... ©Aprh
Résultat de course - 09.01.2021

Dénicheur du Vif renoue avec la victoire

S'il prend l'avantage trop tôt, il "s'arrête"
Aymeric Thomas

S'il n'est pas très "gourmand" pour reprendre une expression largement usitée dans les travées hippiques, Dénicheur du Vif n'en demeure pas moins un trotteur comme beaucoup de propriétaires aimeraient en avoir.

Il n'avait pas gagné depuis un an et demi mais Dénicheur du Vif (Redlight Jet) avait depuis collectionné les places dès lors qu'il évolue dans sa catégorie.
Pour son retour à Vincennes, le protégé d'Aymeric Thomas fait mieux que bien se défendre puisqu'il s'impose devant tous les favoris de la course. Une surprise à la victoire pour la majorité des parieurs mais aussi pour son mentor qui nous a dit : "C'est génial ! Oui je suis un peu surpris de gagner aujourd'hui même si je savais le cheval en forme. Mais de là à gagner ! C'est surtout le parcours qui fait la différence et il a été parfait. À l'entrée de la ligne droite, je pensais finir 3ème/4ème, puis en repiquant en dedans cela lui a redonné du moral et il a remis le coup de reins. S'il prend l'avantage trop tôt il "s'arrête". Dix mètres après le poteau il a perdu l'avantage... c'est la raison pour laquelle il gagne rarement. Il est courageux, brave et gentil mais il lui faut le bon parcours. On va pouvoir savourer cette victoire-là."
Il y a de quoi puisqu'il s'agissait de la première drive du professionnel en 2021 et seulement de son deuxième partant cette saison : un quinté parisien en poche, ça débute bien, très bien même ! Plus tard dans la journée, Aymeric Thomas signera un très beau doublé, menant au succès El Capitano dans la 6ème course (victoire d'un nez).
En trottant 1'12''2 (et ses 200 derniers mètres à grande vitesse - voir la data-room-) Dénicheur du Vif signe le deuxième meilleur temps de sa carrière pour devancer Diplomate d'Am, lequel manque le doublé de peu.

D'où vient-il ?

Les "Vif" c'est Bernard Favrel, l'éleveur et le propriétaire que n'a pas manqué de saluer Aymeric Thomas après ce succès du jour. Et Dénicheur est issu d'une jument qui arbore le même label. Science du Vif, inédite, avait déjà donné Blason du Vif (75 180€). Elle compte quatre vainqueurs au haras. Elle est aussi et surtout une sœur du tout bon Licencié du Vif (497 477€) qui avait fait carrière chez Hervé Sionneau.

3e | PRIX DE BRETEUIL
Att - 2100 m - Course D - 51 000 €
DENICHEUR DU VIF 1'12"2
Redlight Jet x Science du Vif (Hello Jo)
Driver : A. Thomas - Entraîneur : A. Thomas
Propriétaire : B. Favrel - Eleveur : B. Favrel
2e Diplomate d'Am 1'12"2
3e Darlington Park 1'12"3
4e : Desperado - 5e : Dorado Bello - 6e : Dexter des Baux - 7e : Caviar du Vivier
A voir aussi :
...
Allegra WF et Björn Goop
l'Europe triomphe

Après les 59/1 affichés par Étonnant dans le Prix de Paris, les 36/1 de Geisha des Prés, voici les 94/1 d'Allegra WF dans ce Prix Reverdy - Prix de la Mayenne.

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat
de son plus bel éclat

Abonné aux petites places dans les belles épreuves montées pour chevaux d'âge, Diamant de Tréabat a décroché la plus belle belle pépite de sa carrière en cette fin de meeting.

Lire la suite
...
Châtillon-sur-Chalaronne : un an après

L'hippodrome de Bel Air à Châtillon-sur-Chalaronne (Ain) ouvrira ses portes demain lundi après un an sans course. Frappée de plein fouet par le confinement l'an dernier, la Société des Courses n'avait pas souhaité rouvrir en juin à huis-clos. ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite