... (© ScoopDyga)
Résultat de course - 11.01.2021

Genius Winner en mode révélation

Comme il le fait, il peut monter en gains facilement.
Matthieu Abrivard

Première à Vincennes, première derrière l'autostart. Il en fallait plus pour contrarier Genius Winner qui s'impose dans cette course E dans un style très convaincant en 1'12''5. De bon augure pour la seconde moitié du meeting d'hiver.

C'est ce qui s'appelle un test réussi, avec même une mention "bien" à la clé. Après un début de carrière provincial chez Grégory Martens afin de le façonner - "Jeune, c’était un gros cheval qui n’avait pas de force", dixit Matthieu Abrivard qui l'a reçu à l'entraînement à la fin de l'été dernier -, Genius Winner prend course après course une nouvelle dimension. "Il a gagné d’emblée à Vichy mais il n’était pas très démonstratif, revient le lauréat. Depuis, il s’est toujours amélioré. Il a un chic tempérament. Il est fait pour s’améliorer. Le matin, il n’est pas super démonstratif, il est meilleur en courses."
La démonstration du jour de ce pur produit de l'élevage initié par le regretté Philippe Aloisio et poursuivi par son épouse (lire ci-contre) vient étayer les propos de son entraîneur. "Il pointait les oreilles le garçon devant mais il se préservait bien, poursuit Matthieu Abrivard. Je ne savais pas trop comment il allait se comporter sur ce parcours avec l'autostart mais il a beaucoup de facilité. En deux ou trois battues, il couvre beaucoup de terrain. Il a facilement pris l’avantage. Je n’ai pas débouché les oreilles pour finir. Il attend qu’il y en a un qui vienne. Aujourd’hui (lire lundi), c’était suffisant pour gagner." Avec un peu plus de 41 000 € de gains après ce succès, la seconde moitié du meeting se présente pour le moins sous de bons auspices. "Comme il le fait là, il peut monter en gains facilement, est convaincu le professionnel angevin. Sur 2700m, il ne pêchera pas par la tenue, il peut juste peut-être manquer un peu de force pour emmener son braquet."

D'où vient-il ?

Genius Winner est un "Winner" sur toute la ligne, étant, dans les pas de ses auteurs, Booster Winner 1'10'' et Bombe Winner (Quaro), un élève de la S.C.E.A. Winner. Genius Winner est le premier produit de cette jument qualifiée, mais sans performances, avant Herboriste 1'18'' (Booster Winner), pour l'instant timide compétiteur, Interplay (Charly du Noyer), qui reste à qualifier, Jalonaise (Voyage de Rêve) et Kaiser de Kacy (Eridan). C'est un très beau "papier" Levesque, sachant que de Loctudy 1'12'' (Extreme Dream), soeur aînée de Bombe Winner, est né le classique et étalon Ulysse 1'11'' m. (Love You), vainqueur du Prix de Normandie. Un bel inbreeding sur Coktail Jet (3x4) et un autre sur Kerjacques (5x4) caractérisent ce pedigree.

3e | PRIX DE LA MOSELLE
Att - 2100 m - Course E - 29 000 €
GENIUS WINNER 1'12"5
Booster Winner x Bombe Winner (Quaro)
Driver : M. Abrivard - Entraîneur : M. Abrivard
Propriétaire : E. Winner - Eleveur : S. Winner
2e Gavroche d'Idee 1'12"9
3e Grahal des Rioults 1'13"
4e : Gossip - 5e : Ginko de La Vallee - 6e : Gardon - 7e : Gamin de Fourches
A voir aussi :
...
Dragon des Racques 1'11''
Haras d'Avireau

Notre série "Leurs premiers produits arrivent aux qualifs" vous présente tous les étalons dont les produits initiaux ont 2 ans et sont attendus dans les prochains mois aux qualifications. SA CARRIERE Dragon des Racques 1’11’’ a été l’un des ...

Lire la suite
...
Isocrate d'Ela et Hamandina montrent de beaux moyens

Deux éléments des jeunes générations ont prouvé ce dimanche à Chartres qu'ils n'évoluaient en l'occasion pas dans leur véritable catégorie. Le 3 ans Isocrate d'Ela et la 4 ans Hamandina vont continuer leur marche en avant dans ...

Lire la suite
...
Ilya du Goutier et Indica
débutent victorieusement

Deux débutantes, dans un style différent chacune, ont remporté les épreuves réservées aux pouliches de 3 ans, à savoir Ilya du Goutier et Indica, respectivement pour les entraînements de Thierry Duvaldestin et Laurent Abrivard.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite