... © ScoopDyga
Résultat de course - 07.01.2021

Hallix, l'attelé lui va (aussi) très bien

Ma jument a des petits aluminiums, n'est pas plaquée et a encore de la marge.
Guillaume Gillot

Déjà nantie d'un titre de Groupe sous la selle, Hallix affrontait pour la première fois des bonnes pouliches à l'attelé ce jeudi. Associée à Eric Raffin, la représentante de l'Ecurie Cheffreville a repoussé avec courage toutes les attaques.

Etrange constat que celui proposé par le palmarès du Prix de Coucy-le-Château. Lors des cinq dernières années, on retrouve deux juments qui ont figuré par la suite au plus haut niveau : Goldy Mary (2019), récente deuxième du Critérium Continental - Qualif#3 (Gr.1) dans lequel elle a été battue par Gu d'Héripré, et Darling de Reux (2017), lauréate du Critérium des 4 Ans (Gr.1). On pourrait aussi ajouter la lauréate 2019 Florida Sport, gagnante du Prix Jean Le Gonidec (Gr.2). Que de qualité.
Fortement contrariée par Harmonie Baroque (Ludo de Castelle), la grande favorite Huwaga (Ready Cash) a commis une incartade à la sortie du premier tournant et a été disqualifiée. Une aubaine pour Hallix (Roc Meslois) qui n'en demandait pas tant. La fille de Roc Meslois a quand même dû sortir le grand jeu pour enlever la cinquième course de sa carrière. « Hallix a été bonne car elle n'a pas eu un parcours favorable. J'avais peur des attentistes à l'entrée de la ligne droite d'arrivée », nous déclare son entraîneur Guillaume Gillot. « Ma jument a des fers sous les pieds (des petits aluminiums). Elle n'est pas plaquée et a donc encore de la marge. Elle prouve qu'elle est aussi douée attelée que montée. La prochaine fois, elle sera vue sous la selle dans le Prix de Pardieu (Gr.2, le 23 janvier) face aux femelles sur les 2175 mètres de la grande piste. A l'attelage, avec ses gains, cela va être désormais plus compliqué. Elle va devoir affronter l'élite. Elle est en dessous d'une jument comme Hanna des Molles par exemple. Elle sera compétitive mais plus pour les places. On va surtout orienter son programme au monté. »

D'où vient-elle ?

Hallix court sous les couleurs de son éleveur, l'Ecurie Cheffreville, parée de l'emblématique casaque, jaune et noir, à croix de Lorraine, de la famille Levesque-Folleville. Elle est par Roc Meslois 1'10'' et Titania 1'16'' (Capriccio), qui échoua à gagner, mais se plaça, en un certain nombre d'occasions, en province. Les trois produits en âge de courir de Titania sont vainqueurs, Hallix étant le meilleur d'entre eux. Le plus jeune répertorié est une pouliche yearling de Prince d'Espace, baptisée Jolie Doudou. Titania est elle-même la soeur de deux lauréats, dont le meilleur fut Madrilène 1'15'' (Hêtre Vert), gagnante de huit courses et de 120.000 €. La famille remonte à Belgarde III 1'26'' (1945-Quiproquo II), génitrice de l'exceptionnelle Masina 1'16'' (Quinio). Hallix est inbred sur Quioco (5x4), un étalon ayant bien réussi aux Levesque, ne serait-ce qu'en leur ayant fourni l'étalon de tête Jiosco 1'15''.

4e | PRIX DE COUCY-LE-CHATEAU
Att - 2700 m - Course A - 53 000 €
HALLIX 1'14"1
Roc Meslois x Titania (Capriccio)
Driver : E. Raffin - Entraîneur : G. Gillot
Propriétaire : E. Cheffreville - Eleveur : E. Cheffreville
2e Help Me Win 1'14"2
3e Haziella d'Amour 1'14"2
4e : Hells Bells - 5e : Health Mesloise - 6e : Halowie Renardier - 7e : Harley de Laumac
A voir aussi :
...
Wild Love pour le duo
Prat - Lindqvist

Seule course européenne de la réunion, le Prix du Cantal a été dominé par les chevaux originaires hors de l'Hexagone, le succès revenant à Wild Love après la disqualification de Millie Millionaire.

Lire la suite
...
Jumelé de Laurent Laudren à Vincennes

Cette photo et les autres du Prix de Bémécourt, sixième épreuve du programme du jour à Vincennes, devraient trôner rapidement en bonne place dans les albums professionnels de Laurent Laudren. Le professionnel signe en effet le jumelé ...

Lire la suite
...
Ils seront 15
à la conquête de Paris

Le dernier volet hivernal des Ultimate Finals des Prix d’Amérique Races ZEturf se courra à quinze dimanche. Des seize engagés de mercredi, seul Jerry Mom a quitté la liste définitive. Hormis Face Time Bourbon, le Groupe 1 sur ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite