... (© APRH)
Résultat de course - 10.01.2021

Théo Duvaldestin en pleine confiance avec Gitano

Avec lui, on a dans un coin de nos têtes le Critérium des 5 Ans.
Théo Duvaldestin

Une demi-heure après le succès de Flamme du Goutier, Théo Duvaldestin passe encore le poteau en tête avec Gitano dans cette course C. En pleine confiance, il réussit son premier doublé à Vincennes et signe le 150ème succès de sa carrière.

Un entraînement, celui de Thierry Duvaldestin, en forme qui remporte son 22ème succès depuis le coup d'envoi du meeting avec moins de 80 partants. Une casaque, celle de Yannick Desmet, dont la réussite depuis le début de l'année à Vincennes est exceptionnelle : sept partants, cinq victoires (dont la précédente ne datait que de quelques heures puisqu'obtenue en début de réunion avec Gently de Muze) et une deuxième place. Pas étonnant dès lors de voir Gitano (Tucson) s'imposer drivé en très grande confiance par un Théo Duvaldestin qui a remporté à lui seul la moitié des courses du meeting d'hiver de l'entraînement paternel. De la confiance en lui et dans son cheval, le benjamin des frères Duvaldestin en avait à revendre visiblement après le succès dans la course précédente de Flamme du Goutier. C'est ainsi qu'il n'a pas hésité à sortir à 1000 mètres de l'arrivée alors que Jean-Michel Bazire (Gribouille) et Franck Nivard (Giant Chief) étaient aux avant-postes. "On n'a pas fait fort la première partie du parcours, revient-il sur sa course. C'est pour ça que j'ai décidé de venir au kilomètre. On allait vite, ils ont essayé de me contrer mais j'ai réussi à les franchir avant de pouvoir temporiser un petit peu. Dans la ligne droite, j'ai surtout gardé mon cheval sur la main mais je pense qu'il avait encore des ressources. Il est tout simplement au-dessus." De quoi envisager l'avenir pour le moins sereinement. "Depuis un an, il ne cesse de progresser, poursuit le lauréat. Le déferrage lui fait du bien. Avec lui, on a dans un coin de nos têtes le Critérium des 5 Ans depuis quelque temps. Sept mois, c'est loin mais c'est une idée qui nous trotte dans la tête."

D'où vient-il ?

En provenance de l'élevage de son entraîneur, Thierry Duvaldestin, Gitano est un fils de Tucson 1'13'' a.-m. -le père d'Ecu Pierji 1'11''- et de Que d'Oseille 1'12'', gagnante de cinq courses et d'un peu plus de 200.000 €. Cette fille d'Hermès de Péricard 1'12'' a donné plusieurs autres vainqueurs, dont l'utile Drôle de Destin 1'14'' (Uniclove). Que d'Oseille est la soeur de cinq lauréats et d'une de ses soeurs descendent le classique Fric du Chêne 1'11'' (troisième du Critérium des 4 Ans et du Championnat Européen des 3 Ans) et le semi-classique Euro du Chêne 1'12''. La famille est aussi celle du tout bon Volcan du Chêne 1'14'' (dix-sept victoires et 436.202 €).

5e | PRIX D'ETREPAGNY
Att - 2700 m - Course C - 38 000 €
GITANO 1'13"9
Tucson x Que d'Oseille (Hermes de Pericard)
Driver : T. Duvaldestin - Entraîneur : T. Duvaldestin
Propriétaire : Y. Desmet - Eleveur : E. T. Duvaldestin
2e Garou Pierji 1'14"
3e Gribouille 1'14"
4e : Gamay de l'Iton - 5e : Gold de Chimay - 6e : Gamin Normand - 7e : Gigolo Lover
A voir aussi :
...
I Love Me, candidate à la succession d'Hohneck

En l'absence des meilleurs 3 ans attelé, le Prix Timocharis (Groupe 3) regroupe un lot de qualité. Quatrième du Prix de l'Etoile (Groupe 1) le 19 septembre, I Love Me (Love You) trouve une très belle occasion de renouer avec le succè...

Lire la suite
...
Formalité pour Farrel Seven

Triple lauréat lors du dernier meeting d'hiver sur la cendrée parisienne, Farrel Seven (Rédéo Josselyn) a ridiculisé ses adversaires ce lundi à Enghien avec Nicolas Bazire à son sulky. Ménagé par Jean-Michel Bazire en vue du meeting ...

Lire la suite
...
Joker des Molles commence à dévoiler ses atouts

Seulement devancé par un certain Just A Gigolo (Boccador de Simm) le jour de ses débuts à Vincennes (le 14 septembre), Joker des Molles (Eridan) a confirmé son potentiel en s'imposant cette fois-ci avec brio ce mardi sur le plateau de ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite