... ©Aprh
En bref - 07.01.2021

La légende Goldikova s'en est allée

Les hommages viennent du monde entier depuis que le Haras des frères Wertheimer (Pierre-Yves Bureau) a annoncé ce matin la disparition de la championne légendaire Goldikova, âgée de 16 ans, par l'intermédiaire de Jour de Galop.
Cette authentique crack a remporté 14 victoires de Groupe 1 et est devenue la première et unique à remporter trois Breeders' Cup Mile aux États-Unis. Elle était entraînée par Freddy Head et montée par Olivier Peslier.
Goldikova était une réelle star du galop mondial, forte également de ses succès de prestige à Ascot lors du meeting Royal mais aussi bien sûr chez nous en France à Deauville et à Longchamp. Elle laissera une trace indélébile dans l'histoire des courses modernes.

Gladys des Plaines et un petit comité

Ils ne seront que six samedi face à Gladys des Plaines (Opus Viervil) dans le Prix Émile Riotteau, semi-classique offrant à son vainqueur un ticket pour le Prix de Cornulier. La lauréate du Prix du Président de la République fait clairement le vide autour d'elle même si les deux premiers du classique de décembre 2019 Gangster du Wallon et Grâce de Faël sont aussi en lice. Mais ces deux-là cherchent leur meilleur niveau quand la protégée de Gilles Curens ne cesse d'exceller. Ce sera donc vraiment une course en mode "tous contre une" samedi. À noter l'arrivée à ce niveau de compétition d'un trotteur comme All Wise As, irréprochable pour le moment au monté : 2 courses, 1 victoire et 1 2ème place.
Présentation de la course dans notre édition de vendredi.

Easton of My Life étend sa série victorieuse à Cabourg

C'est avec une belle autorité qu'Easton of My Life (Texas Charm) a remporté sa quatrième victoire consécutive ce mercredi à Cabourg dans le Prix de Vierville-sur-Mer. Après Reims en septembre et octobre, Amiens en décembre, le pensionnaire de François Giard a aligné son quatrième titre consécutif à Cabourg, commençant du même coup la nouvelle année comme il avait terminé la précédente. Il a dominé cette fois le régulier Erasme Williams (Quai Bourbon), deux fois placé en décembre à Vincennes.
Il s'agit de la treizième victoire en 52 sorties d'Easton of My Life. L'entraîneur François Giard ouvre ici son tableau de marque de 2021 après avoir enregistré 17 succès l'an dernier, son meilleur exercice (en terme du nombre de victoires).
Lors de la même réunion cabourgeaise, Laura Planchenault a remporté le Prix de Nègreville en selle sur Epico Blue (Village Mystic). Elle porte à 49 son compteur de victoires et se trouve donc à un point du passage chez les professionnels.

A voir aussi :
...
Iermont : nouvelle méthode,
nouvelle victoire

On avait découvert un Iermont entreprenant, vainqueur après avoir coanimé son épreuve à Laval, le 20 février, lors de ses débuts. Cette fois, Maxime Bézier s'est évertué à le faire attendre. Cela n'a nullement changé le résultat ...

Lire la suite
...
Florian Desmigneux fait
briller Ego Turgot

Au terme d'une course menée avec beaucoup d'à-propos Florian Desmigneux mène au succès Ego Turgot (Sancho Turgot), trotteur de qualité mais pas de tous les jours.

Lire la suite
...
Godfather dans un
temps record pour un 5 ans

Labellisé course B, le Prix de Toulon a souri à l'Écurie Louis Baudron qui signe le jumelé gagnant bien que le favori Faithful soit resté en rade, disqualifié. Mais Godfather a lui brillé, faisant afficher un top-chrono.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite