé d'autant plus brillamment son titre que sa saison avait mal débuté. Mais une fois lancé sur les rails du succès, la machine à gagner du Vendéen s'est avérée inarrêtable.
À l'heure de se rappeler de sa saison, le nom d'un cheval a joué le rôle de symbole pour Éric Raffin : "Si je suis Sulky d'Or en 2023, c'est certainement grâce à Gaspar d'Angis avec qui j'ai fait de très nombreux déplacements à travers la France dans le cadre du GNT m'ayant permis de gagner d'autres courses lors de ces réunions."
Fort de ce titre honorifique de meilleur driver 2023, Éric Raffin a tenu à souligner son attachement particulier avec celui du combiné qu'il décroche pour la 9ème fois de sa carrière ! "Pour moi, c'est le plus beau des trophées" a même lancé le Vendéen au micro du maître de cérémonie Laurent Bruneteau.
Si je suis Sulky d'Or en 2023, c'est certainement grâce à Gaspar d'Angis

En 2023, il avait aussi gagné 44 courses au monté, ce qui lui permit de monter sur un troisième podium lors de la soirée, celui du classement des meilleurs jockeys derrière Mathieu Mottier, Étrier d'Argent, et Alexandre Abrivard, Étrier d'Or. Et comme il nous l'avait annoncé dans nos colonnes jeudi, il avait décidé de venir chercher son trophée ce samedi lors de la Cérémonie des Champions.

La standing ovation pour Alexandre Abrivard

S'il devait encore s'appuyer sur ses deux béquilles, stigmates de son accident de la route de janvier, Alexandre Abrivard effectuait pour l'occasion son retour parmi les siens, au coeur de la grande famille des courses au trot. L'accueil qui lui a été réservé lui aura sans doute permis de continuer à recharger les batteries, la salle lui consacrant une belle standing ovation lors de sa montée sur scène. Il a alors affiché sa détermination à surtout penser aux victoires de 2023, plutôt qu'à son accident : "Il y a quinze jours, je n'aurais certainement pas pu venir mais les progrès sont réels et je suis ravi d'être parmi vous ce soir. Néanmoins, on est là pour parler de 2023 et pas d'autre chose. 2023 fut une année géniale. J'ai surfé la vague du meeting 2022-2023 en gagnant de nombreuses courses. Ce fut du pur plaisir, sans stresser, en faisant la course en tête." La date d'un futur retour sur les programmes a tout de même été évoquée et motivé, Alexandre Abrivard semble s'être fixé un objectif précis : "Dans l'accident, il y avait Just Love You dans le camion. Et sa rentrée est prévue pour le 13 avril à Vincennes, alors je me verrais bien lui être associé. Ce serait alors notre retour à nous deux. Je vais travailler ma réducation dans ce sens ces prochaines semaines."

Je suis ravi d'être parmi vous ce soir mais on est là pour parler de 2023

©Scoopdyga
Alexandre Abrivard ovationné par toute la salle, à commencer par Mathieu Mottier - Podium de l'Étrier d'Or

Thierry Duvaldestin triplement recompensé

Comme Éric Raffin, Thierry Duvaldestin a été invité à monter sur l'estrade de la Cérémonie des Champions à trois reprises. Tout d'abord et avant tout en qualité d'entraîneur numéro 1 en 2023, année de son record de 257 victoires. Un score qu'il a voulu partager avec ses deux fils Clément et Théo, ses "deux lieutenants tous les jours au travail à {ses} côtés. J'ai une équipe formidable qui m'a permis de réaliser ce score."
Cette même team a également été récompensée pour les triomphes de leur joyau Idao de Tillard (Severino) dans les Prix d'Amérique Legend Race et Prix de France Speed Race, deux des Finales des Amérique Races PMU. Cyril Sevestre, le co-propriétaire du phénomène, ainsi que Françoise Chaunion, son éleveuse, ont alors rejoint la famille Duvaldestin pour la photo-souvenir. À leurs côtés, l'entraîneur lauréat de la troisième finale, le Prix de Paris Marathon Race, Benoît Robin le mentor de Hussard du Landret (Bird Parker) qui a lâché avec humour : "On leur a permis de gagner le Prix d'Amérique en partant au galop."
La troisième citation de Thierry Duvaldestin a eu pour cadre les récompenses pour les professionnels aux meilleurs coefficients de réussite avec les émojis verts : 57,2 % dans la catégorie 'plus de 500 partants'. Cette aide à la décision mise en place pour les turfistes a été saluée par Pascal Lelièvre, récompensé dans la catégorie 'de 150 à 499 partants', en ces termes : "Il faut penser aux parieurs, sans eux, il n'y a pas de courses." Retrouvez ICI les informations concernant cette récompense 'avis de l'entraîneur aux partants'. C'est simple comme un clic !

L'émotion intacte de l'équipe Esperanza Idole
Ils auront fait fort à l'applaudimètre. Noël Langlois et Jean-Yann Ricart ont reçu une belle ovation, témoin de l'émotion suscitée par Esperanza Idole (Quido du Goutier) avec sa victoire dans le Prix de Cornulier mais aussi, et surtout, toute l'incroyable histoire entourant une journée en tous points mémorable (revoir notre édition spéciale Cornulier 2024).


©Aprh
Jean-Yann Ricart et Noël Langlois
©Aprh
Thierry Duvaldestin entouré de ses fils Clément et Théo, les artisans d'une année 2023 exceptionnelle

La jeunesse déclinée aussi au féminin

À l'instar d'un quiz endiablé mettant aux prises les différentes tables dans un concours bon enfant, ils et elles auront contribué à faire monter l'ambiance de cette belle soirée réussie. Ils et elles sont les jeunes (et leurs amis) récompensés dans les différentes catégories, emmenés par Théo Briand, numéro 1 des apprentis à l'attelé au terme d'une saison exceptionnelle (407 points, près du double de sa dauphine Clarisse Lelièvre), et Marius Durville, son homologue chez les apprentis au monté, qui a lui ponctué son année par une victoire dans la plus importante des courses au monté, le Prix Yvonnick Bodin.
Au combiné, la situation a donné lieu à un ex-aequo entre Esteban de Jesus et Emma Callier (en photo ci-contre), gagnants tous les deux de 27 courses en 2023 et passés tous deux depuis aussi dans le rang des professionnels.
Emma Callier a d'ailleurs passé un peu de temps sur scène puisqu'on la retrouve à la 2ème place du classement des apprentis au monté derrière Marius Durville donc et devant Loanne Fauchon. L'autre jeune femme très en vue lors de ces récompenses a été Clarisse Lelièvre, actuelle leader du classement attelé 2024 et surtout lauréate du trophée des apprentis Marolles-en-Brie / ParisTurf. Et Christophe Meyer, initiateur avec son frère Jean-François de ce challenge et représentant du quotidien hippique, de préciser que Clarisse Lelièvre est devenue la première lauréate (au féminin) de ce classement.

Pour rappel, tous les lauréats des différents classements 2023
◆ Sulky d'Or et #1 au combiné : Éric Raffin
◆ Étrier d'Or : Alexandre Abrivard
◆ Entraîneur #1 : Thierry Duvaldestin
◆ Propriétaire #1 : Écurie des Charmes
◆ Éleveur #1 : Jean-Philippe Dubois
◆ Apprenti monté #1 : Marius Durville
◆ Apprenti attélé #1 : Théo Briand
◆ Apprenti #1 combiné : Emma Callier et Esteban de Jesus
◆ Amateur #1 attelé. : Gisèle Ambrogio
◆ Amateur #1 monté : Anne Ballière
Esteban de Jesus et Emma Callier
Théo Briand, numéro 1 des apprentis à l'attelé en 2023 entouré de Clarisse Lelièvre et Antoine Fossey

A voir aussi :
...
Horsy Dream,
retour vers le futur

Le champion HORSY DREAM retrouve sa superbe à l'occasion du Prix de l'Atlantique qu'il remporte avec un grand brio et dans un temps record : 1'10''2. Le protégé de Pierre Belloche et de l'Écurie du Closet renoue avec la ...

Lire la suite
...
Jazzman Debailleul en route vers les sommets

Malgré plusieurs efforts dans le parcours, JAZZMAN DEBAILLEUL (Repeat Love) s’impose et reste invaincu en quatre tentatives cette année. Le cheval entrainé par Erno Szirmay ne cesse de monter les échelons depuis cet hiver. Avec toute la prudence ...

Lire la suite
...
Koctel du Dain et Krack Time Atout, du top niveau

Si Koctel du Dain (Boccador de Simm) sort vainqueur de ce Prix de Tonnac-Villeneuve (Gr.2), il partage la vedette avec son dauphin et grand rival dans sa promotion, Krack Time Atout (Face Time Bourbon), excellent finisseur quand le lauréat ...

Lire la suite
...
Les restants de la 4è étape du GNT à Cordemais

Pour la première fois de son histoire, l’hippodrome de Cordemais s’apprête à accueillir une étape du Grand National du Trot mercredi prochain (le 24 avril). Après les premiers forfaits enregistrés ce samedi matin, la liste comporte ...

Lire la suite