... ©Scoopdyga
Résultat de course - 02.01.2021

Gai Printemps, l'avenir de l'écurie Christophe Clin

C'est un super cheval , je l'aime bien !
Alexandre Abrivard

La Grande Piste lui va à merveille. Trotteur au modèle imposant, Gai Printemps tient sa course de l'hiver sur les 2850m du grand anneau parisien, terrain qui lui avait déjà souri par le passé et qui lui permet d'exprimer au mieux son potentiel.

Double lauréat l'hiver dernier, gagnant aussi au cours du meeting d'été sur le grand anneau et toujours ferré, Gai Printemps (Boccador de Simm) remet ça dès les premiers jours de 2021, trois semaines après une 2ème place dans le Prix Jules Lepennetier derrière la référence chez les "G", Ganay de Banville. Christophe Clin son entraîneur a apprécié et le pense même capable de faire encore mieux sur plus court d'autant qu'il y a encore un peu de marge : "C'est la première fois qu'on utilise le débouche-oreilles et il a encore du poids sous les pieds. Je le préfère sur 2100m et en courant caché car il lui faut des courses qui roulent tout le temps, des courses limpides. Il va bien vieillir : c'est un peu l'avenir dans mes boxes !"
Son pilote Alexandre Abrivard valide lui aussi les progrès constatés : "Il est redevenu facile car, à un moment dans sa carrière, il montait en pression au départ. C'est désormais de l'histoire ancienne. J'ai débouché à 150m du but quand j'ai vu Franck arriver et il est très bien reparti. Il a tout l'avenir devant lui. C'est un grand cheval qui va encore prendre de la force et qui n'a pas fini de faire parler de lui car il en a encore sous la pédale."
Gout Baroque, autre modèle de régularité, signe un septième résultat consécutif sur le podium en prenant la 2ème place pour devancer Gun Sissi.

D'où vient-il ?

Gai Printemps est issu de l'élevage Folleville. Il est le deuxième vainqueur engendré par Praline Brune 1'16'' (Hermès de Péricard), après l'assez modeste Compagnon Festif 1'16'' (une victoire et 14.820 €). Praline Brune a elle-même gagné cinq courses et un peu plus de 60.000 €. Elle descend de Kalisz II 1'25'' (1954-Chambon), sa quatrième mère, à laquelle on doit un grand champion en Upsalin 1'17'' (Ecusson), rival attitré de la phénoménale Une de Mai, qu'il défit dans le Critérium des 4 Ans, le Prix du Président de la République et le Prix d'Amérique, à 5 ans, s'imposant, aussi, dans le Critérium Continental et le Critérium des 5 Ans. Upsalin était entraîné par Henri Levesque, le beau-père de Maurice de Folleville, mais avait été élevé par Jean-Yves Lécuyer, le futur homme des "Vivier".

5e | PRIX DE DAMVILLE
Att - 2850 m - Course B - 44 000 €
GAI PRINTEMPS 1'15"5
Boccador de Simm x Praline Brune (Hermes de Pericard)
Driver : A. Abrivard - Entraîneur : Ch. Clin
Propriétaire : B. Lesoimier - Eleveur : S.C. El. de Folleville
2e Gout Baroque 1'15"6 Offshore Dream x Joie Baroque
3e Gun Sissi 1'15"6 Vabellino x Texane Sissi
4e : Go Along - 5e : Glorissima - 6e : Get Happy - 7e : Goodman Turgot
A voir aussi :
...
Heliade du Goutier en lice dans le Championnat Européen des juments

Save The Quick (Jasmin de Flore), Anna Mix (Ludo de Castelle), sans oublier Uza Josselyn (Love You). Tels sont les noms français figurant au palmarès du Championnat Européens des Juments - Prix Maharajah, qui aura lieu mercredi ...

Lire la suite
...
Première victoire prémium pour Alexandre Guérin

La joie d’Alexandre Guérin faisait plaisir à voir au passage du poteau du Prix de l’AFASEC dans la deuxième épreuve d’Amiens. La casaque de l’écurie de l’Iton s’est illustrée pour la quinziè...

Lire la suite
...
Il était
une fois Grosbois (2/2)

Suite et fin de notre rétrospective et de notre dossier sur Grosbois, à la faveur du soixantième anniversaire de son acquisition, par la Société du Cheval Français, le 26 juillet 1962. Grosbois n’est pas seulement un centre d’...

Lire la suite
...
Alexandre Abrivard joue sur tous les tableaux

Àla consultation des différents classements du trot, il est saisissant de voir qu'une tête se répète plus que régulièrement. Déjà leader des classements Sulky d'Or, Étrier d'Or et combiné (il nous en parlait ...

Lire la suite