... ©Aprh
Résultat de course - 01.01.2021

Le dur à cuire Free Man double la mise cet hiver

Free Man est un cheval de premier plan.
Alexandre Abrivard

Cheval de classe, Free Man a vite remis les pendules à l'heure après s'être montré fautif le 12 décembre : il s'impose en force dans le Prix d'Angoulême. Le fils d'Olly Star prouve qu'il est aussi à l'aise sur les parcours de vitesse que ceux de tenue.

Syndiqué début décembre au prix de 10 000€ la part, Free Man (Ready Cash), qui effectuera sa première saison de monte ce printemps au Haras de la Beunelière, donne raison à ceux qui lui ont fait confiance. Le protégé de Laurent Abrivard remporte en effet sa deuxième course du meeting. Est-ce une surprise pour son driver Alexandre Abrivard ? "C'est un cheval de premier plan. Il a une nouvelle fois montré de quoi il était capable. Je ne suis pas surpris de sa victoire". Le fils aîné de Laurent Abrivard, qui a ouvert son compteur ce premier jour de l'année 2021, a ajouté sur son partenaire : " J'avais trop de gaz pour laisser Galius venir devant nous dans la montée. Yoann a respecté son cheval et l'a retiré de la course. Sur ce parcours de vitesse derrière l'autostart, je prends mon temps au départ avec Free Man et quand il y a un coup de freins, je peux me rapprocher. De la sortie du tournant final jusqu'au poteau d'arrivée, il a su très bien repousser les attaques. Sur ce parcours, il faut avoir de la tenue. Il aime dominer les autres. C'est un cheval de premier plan. Dès demain, on va regarder de près la suite de son programme." Associé à Christophe Martens, Marcello Wibb n'a rien pu faire face au vainqueur. Sa deuxième place est tout de même excellente. Le favori Galius n'a pas été en mesure d'accélérer dans le tournant final. Le pensionnaire de Séverine Raimond termine à la onzième place. Pour sa 14ème course, il s'agit du premier échec du fils de Love You.
Free Man rejoint au palmarès de cette course A notamment Nalda Nof lauréate en 2012, déjà pour la casaque de Jean-Pierre Barjon mais aussi des trotteurs de la trempe d'Alcoy (2019) ou encore Olmo Holz (2013).

D'où vient-il ?

Né des oeuvres de l'incontournable Ready Cash 1'10'' (auteur d'un doublé dès ce 1er jour de l'année) et d'Olly Star 1'12'' (Gai Brillant ), gagnante de douze courses et de près de 350.000 €, Free Man, élève de la S. C. Beauland, est le meilleur produit de la jument. Il a pour grand-mère la championne sous la selle et millionnaire en euros Holly du Locton 1'15'' a.-m. (dix-sept succès, dont cinq de Groupe I, dans le Saint-Léger des Trotteurs, le Prix d'Essai, le Prix de Vincennes, le Prix des Centaures et le "Président"). Outre Olly Star, Holly du Locton (Viking's Way) a procuré le vainqueur semi-classique Captain Sparrow 1'11'', qui est par le même Ready Cash que Free Man. Les six produits d'Olly Star se sont qualifiés, quatre d'entre eux ont gagné et les deux plus doués sont par Ready Cash, le second étant Divine Créature 1'13'' (72.190 €).

5e | PRIX D'ANGOULEME
Att - 2100 m - Course A - 59 000 €
FREE MAN 1'11"6
Ready Cash x Olly Star (Gai Brillant)
Driver : A. Abrivard - Entraîneur : L. C. Abrivard
Propriétaire : E. J. Barjon - Eleveur : S. Beauland
2e Marcello Wibb 1'11"7
3e Alcide Roc 1'11"7
4e : Firello - 5e : Girolamo - 6e : Filou l'Auvergnier - 7e : Flora Quick
A voir aussi :
...
Harmoniously confirme à un échelon supérieur

De bons 4 ans étaient au départ du Prix du Palais-Royal, où les deux favoris He And Me (Bird Parker) et Hatha Josselyn (Charly du Noyer) se sont montrés fautifs. La sagesse, c'est l'une des principales qualités d'Harmoniously (...

Lire la suite
...
Jina de l'Ormerie, une 2 ans qui a du talent

Dans l'épreuve réservée aux pouliches de 2 ans, ce mercredi à Enghien, il y a eu un beau match final. Jina de l'Ormerie (Amiral Sacha) a su venir à bout de la la pouliche de Philippe Allaire Jélica Vé...

Lire la suite
...
Fin de carrière pour Eagle Eye Sherry

Meilleure pouliche de 3 ans suédoise l'an dernier, Eagle Eye Sherry (Bold Eagle) ne courra plus a annoncé Björn Goop son entraîneur sur son site internet. Elle a été éliminée en demi-finale de la Breeders Crown dimanche à ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite