... (© A. Viguier)
Résultat de course - 08.01.2021

Hôtesse Jenilou double la mise sur la riviera

J'avais des secondes pour gagner. Il ne fallait pas se louper.
David Békaert sur Equidia

Parée de la casaque de Nicolas Baudron, Hôtesse Jénilou a abordé ce meeting d'hiver cagnois en retard de gains. Cette soeur utérine de Bolide Jénilou et Ecureuil Jénilou a le niveau pour regarder droit dans les yeux les bons 4 ans du Sud-Est.

Gwenn Junod, homme de confiance de Louis Baudron, étant sous le coup d'une suspension du 7 janvier au 14 janvier inclus, c'est David Békaert qui était au sulky de Hôtesse Jénilou (Village Mystic) ce vendredi. Brillante lauréate avec son entraîneur sur cet hippodrome le 28 décembre, cette belle pouliche alezane a remis le couvert avec style face à de bons éléments de sa génération. « J'avais des secondes pour gagner. Il ne fallait pas se louper, commente le fils de Philippe Bekaert sur Equidia. J'ai eu l'opportunité de la driver étant donné que Gwenn (Junod) est suspendu. Je n'ai pas voulu prendre de risques. Je suis donc sorti du dos de Christophe (Martens) en allant à ma main. Je préférais être nez au vent que rester enfermé. Dans la ligne droite, la jument a gagné facilement. Avant la course, elle avait presque trop de gaz mais, une fois en course, elle a été gentille. »
Nicolas Baudron remporte ainsi sa première victoire de l'année en tant que propriétaire. Sous ses couleurs, il a seulement quatre chevaux mais pas des moindres : Ecureuil Jénilou (Village Mystic), Egao Jénilou (Village Mystic), Doum Jénilou (Rancho Gédé) et Hôtesse Jénilou (Village Mystic).
Dans cette épreuve, Louis Baudron présentait son douzième partant depuis le début du meeting d'hiver cagnois. Hôtesse Jénilou lui offre un quatrième succès. 50 %, c'est son taux de réussite sur le podium avec ses pensionnaires depuis le 12 décembre (date de la première réunion du meeting).
À noter que les quatre premiers étaient déferrés pour la première fois, soit des postérieurs, soit des quatre pieds. Une fois encore, on voit l'apport du déferrage en début d'année pour les 4 ans.

D'où vient-elle ?

C'est le huitième produit, le huitième vainqueur de la toute bonne Mélodie Jénilou (492 270 € - Prix du Calvados Gr.3). Avant cette fille de Village Mystic 1'11, cette dernière a produit entre autres Bolide Jénilou (527 605 € - double vainqueur de Gr.3), Conchitana Jénilou (323 900 € - 13 victoires) et Ecureuil Jénilou (236 010 € - 12 victoires).

1ère | PRIX ELAINE RODNEY
Att - 2150 m - Course D - 22 000 €
HOTESSE JENILOU 1'13"8
Village Mystic x Melodie Jenilou (Vroum d'Or)
Driver : D. Bekaert - Entraîneur : L. Baudron
Propriétaire : N. Baudron - Eleveur : E. L. Baudron
2e Hermine Turgot 1'13"9
3e Homme d'Etat 1'13"9
4e : Hollywood Queen - 5e : Hasparne Duem - 6e : Hanna d'Heripre - 7e : Hercule du Noyer
A voir aussi :
...
Harmoniously confirme à un échelon supérieur

De bons 4 ans étaient au départ du Prix du Palais-Royal, où les deux favoris He And Me (Bird Parker) et Hatha Josselyn (Charly du Noyer) se sont montrés fautifs. La sagesse, c'est l'une des principales qualités d'Harmoniously (...

Lire la suite
...
Jina de l'Ormerie, une 2 ans qui a du talent

Dans l'épreuve réservée aux pouliches de 2 ans, ce mercredi à Enghien, il y a eu un beau match final. Jina de l'Ormerie (Amiral Sacha) a su venir à bout de la la pouliche de Philippe Allaire Jélica Vé...

Lire la suite
...
Fin de carrière pour Eagle Eye Sherry

Meilleure pouliche de 3 ans suédoise l'an dernier, Eagle Eye Sherry (Bold Eagle) ne courra plus a annoncé Björn Goop son entraîneur sur son site internet. Elle a été éliminée en demi-finale de la Breeders Crown dimanche à ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite