... ©Pauline Lefaucheux - Province Courses
Le palmarès de l'Elitloppet
Actualité - 24.05.2024

Quelles forces en présence contre la team France ?

Avec cinq concurrents français en lice dans l’Elitloppet (Gr.1), l’édition 2024 se propose déjà comme très particulière. Dans l’histoire du plus prestigieux sprint européen, commencée en 1952, il n’y a eu que trois autres fois où le groupe tricolore était composé de cinq membres. Cinq français contre onze pour le "reste de l’Europe", voici en quelque sorte un résumé du sommet continental qui se prépare. Les deux équipes se mettent en ordre de marche derrière un capitaine très attendu, Idao de Tillard dans le camp France et Francesco Zet dans celui opposé. Mais ce dernier sera aussi épaulé de "coéquipiers" ambitieux en leur nom propre. Qui sont les opposants à la team France ?


Contre notre délégation française, on compte onze candidats qui courront sous deux bannières d’élevage. Huit concurrents sont en effet rattachés au stud-book suédois et trois à l’italien. On peut donc parler d’une équipe binationale contre la France, une alliance bicéphale suédois-italienne. Les stars de la coalition adverse proviennent du banc suédois. Il s’agit de FRANCESCO ZET (Father Patrick) et de JOVIALITY (SWE) (Chapter Seven). Les deux ont une aura de champion d’exception, avec un parcours tout à fait singulier pour chacun. Une victoire dimanche les catapulterait en haut des héros suédois de l’Elitloppet. Le tableau de marque est actuellement au crédit de la France (avec 23 titres) contre 19 à la Suède, un total qu’il convient néanmoins de revaloriser en ajoutant une bonne part des 13 titres américains, obtenus sous "licence" suédoise.

Les caractéristiques de l’équipe suédois-italienne
■ 11 membres
■ Moyenne d’âge : 5,9 ans (versus 7,2 ans pour les cinq français)
■ Le plus âgé : Don Fanucci Zet (8 ans) dans la batterie 1
■ Les plus jeunes (5 ans) :
→ Batterie 1 : Denver Gio, Joviality, A Fair Day
→ Batterie 2 : Hustle Rain, Decision Maker
■ Nombre de vainqueurs de Groupe 1 : 9
■ Nombre de victoires de Groupe 1 cumulées : 27

Francesco Zet : le crack face à son plus grand défi

Il sera le chef de file de la délégation contre la France. Le 6 ans entraîné par Daniel Redén FRANCESCO ZET (Father Patrick) propose un palmarès exemplaire, riche de 22 victoires en 24 sorties. Il reste sur une série de 18 victoires incluant quatre Groupes 1 dont les Critérium et Derby suédois. Ses manières, son brio en font déjà un cheval d’exception mais il sortira dimanche, pour la première fois de sa zone de confort, contre ceux de sa génération ou des aînés moins titrés. Daniel Redén, maître en confection de champions (Propulsion, Delicious, Don Fanucci Zet, Hail Mary), dit de Francesco Zet qu’il évolue dans un autre monde que Don Fanucci Zet par exemple, pourtant un vainqueur de l’Elitloppet (2021). L’entraîneur a décidé de lancer son phénomène dans l’aventure de l’Elitloppet à l’annonce de la venue d’IDAO DE TILLARD (Sévérino) avec l’idée que l’épreuve désigne le meilleur cheval du monde. Auteur d’une parfaite rentrée à Rättvik, face à une opposition sans ténor dont il faut principalement ressortir HUSTLE RAIN (Raja Mirchi), son dauphin sélectionné dans l’Elitloppet 2024, Francesco Zet sera face à son plus grand défi dimanche. Son entraîneur vient de déclarer sur le site de la Stall Zet : "Il est en très bonne forme. Je suis très content de son couloir 5 car il n'a pas jamais montré de vitesse explosive au départ. Cette position lui permettra donc de bien s'équilibrer. Je ne sais pas encore, s'il va en finale, si je vais prendre le risque de le déferrer complètement car il a toujours parfaitement réussi en étant déferré des postérieurs jusqu'alors." Dans sa batterie (la 2), il aura sur sa route les trois tricolores HOHNECK (Royal Dream), GASPAR DE BRION (Singalo) et HORSY DREAM (Scipion du Goutier).

Carrière (courses – victoires – titres de Groupe 1 – Gains) :
24 – 22 – 4 Gr.1 – 18.505.000 Sek (environ 1,6 M€).

Don Fanucci Zet, une doublure plus que respectable
Au palmarès de l'Elitloppet 2021, DON FANUCCI ZET (Hard Livin) aborde l'épreuve de la meilleure des façons selon Daniel Redén qui déclare à son sujet : "Il est très bien au travail et est moins lourd que l'an dernier à cette époque." Malade après la dernière édition de l'Elitloppet, il a eu du temps pour revenir au mieux et reste sur deux succès plutôt prometteurs à Solvalla face à des opposants bien connus (comme Click Bait et Missle Hill). Il sera confié pour la première à Magnus A Djuse, sachant que son partenaire habituel Örjan Kihlström sera aux commandes de Francesco Zet.

Joviality, le retour d'une star qui s'est fait discrète

Elle sera la première de cordée suédoise face à Idao de Tillard dans la batterie 1 dimanche. JOVIALITY (SWE) est la star des 5 ans scandinaves. Plus riche jument de l'histoire suédoise, elle a construit sa légende aux Etats-Unis à 2 et 3 ans avant de la poursuivre dans son pays natal en devenant la 4ème pouliche à remporter le Derby. Auteure d'une grande performance dans le Prix d'Amérique Legend Race (Gr.1) durant l'hiver (3ème), elle va retrouver un terrain de jeu sur lequel elle excelle : le mile. Elle a réussi sa rentrée face à des rivaux nettement moins huppés.
© Site Stall Zet
Francesco Zet
Un retour sur le mile pour Joviality
Sabine Kagebrant est confiante à quelques heures de la grande épreuve suédoise. Sa jument est en forme et possède selon son entraîneur les qualités pour briller dimanche. Elle a ainsi déclaré dans l'édition spéciale de Sulkysport consacrée à l'Elitlopp : "Ma jument est complète et peut vraiment tout faire. Elle a une capacité à s'élancer très vite et peut ensuite voyager à une vitesse très élevée. Elle peut aussi attendre et se montrer "explosive" à la fin. C'est important dans l'Elitloppet." Titulaire de plusieurs records (elle est par exemple la lauréate (femelle) la plus rapide du Derby suédois), Joviality n'a plus paru sur le mile depuis sa saison américaine de 2022, à l'âge de 3 ans. À l'époque, elle ne se produisait que dans cet exercice et sera d'ailleurs dimanche celle qui affiche le meilleur record absolu, ex aequo avec notre Go On Boy national, en 1'08''4. Ce chrono date du 9 octobre 2022. Plutôt bien placée avec le 4 dans la batterie 1, elle composera avec Don Fanucci Zet (lire plus avant) et ÖNAS PRINCE (Chocolatier), une force de frappe suédoise importante contre Idao de Tillard qui aura à négocier la délicate position 8 au départ. Cette même batterie convoque aussi l'italien CAPITAL MAIL (Nad Al Sheba) et bien sûr un second tricolore en Go On Boy. Avec le 6 en 2023, le partenaire de Romain Derieux avait réussi à s'emparer de la 2ème place (dans une batterie remportée par ETONNANT (Timoko). On notera qu'il précédait alors d'un rang... Önas Prince.

Carrière (courses – victoires – titres de Groupe 1 – Gains) :
43 – 27 – 2 Gr.1 (ses titres américains ne sont pas catégorisés Groupe) – 25.795.479 Sek (environ 2,2 M€).

Deux femmes à la quête d'une première
Entraîneur au statut amateur, Elisabeth Almheden présente A FAIR DAY (Maharajah) qui reste sur deux premiers accessits mais qui aura la particularité d'être le candidat suédois le plus rapide de 2024 avec un chrono d'1'09''4 établi lors d'une victoire en mars. Elle ou Sabine Kagebrant tentera de devenir la première femme à remporter l'Elitlopp. L'entraîneur de Joviality est déjà pour sa part la première femme à avoir remporté le Derby suédois (l'an dernier).

Un représentant danois de nationalité suédoise
Si le programme officiel introduit aussi un représentant danois, en l’occurrence HUSTLE RAIN (Raja Mirchi), cela fait référence à la nationalité de son propriétaire/éleveur, Thomas Lind-Holm. Le 5 ans entraîné par Mattias Djuse est bien suédois.


© Aprh
Joviality durant l'hiver à Vincennes

Capital Mail, chef de file italien

Du trio transalpin, le cas de CAPITAL MAIL (Nad Al Sheba) mérite une citation particulière. Bien connu chez nous, où il a réalisé une partie de sa carrière l'an dernier sous la férule de Fabrice Souloy, le représentant de Saviero Cortese est retourné dans son pays d'origine. Désormais confié à Gennaro Casillo, il vient de refaire parler de lui au niveau Groupe 1 en décrochant la Loterie (Gr.1). Son palmarès s'orne à présent de trois Groupes 1. Il se lance dans un doublé Loterie/Elitloppet compliqué. Le dernier à l'avoir réussi (la même année) est VARENNE (Waikiki Beach), par deux fois en 2001 et 2002. Difficile de faire plus grand modèle à suivre.

Carrière (courses – victoires – titres de Groupe 1 – Gains) :
46 – 16 – 3 Gr.1 – 1.044.219 €.

Björn Goop dans le camp italien
Le fait de voir toujours San Moteur (Panne de Moteur) sur la touche a rendu libre Björn Goop. Le professionnel suédois doit sa présence sur la grille de départ, au sein de la première batterie, à Alessandro Gocciadoro. L'entraîneur italien surpuissant (qui aura 21 partants sur l'ensemble du week-end !) comptera deux partants dans l'Elitloppet. Il a confié DENVER GIO (Southwind Frank) à Björn Goop. Le 5 ans vient de conclure quatrième de la Loterie. De son côté, Alessandro Gocciadoro mènera Bengurion Jet dans la batterie 2. Ce 7 ans titré (2 Groupes 1 italiens à son actif) fait partie de ceux qui viseront une place dans la finale. Il sera dès lors un obstacle sur la route du trio français de cette batterie composé de Hohneck, Gaspar de Brion et Horsy Dream.

La 3ème tentative d'Önas Prince

À la tête d'un palmarès élogieux, intégrant cinq titres de Groupe 1, ÖNAS PRINCE (Chocolatier) a déjà été cité. Et pour cause, il participera à son 3ème Elitlopp consécutif dimanche. Il a, à chaque fois, atteint la Finale en concluant 3ème de sa batterie. Son meilleur classement est sa 4ème place l'an dernier. Comme en 2023, il arrive en forme avec le même bilan de début de saison : trois courses pour autant de victoires. Et comme l'an dernier encore, son ultime prestation s'est soldée par un succès dans un Groupe 1. Il vient en effet de s'imposer dans la Paralympiatravet (Gr.1). Il y a douze mois, il affichait une victoire dans la Copengahen Cup (Gr.1). Il y gagne au change en notoriété. À Åby, il a nettement pris l'ascendant sur BENGURION JET (Maharajah) lequel sera aussi en lice dimanche mais dans la batterie 2. Avec Önas Prince, on aborde incontestablement le profil d'un candidat capable de faire mal à la délégation française.

Carrière (courses – victoires – titres de Gr.1 – Gains) :
49 – 30 – 5 Gr.1 – 12.916.332 Sek (environ 1,1 M€).

A voir aussi :
...
La régularité d'Indien de Fontaine récompensée

Irréprochable depuis de nombreux mois, Indien De Fontaine (Akim du Cap Vert) trouve son jour ce dimanche sur la piste de La Capelle. Amateur des courtes distances, le protégé de Pascal Danet découvrait les 1.800m départ ...

Lire la suite
...
Agen fête ses 50 ans en beauté

L'ambiance était au rendez-vous ce samedi sur l'hippodrome d'Agen-La Garenne pour fêter ses 50 ans. Le feu d'artifice a illuminé la fin de soirée clôturée par les concerts de Mario du groupe Emile et Images et d'Eletrik ...

Lire la suite
...
Lynx du Rib donne le sourire à Carine Hallais-Dersoir

Proche parent du classique Memphis Du Rib (Elvis de Rossignol) lauréat du Prix de l'Étoile et des Critériums des 3 et 4 ans, Lynx Du Rib (Very Nice Marceaux) a ouvert son palmarès lors de sa cinquième ...

Lire la suite
...
L'agenda de la semaine

Tous les esprits seront tournés vers dimanche prochain pour la Journée des Champions au cours de cette semaine. Lundi, nous connaitrons les engagés, mercredi les forfaits et jeudi les partants. Côté courses, voici le programme. Lundi 17 : ...

Lire la suite