... ©Scoopdyga
Présentation de course - 21.08.2020

FORT COUP DE VENT ATTENDU SUR LA CÔTE D'AZUR

Quatrième apparition estivale de Drôle de Jet et quatrième avis de tempête. Le champion de Pierre Vercruysse devrait sans incident aligner une quatrième tentative sous la barre des 1'10'' après être devenu le premier trotteur français à en avoir signé trois consécutives.

Et pour gagner il faudra certainement passer sous la barre des 1'09''. Car en face de lui, si l'opposition n'est pas importante en nombre, elle s'avère clairement coriace en qualité. Hormis Dream de Lasserie (Orlando Vici), tous ses adversaires ont déjà trotté 1'10'' et moins, et même moins de 1'09'' pour deux d'entre eux.
Tout d'abord bien sûr le tenant du titre : Vivid Wise As (Yankee Glide). Le protégé d'Allessandro Gocciadoro avait signé l'an passé dans cette course le record de France
: 1'08''6 (revoir la course). Record personnel également. Après un printemps chaotique en Suède, il a retrouvé deux fois le chemin du succès en Italie (en juin et en juillet) et il s'annonce comme le trotteur à battre (il a aussi gagné le Grand Critérium de Vitesse de la Côte d'Azur). En finissant 2ème dans le sillage de l'Italien il y a douze mois, Bahia Quesnot (Scipion du Goutier) franchissait elle aussi le mur du son (1'08''7).
Alors Drôle de Jet (Coktail Jet) est-il capable d'élever encore son niveau de jeu pour passer pour la première fois sous cette marque symbolique des 1'09''? Sans hésitation, la réponse est oui.
En pleine possession de ses moyens (très importants rappelons-le, lui qui avait remporté à 4 ans le Grand Prix de l'UET à Solvalla), il a su enchaîner les performances de très haut niveau sans connaître aucune alerte de santé et en digérant parfaitement les efforts. Rien de tel selon Pierre Vercruysse son mentor interrogé par Equidia : "Le cheval n'a cessé de monter en puissance course après course tout en pouvant reprendre de la fraîcheur."

C'est donc un Drôle de Jet beaucoup plus fort qu'en 2019 qui se présentera au départ du Grand Prix du Département Alpes-Maritimes cette année : il avait fini 4ème en 1'09''3 l'an passé, avec le numéro 8 derrière les ailes. Demain soir, avec le 3, et le 4 pour Vivid Wise As, la course se présente parfaitement sur le papier pour le Français.

La team Bazire

Jean-Michel Bazire délègue deux de ses protégés dans ce Grand Prix : Bel Avis (Ganymède), vainqueur du Grand Prix de la Loterie sur le mile l'an passé (et titulaire d'un record d'1'10'') et Valokaja Hindo (Great Challenger), titulaire d'un record d'1'09''3 et récent dauphin de Face Time Bourbon dans le Grand Prix de Wallonie. Avec les couloirs 1 et 2, ils seront aux premières loges.

PARTANTS CAGNES-SUR-MER - Samedi 22 Août
3 GRAND PRIX DU DEPARTEMENT DES ALPES-MARI - (20H07)
Course Premium - Attelé - Gr 2 - Internationale-autostart - 130 000 € - 1 609 m
1BEL AVISD4N. Bazire
2VALOKAJA HINDOD4C. Martens
3DROLE DE JETD4P. Vercruysse
4VIVID WISE ASD4A. Gocciadoro
5BAHIA QUESNOTD4J. C. Sorel
6BILLIE DE MONTFORTDPG. Gelormini
7DREAM DE LASSERIED4R. Derieux
A voir aussi :
...
Des débutantes montées
qui inspirent la méfiance

Premier rendez-vous monté labellisé Groupe pour les pouliches de 3 ans, le Prix Holly du Locton pourrait revenir à des novices sous la selle. Trois candidates titrées à l'attelé se lancent en effet ici dans le grand bain du monté.

Lire la suite
...
I Love You Nobless vs Ici C'est Paris
déjà le match 4

Le départ du Prix Édouard Marcillac s'annonce crucial. Tour à tour, I Love You Nobless (Singalo) et Ici C'est Paris (Dollar Macker) ont en effet hypothéqué leurs chances de victoire au signal. Pour gagner, il leur faudra être irré...

Lire la suite
...
Objectif transformé
pour Harvest de Bulière

Absent durant la première partie du meeting, Harvest de Bulière n'avait qu'un objectif sur la période : le Prix de Monpazier ce mercredi. Objectif transformé avec assurance.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite