... ©PLefaucheux/ProvinceCourses
Guillaume Herrault et notre caméra au plus près de la team France
Actualité - 28.05.2024

Champagne sur Solvalla !

Pour la troisième année consécutive, la team France a « ramené la coupe à la maison » pour reprendre une expression du moment. On pourrait même dire « les coupes à la maison » avec les triomphes d’HORSY DREAM (Scipion du Goutier) et d’IZOARD VEDAQUAIS (Bird Parker). Ça valait bien un retour en images.

Car, pour la troisième année consécutive également, nous avons suivi les Français au plus près de ce week-end de l’Elitloppet et capté les instants les plus iconiques du plus grand rendez-vous de l’année scandinave : de l'ouverture signée Gocciadoro au tour d’honneur d’Eric Raffin, Pierre Belloche, Thomas François et Yann Pottier autour de leur champion Horsy Dream devant un public conquis par une telle prestation sportive (record de la course en 1’08’’ -voir notre édition d’hier lundi-) en passant par la formidable ovation reçue dimanche matin vers 11h par le tenant du titre Hohneck. Un public qui, comme chaque année, est un acteur à part entière de l’événement comme vous le montrent ces 10 minutes de reportage, en mode « no comment ». Bon visionnage (cliquez sur l’image ci-dessus pour voir le film).

Les chiffres de Solvalla

Après les émotions, les chiffres et quelques statistiques à retenir de ce week-end de l'Elitloppet 2024 :
34.461 personnes sont venues sur Solvalla entre vendredi et samedi assister aux courses
8 chevaux sont passés sous la barre des 1'09'' en réduction kilométrique au cours du week-end
49 chevaux ont couru 1'10'' et moins
2 records du monde sur piste de 1.000m ont été établis : celui des 3.180m (3.140 + 40 de rendement de distance) d'Izoard Vedaquais (Bird Parker) et celui des 2.640m départ autostart pour It's Peppertime (Muscle Hill)
1 nouveau record de l'épreuve mythique de l'Elitloppet et record d'Europe : 1'08'' d'Horsy Dream (Scipion du Goutier)

L’étalon du week-end : Muscle Hill
Si Scipion du Goutier peut se targuer d'afficher un magnifique 100% de réussite au cours du week-end chez les étalons (2 courses pour Horsy Dream, 2 victoires), à l'instar de Bird Parker auteur de deux gagnants samedi dont Izoard Vedaquais, en nombre l'étalon du week-end est l'américain Muscle Hill. Il revendique la paternité de cinq gagnants au total dont deux majeurs : Missle Hill, vainqueur samedi de la Sweden Cup et It's Peppertime dimanche dans un temps record (voir plus haut). La star suédoise Maharajah finit 2ème de ce classement avec quatre réalisations.

Alessandro Gocciadoro garde son titre mais...
Avec sept lauréats, le "Gocciado-show" a bien eu lieu ce week-end à Solvalla. Il faut dire que l'Italien s'était donné des chances de garder son titre de meilleur entraîneur avec pas moins de 21 partants. Il n'empêche qu'il fait mieux que l'an passé (5 victoires). Un score qui a largement de quoi ravir le transalpin même s'il veut encore voir plus grand comme il l'a précisé sur le podium : "Ce titre honorifique m'honore et montre combien on a bien travaillé ce week-end. Mais ce que je souhaite plus que tout est de gagner l'Elitloppet et on n'y est pas parvenu encore cette année malgré l'excellente prestation de Denver Gio (3ème de la Finale), parfaitement drivé par Björn Goop. Vous pouvez compter sur moi, je reviendrai jusqu'à ce qu'on le gagne !"


©Solvalla
Alessandro Gocciadoro

Horsy Dream, quel pied !

Horsy Dream aurait-il pu gagner l'Elitloppet avec ses fers ? Voilà une question de fiction hippique dont on n'aura jamais la réponse mais qui peut se poser tant l'écart qui sépare le Français de ses adversaires à l'arrivée est grande. Dans ces longueurs, quelle part revient au déferrage ? Idem, impossible d'affirmer quoi que ce soit. Ce qui est certain en revanche, c'est combien l'utilisation du déferrage avec parcimonie fait partie intégrante de la carrière d'Horsy Dream. Depuis début 2022, soit 32 courses officielles, Horsy Dream a été déferré à quinze reprises dont (seulement) sept fois des quatre pieds !
C'est sans aucun doute un des ingrédients du succès du champion tricolore : le non-déferrage systématique pour préserver ses pieds et donner un coup de boost supplémentaire quand il est utilisé, ainsi que l'a très bien résumé Eric Raffin dimanche soir dans notre podcast 'Solvalla Inside' (cliquez ICI pour l'écouter) : "Bravo à son entraîneur qui n'a pas hésité à le laisser ferré dans la batterie. On a réussi à gagner la batterie et donc choisir un bon numéro et je savais que j'allais disposer encore d'un autre Horsy Dream pour la Finale et comme on a pu le voir, cela a été éblouissant."
Maintenant que le Graal a été atteint, Pierre Belloche pourrait-il tenter d'aller plus loin en présentant Horsy Dream ferré au départ d'une grande compétition ? Et pourquoi pas ? Comme il le rappelait dimanche, "il a bien trotté à Vincennes 1'10''2 avec ses quatre fers sur 2.100m il y a deux ans" ! Nous verrons bien ce que nous réserva la suite qui pourrait débuter par le Kymi Grand Prix en Finlande, le 15 juin prochain ou par notre Prix René Ballière à Vincennes le 23 juin.

Depuis début 2022, soit 32 courses officielles, Horsy Dream a été déferré 15 fois dont (seulement) 7 des quatre pieds

Les premières cotes de l'Elitloppet 2025
L'opérateur suédois ATG n'aura pas tardé : les premières cotes pour l'Elitloppet de l'an prochain ont été publiées ce mardi. Et Horsy Dream est positionné favori à 4/1 devant Francesco Zet et Idao de Tillard à 6,5/1 ! Soit, le scénario d'une grande revanche un an après. Plus que 363 jours à attendre.
©Solvalla
Horsy Dream en solitaire dans la ligne droite de Solvalla

A voir aussi :
...
Prix Albert Viel : les engagés

Positionné entre deux Critériums, quelques mois après le Prix Comte Pierre de Montesson - Critérium des Jeunes (Gr.1) et quelques mois avant celui des 3 Ans (Gr.1), le Prix Albert Viel (Gr.1) permet la rencontre entre les premiers ...

Lire la suite
...
GNT de Bordeaux, Igrec de Celland en quête du leadership

La 7ème étape du GNT se déroulera ce mercredi sur l'hippodrome de Bordeaux. Ils seront seize en piste, répartis sur deux échelons. En l'absence de l'actuel leader, Ibiki de Houelle (Love You), Igrec de Celland (Django Riff), brillant ...

Lire la suite
...
Horsy Royal à la manière des forts

L'ultime épreuve de la réunion caennaise mettait aux prises des chevaux d'âges dans la spécialité du trot monté, ce lundi. Le protégé de Pierre-Edouard Mary, Impala de Val (Viking de Val), disqualifié dans la phase finale ...

Lire la suite
...
Prix René Ballière : les engagés

La grande épreuve de début d'été pour chevaux d'âge à Vincennes est toujours un grand moment de sport, sur le parcours des 2.100 mètres autostart de la grande piste. Face Time Bourbon (Ready Cash), deux fois au palmarè...

Lire la suite