... © ScoopDyga
Résultat de course - 06.01.2021

Hello de Ligny : une double première réussie

Il est froid et dur, c’est la marque des bons chevaux.
Yannick Henry

Hello de Ligny découvrait la piste parisienne ce mercredi et, par la même occasion, effectuait ses premiers pas sous la selle. Cette double première s'est soldée par une victoire dans un chrono de choix.

Il restait sur deux victoires dans le Sud, à Marseille-Borély et Grenade-sur-Garonne, mais à l'attelé. Hello de Ligny (Rolling d'Héripré) a changé d'univers dans tous les sens du terme ce mercredi, pour débuter au monté et directement à Vincennes. Son entraîneur Yanncik Henry nous en donne les raisons : « C’était un objectif aujourd’hui à Paris. Il avait été un moment sans courir et toute l’équipe a fait un super boulot avec lui. Il n’était pas si facile que cela à ses débuts et Patrice Gesret l’a bien façonné en province dernièrement [lors de ses deux victoires en décembre dans le Sud]. On en récolte maintenant les fruits et je pense qu’on a un cheval d’avenir. Avec sa taille et ses allures, on a tout de suite pensé au monté pour lui. Son frère Fuego de Ligny a déjà « marché » 1’14’’ au monté à Vincennes. Matthieu [Abrivard] l’avait essayé au monté il y a une huitaine de jours et il était content et confiant pour cette première tentative. » Quant à l'avenir, l'entraîneur ajoute : « Il a un cœur énorme et ne lâche jamais rien. Il est froid et dur, c’est la marque des bons chevaux. Il devrait courir encore au moins une course dans le meeting mais c’est lui qui va nous dire en fonction de sa récupération. »
En signant la réduction kilométrique de 1'14''9, Hello de Ligny signe une première prestation de choix sur les 2700 mètres de la grande piste. Mais un tel chrono a aussi été réalisé grâce à son dauphin, Hérode du Corta (Picsou de Villabon), animateur et auteur d'une très belle défense tout au long du final, ne s'inclinant que du minimum. Lui aussi débutait au monté et lui aussi n'était que peu expérimenté - il disputait ici sa quatrième sortie.

D'où vient-il ?

Hello de Ligny est un fils de Rolling d'Héripré 1'10'' et de Paola de Ligny 1'20'' (Buvetier d'Aunou), laquelle provient du même élevage Chevallier, à l'instar des deux mères précédentes, Hardella de Ligny 1'14'' (Istraéki) et Ardella de Ligny 1'23'' (1988-Gazon). Il s'agit du troisième vainqueur engendré par Paola de Ligny, après Balkara de Ligny 1'15'' (Quatre Juillet - trois victoires et près de 50.000 €) et Fuégo de Ligny 1'14'' m. (Real de Lou - cinq succès et plus de 50.000 €). Paola de Ligny n'a pas gagné, à la différence de sa mère, Hardella de Ligny, qui s'illustra chez Pierre-Désiré Allaire, puis Jean Raffin, pour un total de gains avoisinant les 80.000 €. Hardella de Ligny est la mère de cinq gagnants, dont le meilleur fut la fille de Goetmals Wood Queiza de Ligny 1'14'' (dix victoires et 163.870 €), génitrice de l'actuelle Fantasia de Ligny 1'11'' (Ready Cash), déjà à l'honneur au cours de ce meeting.

1ère | PRIX DE MONTBELIARD
M - 2700 m - Course E - 29 000 €
HELLO DE LIGNY 1'14"9
Rolling d'Heripre x Paola de Ligny (Buvetier d'Aunou)
Jockey : M. Abrivard - Entraîneur : Y. Henry
Propriétaire : E. Smart - Eleveur : O. Chevallier
2e Herode du Corta 1'14"9
3e Haragonais 1'15"4
4e : Hamlet Star - 5e : Himoko Jibay - 6e : Homemade Quick - 7e : Hymne Joyeux
A voir aussi :
...
Allegra WF et Björn Goop
l'Europe triomphe

Après les 59/1 affichés par Étonnant dans le Prix de Paris, les 36/1 de Geisha des Prés, voici les 94/1 d'Allegra WF dans ce Prix Reverdy - Prix de la Mayenne.

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat
de son plus bel éclat

Abonné aux petites places dans les belles épreuves montées pour chevaux d'âge, Diamant de Tréabat a décroché la plus belle belle pépite de sa carrière en cette fin de meeting.

Lire la suite
...
Châtillon-sur-Chalaronne : un an après

L'hippodrome de Bel Air à Châtillon-sur-Chalaronne (Ain) ouvrira ses portes demain lundi après un an sans course. Frappée de plein fouet par le confinement l'an dernier, la Société des Courses n'avait pas souhaité rouvrir en juin à huis-clos. ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite