... © ScoopDyga
Résultat de course - 05.01.2021

Idylle du Trio en hommage à Thaïs

J'adorais sa mère Thais du Trio qui est morte l'an dernier.
Thibault Lamare

Plaquée pour la première fois et munie d’œillères descendantes, Idylle du Trio a donné un bon coup de reins dans la phase finale, ce qui lui a permis de triompher pour la première fois de sa jeune carrière.

Il est toujours difficile pour les 3 ans de courir en début d'année sur le parcours exigeant de Vincennes, à savoir les 2700 mètres de la grande piste. Si plusieurs pouliches ont eu les jambes lourdes à l'intersection des pistes, Idylle du Trio (Saxo de Vandel) n'a été nullement dérangée par la longueur de l'effort. 1'14'', c'est le temps du dernier kilomètre de la fille de Saxo de Vandel dans cette épreuve. Un succès qui a une saveur particulière pour son mentor Thibault Lamare : « À Nantes la dernière fois, ma pouliche a été devancée par une pouliche de Claude Guedj [Idéale du Chêne], lauréate il y a peu de temps à Vincennes. Elle y a surtout été prise de vitesse. Aujourd'hui [lire mardi], je l'avais plaquée des antérieurs pour la première fois. Je l'avais également muni d’œillères à descendantes pour la première fois. Je sais qu'elle a de la tenue. Ce parcours des 2700 mètres de la grande piste était fait pour elle. En débutant, à Cherbourg, elle avait dérobé sans quoi elle aurait fini sur le podium. » Thibault Lamare ne court que rarement des éléments si jeunes. Pourquoi avoir fait ce choix avec cette pouliche ? L'entraîneur nous répond : « J'adorais sa mère Thaïs du Trio qui est malheureusement morte l'an dernier. Cela nous a fait mal au cœur. Du coup, je veux rentrer Idylle du Trio de bonne heure au haras car c'est une souche que j'aime bien. Avec ses gains, cela va se compliquer mais, normalement, c'est prévu qu'elle continue de courir. »
Yoann Lebourgeois, le pilote de la gagnante, s'est offert ici sa 1000e victoire à l'attelage en France (834 au trot monté). [lire aussi en page 5]

D'où vient-elle ?

Idylle du Trio est la propriété de son éleveur, l'Ecurie de Querville. Fille de Saxo de Vandel 1'11'', elle est le troisième produit et le deuxième vainqueur, après Haffienou 1'16'' (Prince Gédé), de Thaïs du Trio 1'12'' (Isléro de Bellouet), gagnante de deux courses et d'un peu plus de 150.000 €. Klameur du Trio 1'15'' (1998-Echo), la deuxième mère, a été une poulinière particulièrement efficace, mettant bas onze produits, dont dix qualifiés et neuf vainqueurs, emmenés par Thaïs du Trio et Choriste du Trio 1'12'' (Roc Meslois - 143.082 €). Klameur du Trio (cinq victoires et 68.146 €) est elle-même issue d'une poulinière prolifique et performante, ayant engendré une dizaine de gagnants.

3e | PRIX D'ACIGNE
Att - 2700 m - Course D - 27 000 €
IDYLLE DU TRIO 1'16"9
Saxo de Vandel x Thais du Trio (Islero de Bellouet)
Driver : Y. Lebourgeois - Entraîneur : T. Lamare
Propriétaire : E. d. Querville - Eleveur : E. d. Querville
2e Ines Picarde 1'17"
3e Impression Gema 1'17"2
4e : Isa Caline - 5e : Indye du Chene - 6e : Izelda - 7e : Isba de Lou
A voir aussi :
...
PMU : échanges tendus avant une Assemblée Générale jeudi prochain

Une semaine après la révélation d'un désaccord profond entre Cyril Linette et les deux Présidents Rothschild et Barjon, la situation a connu un nouvel épisode ce vendredi. Philippe Augier, Président du Conseil d'Administration du ...

Lire la suite
...
Grand Prix du Sud-Ouest : un
nouveau challenge pour Cleangame

Le Grand Prix du Sud-Ouest, dont la quarante-quatrième édition est programmée dimanche sur l’hippodrome de Beaumont-de-Lomagne, constitue l’événement de ce week-end. En quête d’un quarantième succès et d’une deuxième ...

Lire la suite
...
12 et fractions : le tarif pour Fantaisie

Lauréate en 1'12''5 en mai à Caen, en 1'12''1 (!) au Mont-Saint-Michel en septembre, Fantaisie (Un Mec d'Héripré) signe une troisième victoire 2021 en moins d'1'13'' en remportant le Prix de Coquainvilliers à Cabourg ce samedi. Pour ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite