... ©Aprh
Résultat de course - 31.12.2020

Izoard Védaquais monte son premier col parisien

Il a un gros moteur, c'est un bon cheval
Éric Raffin

Deux fois vainqueur à Graignes pour ses deux premières sorties publiques, Izoard Védaquais continue sur sa lancée dès son arrivée sur la scène parisienne.

Sur ce parcours des 2700m de la Grande Piste, comme hier avec la plaisante Idéale du Chêne, le test pour ces jeunes trotteurs qui vont passer cette nuit de l'âge de 2 ans à 3 ans, c'est du sérieux. Un examen réussi haut le sabot par Izoard Védaquais, arrivée invaincu sur la cendrée de Vincennes, reparti avec le même statut et avec une mention très bien. Dur à l'effort, capable d'enrouler de loin, ce fils de jument semi-classique au monté et issu d'une famille très solide de l'élevage Guay (voir ci-contre) laisse une belle impression. Éric Raffin a lui aussi été séduit : "Au heat j'aurais pu m'inquiéter mais une fois dans les autres, il est à son travail. Il a un gros moteur, c'est un bon cheval. Il faut tenir ses rênes, et quand j'ai voulu venir dans le dos d'Alexandre (Abrivard avec I Still Loving You), j'ai compris qu'il serait mieux en venant à son extérieur. À 1000m du but, j'ai fait go et il a répondu."
Le chrono final d'1'16''8 est bon, assez proche de celui affiché l'an dernier déjà par un pensionnaire de Philippe Allaire : Hatchet Man (1'16''6). L'homme du Haras de Bouttemont signe ainsi le 32ème succès de son année 2020 avec les "I" !
Iron Meslois est bon deuxième après un effort remarqué dans la montée. I Still Loving You conclut 3ème et donne satisfaction à Alexandre Abrivard : "C'est un bon poulain mais un petit mariol. Après deux disqualifications, il était important de prendre un chèque pour la suite. Chez les mâles de cette génération, c'est notre meilleur."
Des propos qui confortent notre sentiment appuyé d'avoir assisté à une course de trotteurs d'avenir.

D'où vient-il ?

Voilà là une nouvelle illustration de la réussite de Philippe Allaire avec les ressortissants de l'élevage Guay, basé dans la Sarthe, sur la commune de Vaas, dont les habitants s'appellent, précisément, les Védaquais. Fils de Bird Parker 1'09'', Izoard Védaquais est le premier produit de la semi-classique montée Dokha Védaquaise 1'13'' m. (Prodigious), gagnante du Prix Holly du Locton (Gr.2). Viennent ensuite deux produits de Ready Cash, une femelle et un mâle, baptisés, respectivement, Kotka Védaquaise. et Lister Védaquais. Dokha Védaquaise est elle-même la sœur utérine du classique, en Italie, à 2 ans, Granon Védaquais 1'12'' (Brillantissime), et la propre sœur du bon Hodake Védaquais 1'12''. Deux beaux inbreedings scellent ce pedigree, sur le sire Fakir du Vivier (3x5) et la matrone Tahitienne (5x4).

1ère | PRIX DES BEGONIAS
Att - 2700 m - Course C - 27 000 €
IZOARD VEDAQUAIS 1'16"8
Bird Parker x Dokha Vedaquaise (Prodigious)
Driver : E. Raffin - Entraîneur : Ph. Allaire
Propriétaire : Ph. Allaire - Eleveur : J. P. Guay
2e Iron Meslois 1'16"9 Titan d'Occagnes x Tiflosa Mesloise
3e I Still Loving You 1'17"4 Prince Gede x Song Of Love
4e : Imperious Charm - 5e : In The Top - 6e : Irving de Bailly - 7e : Icare de La Dorete
A voir aussi :
...
M. Abrivard : "Je vais remonter directement dans le Cornulier"

Aune semaine tout juste du Prix de Cornulier (Gr. 1) dont il est le tenant du titre avec Bahia Quesnot (Scipion du Goutier), Matthieu Abrivard annonce qu'il ne va se remettre en selle en course que le jour J, lui qui ...

Lire la suite
...
Equinoxe : c'est bon pour le moral

Depuis son retour à la compétition après son accident le mois dernier, Matthieu Abrivard n'avait pas encore repassé le poteau en tête. Voilà qui est chose faite à une semaine du Prix de Cornulier où il se remettra en ...

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat,
nettement un ton au-dessus

Dans le Prix Djérid (Groupe 3) ouvert aux chevaux d'âge n'ayant pas gagné 675 000 €, Diamant de Tréabat avait face à lui une opposition largement dans ses cordes, quand bien même la courte distance et la petite piste n'étaient ...

Lire la suite
...
Idao de Tillard
enchaîne et prend date

Fils et petit-fils de deux vainqueurs de Critérium Continental, Idao de Tillard (Sévérino) a la vitesse qui coule dans ses veines. Mais pas seulement. La preuve aujourd'hui avec son succès convaincant dans ce Prix de Riberac, ...

Lire la suite