...
Actualité - 02.01.2021

L'IFCE crée un comité "culture, patrimoine et Unesco"

Un nouveau comité, intitulé « culture, patrimoine et UNESCO », a été constitué en fin d’année à et par l’Institut Français du Cheval et de l’Equitation. Présidé par Didier Garnier, il valorisera le patrimoine équestre français matériel et immatériel, à travers un champ d’action divers, à destination des acteurs de la filière équine mais aussi du grand public. Et les courses ne sont pas oubliées.

Dans le cadre du COP (contrat d’objectif et performance) 2018-2022 de l’IFCE (Institut Français du Cheval et de l’Equitation), signé avec les ministres de tutelle, un nouveau comité, véritable lieu d’échanges et de débats, a été créé. Dénommé « culture, patrimoine et UNESCO », il commencera ses travaux dès le premier trimestre de 2021 afin de valoriser le patrimoine équestre français. Plus concrètement, l’IFCE est l’héritier d’un patrimoine matériel (bâtiments des Haras Nationaux, véhicules hippomobiles, fonds documentaires et d’archives) mais aussi immatériel (les pratiques équestres et le savoir-faire) de taille. Ce comité permettra de faire vivre et de transmettre ce patrimoine aux passionnés, pratiquants, et propriétaires de chevaux.

La sauvegarde de la tradition française

Grâce à ce comité – composé de quinze membres fixes ainsi que d’experts invités en fonction de l’ordre du jour –, l’IFCE cherche à pérenniser les traditions et fondements de l’équitation française, en la dynamisant, tant dans l’hexagone qu’à l’étranger. L’institut compte sur des partenariats, comme celui mis en place avec la Fédération Française d’Equitation (FFE). L’IFCE est l’héritier d’un vaste patrimoine diversifié et riche, constitué des apports historiques et de la culture des Haras nationaux, comme ceux du Cadre noir. Conservation et valorisation de ce patrimoine se feront au bénéfice des équitants et du public et avec l’implication des acteurs de la filière équine ainsi que du ministère en charge de la culture. Les archives et documentaires seront partie intégrante du projet. Avant de compléter leurs ressources numériques – notamment accessibles par les chercheurs – le comité souhaite faire un état des lieux des documents existants. Florence Méa, directrice adjointe de l’IFCE, revient sur le souhait de ce comité : « Nous souhaitons traiter toutes les problématiques liées au patrimoine matériel et immatériel. Par exemple, l’IFCE possède des voitures hippomobiles héritées des Haras Nationaux. On va contribuer à la restauration des voitures. On va également faire un renouvellement du label d’inscription du patrimoine immatériel à l’UNESCO, le dossier est en cours. On a la volonté de partager avec les professionnels et le grand public. C’est une véritable réalité d’ouverture pour nous. »

La filière « courses » présente et partie intégrante du projet

Le savoir-faire du secteur des courses ainsi que sa dimension culturelle, historique et d’avenir font partie intégrante du plan d’action du comité. Divers professionnels issus du monde des courses (trot et galop) pourront être sollicités en fonction des sujets traités par le collège. Ce dernier se réunira au moins deux fois par an. Florence Méa ajoute à ce sujet : « Le président du comité, Didier Garnier, n’est autre que l’ancien directeur de l’AFASEC. Il a donc un réseau, de la connaissance et de la sensibilité pour le milieu des courses. »

Plus d'informations sur ce comité par ce lien.
Retrouvez une interview de Didier Garnier, président du comité « culture, patrimoine et UNESCO », par ce lien.

A voir aussi :
...
Heliade du Goutier en lice dans le Championnat Européen des juments

Save The Quick (Jasmin de Flore), Anna Mix (Ludo de Castelle), sans oublier Uza Josselyn (Love You). Tels sont les noms français figurant au palmarès du Championnat Européens des Juments - Prix Maharajah, qui aura lieu mercredi ...

Lire la suite
...
Première victoire prémium pour Alexandre Guérin

La joie d’Alexandre Guérin faisait plaisir à voir au passage du poteau du Prix de l’AFASEC dans la deuxième épreuve d’Amiens. La casaque de l’écurie de l’Iton s’est illustrée pour la quinziè...

Lire la suite
...
Il était
une fois Grosbois (2/2)

Suite et fin de notre rétrospective et de notre dossier sur Grosbois, à la faveur du soixantième anniversaire de son acquisition, par la Société du Cheval Français, le 26 juillet 1962. Grosbois n’est pas seulement un centre d’...

Lire la suite
...
Alexandre Abrivard joue sur tous les tableaux

Àla consultation des différents classements du trot, il est saisissant de voir qu'une tête se répète plus que régulièrement. Déjà leader des classements Sulky d'Or, Étrier d'Or et combiné (il nous en parlait ...

Lire la suite