... © ScoopDyga
Résultat de course - 05.01.2021

Hussard Délo : coup d'essai, coup de maître

C'est un cheval froid. Plus la course est rythmée, mieux c'est.
Charley Mottier

L'année 2021 s'annonce comme la continuité de 2020 pour Charley Mottier. Avec 49 succès à la clé l'an dernier avec ses pensionnaires, le fils de Chantalle Mottier débloque son compteur lors de ce millésime avec le débutant sous la selle Hussard Délo. Le fils de Love You sera désormais revu au niveau semi-classique, dans le Prix Camille de Wazières (Gr.2).

Devenu borgne lorsqu'il était foal, Hussard Délo (Love You) ne voit que de l’œil gauche. Ce handicap ne semble finalement pas en être un en piste. Pour sa première tentative avec un jockey sur son dos, le fils de Love You a ridiculisé ses adversaires du jour en bouclant son parcours des 2200 mètres de la grande et petite piste dans le temps canon de 1'13''3. Son entraîneur Charley Mottier a réagi à cette belle victoire : « Yoann [Lebourgeois, en selle sur Hashka] a fait le travail pour nous. C'est un cheval très froid aussi bien le matin qu'en course. Il est capable de suivre tous les trains. Si l'épreuve se joue sur un sprint, ce n'est pas là où il est le meilleur. Dans le dernier tournant, j'ai eu peur car le cheval a perdu du temps derrière Hashka qui n'avançait plus de trop et Eric [Raffin] s'était sauvé avec Historia Rosa. Mais il est dur et est revenu s'imposer facilement. » Au sujet de cette nouvelle orientation de carrière au monté, le jeune entraîneur nous explique : « Il avait l'allure pour porter l'homme. C'est un cheval qui a du cadre. » Avec désormais plus de 71 000 € sur son compte en banque, le 4 ans ne va plus avoir trop le choix des engagements. « Il va courir le 24 janvier le Prix Camille de Wazières (Groupe 2 sur les 2175 mètres de la grande piste). Pour moi, le cheval sera encore mieux sur la grande piste. Il a de la vitesse. Helitlopet (Un Charme Fou) sera très dur à battre mais les places sont bonnes à prendre dans un semi-classique » conclut Charley Mottier.

D'où vient-il ?

Quatorzième des quinze produits de sa mère, Fressy d'Ar 1'18'' (Workaholic), lauréate montée, à 3 ans, à Vincennes, Hussard Délo (Love You) est le frère de la classique sous la selle Liberty d’Ar 1'13'' (Extreme Dream), gagnante des semi-classiques Prix Legoux-Longpré (Groupe II) et Jean Le Gonidec (Groupe II) ou encore troisième du classique Prix de Normandie (Groupe I), et d’Une Passion d’Ar 1'13'' m. (Hulk des Champs), multiple placée semi-classique, montée. Le propre frère d'Hussard Délo, baptisé In The Air Délo, s'est qualifié en juillet dernier, à Caen, sur le pied de 1'19''2. Il s'agit là de deux élèves d'Elodie Mangeard de Barros (Haras des Authieux), qui s'est, récemment, restructurée, abandonnant l'entraînement maison, d'où l'arrivée d'Hussard Délo dans les boxes de Charley Mottier.

6e | PRIX DE PAVILLY
M - 2200 m - Course B - 44 000 €
HUSSARD DELO 1'13"3
Love You x Fressy d'Ar (Workaholic)
Jockey : M. Mottier - Entraîneur : C. Mottier
Propriétaire : E. Mangeard De Barros - Eleveur : E. Mangeard De Barros
2e Historia Rosa 1'13"6
3e Hashka 1'14"2
4e : Helios Atout - 5e : Hermione du Leard - 6e : Hydre
A voir aussi :
...
Des débutantes montées
qui inspirent la méfiance

Premier rendez-vous monté labellisé Groupe pour les pouliches de 3 ans, le Prix Holly du Locton pourrait revenir à des novices sous la selle. Trois candidates titrées à l'attelé se lancent en effet ici dans le grand bain du monté.

Lire la suite
...
I Love You Nobless vs Ici C'est Paris
déjà le match 4

Le départ du Prix Édouard Marcillac s'annonce crucial. Tour à tour, I Love You Nobless (Singalo) et Ici C'est Paris (Dollar Macker) ont en effet hypothéqué leurs chances de victoire au signal. Pour gagner, il leur faudra être irré...

Lire la suite
...
Objectif transformé
pour Harvest de Bulière

Absent durant la première partie du meeting, Harvest de Bulière n'avait qu'un objectif sur la période : le Prix de Monpazier ce mercredi. Objectif transformé avec assurance.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite