... © ScoopDyga
Résultat de course - 05.01.2021

Dexter Chatho, de facétieux à tenace

Pour moi, il peut encore progresser au cours de l'hiver. Il n'a pas encore tout montré.
Charles Bigeon

Lauréat de trois courses lors du précédent meeting d'hiver, Dexter Chatho a dû sortir le grand jeu pour remporter sa première victoire du présent meeting. Le fer de lance de l'écurie de Christian Bigeon approche dorénavant la barre des 400 000 € de gains.

Dans une épreuve support du Quinté+ où les européens n'étaient pas de la partie, Dexter Chatho (Un Amour d'Haufor) faisait figure d'épouvantail ce mardi à Vincennes. Le représentant de Christian Bigeon a commencé par faire peur à ses nombreux preneurs, se montrant facétieux et fautif lors de sa mise en jambes : « On est partis sur un temps de galop, cela a failli nous coûter la course. Le cheval s'est un peu affolé sans trop de raison. Heureusement qu'il est trotteur, il s'est vite remis au trot », nous explique son driver Charles Bigeon. En réalisant un dernier kilomètre de toute beauté (1'09''2 au tracking), Dexter Chatho est venu à bout de Dollar Soyer (Phlegyas) dans les derniers mètres de course. « Dans le dernier tournant, j'avais peur que Dollar Soyer n'aille au bout car je sais qu'il est très dur. Dexter Chatho est un super cheval qui a eu des soucis de santé durant l'été, c'est pour cette raison qu'il a été arrêté. En début de meeting, il était moins prêt que les autres chevaux de l'écurie. Pour moi, il peut encore progresser au cours de l'hiver. Il n'a pas encore tout montré. Je suis très content de gagner avec lui en début d'année, » ajoute le driver.
Le succès de Dexter Chatho dans cette épreuve offre une 16e victoire à l'écurie familiale depuis le début du meeting d'hiver. Il faut y ajouter 18 podiums pour un total avoisinant les 350 000 € de gains. Lors du meeting d'hiver 2019/2020, l'effectif de Christian Bigeon avait signé 22 victoires.

D'où vient-il ?

En provenance de l'élevage de Charlotte Lallement et de Thomas Krau, Dexter Chatho (Un Amour d'Haufor) est l'un des trois vainqueurs engendrés, à ce jour, par Okoyama 1'19'' (Workaholic), et est, largement, le plus fortuné (392.740 €). Les derniers produits en date d'Okoyama sont Identité Tek, une propre soeur de Dexter Chatho, Just For Us Tek, une fille de Captain Sparrow, et Koenig Tek, un fils de Scipion du Goutier. Okoyama est une soeur d'Estelle Besnot 1'19'' (Osco), mère de la classique, lauréate du Prix de l'Etoile, Isadora d'Ombrée 1'13'' (Kimberland).

1ère | PRIX DE POITIERS
Att - 2700 m - Course B - 67 000 €
DEXTER CHATHO 1'13"1
Un Amour d'Haufor x Okoyama (Workaholic)
Driver : Ch. J. Bigeon - Entraîneur : Ch. Bigeon
Propriétaire : Ec. Ch. Bigeon - Eleveur : C. Lallement
2e Dollar Soyer 1'13"1 Phlegyas x Quinoa Soyer
3e Crepe de Satin 1'13"5 le Retour x Ina d'Avril
4e : Cyriel d'Atom - 5e : Big Boss - 6e : Digne Et Droit - 7e : Baron Daidou
A voir aussi :
...
Kennedy, Vincennes avant de s'envoler vers les Etats-Unis

Kennedy (Joke Face) sera l'un des opposants à Etonnant (Timoko) dans le prochain International Trot (Groupe 1) du 15 octobre, à New York, connu pour son aéroport John F. Kennedy... C'est dire la renommée acquise par ce fils de la championne Lisa ...

Lire la suite
...
Jonquille de Meat émerge d'un très bon lot

C'est un lot dont il faudra se souvenir à coup sûr. Cet hiver, beaucoup des participants du Prix Une de Mai, disputé ce lundi à Craon, seront vus à Vincennes, avec l'ambition de s'imposer. Sur une piste rendue lourde par les fortes ...

Lire la suite
...
Joker Darling donne des promesses

Une très belle impression. Si le favori Joaquim Dieschoot (Scipion du Goutier) sera à reprendre (quatrième, sans démériter, malgré deux fautes). Joker Darling (Love You) n'a pas rencontré d'opposition dans l'épreuve du jour des 3 ans de ...

Lire la suite
...
I Am des Mottes, un succès qui en appelle d'autres

L'avenir lui appartient. À 4 ans, I Am des Mottes (Real de Lou) est en train de prendre une autre dimension. Lundi, il a enfin réussi à passer le poteau en tête, lui qui s'était bien comporté à plusieurs reprises, aprè...

Lire la suite