... (© ScoopDyga)
Résultat de course - 11.01.2021

Hastronaute, atterrissage réussi

C’est mon meilleur cheval. Je veux qu’il dure.
Yannick Henry

Hastronaute justifie une nouvelle fois toute l'estime que lui porte son entraîneur-propriétaire Yannick Henry en remportant cette course A en poulain d'avenir. Pour autant, l'entraîneur du Sud-Ouest met fin au meeting de son poulain sur ce succès.

Une heure après le succès très plaisant de Genius Winner, un autre fils de Booster Winner laisse une bonne impression. Vainqueur le 19 décembre sur les 2850m. de la petite piste, Hastronaute clôt ainsi son premier hiver parisien par une deuxième victoire, cette fois sur le parcours classique du Plateau de Gravelle. Comme le dit l'expression, toutes les bonnes choses ont une fin et Yannick Henry, son entraîneur, ne veut pas hypothéquer l'avenir de ce poulain acheté à réclamer au printemps dernier à Beaumont-de-Lomagne. "Il a bien travaillé depuis cet été, commente-t-il. On sait que l’on a un bon cheval, on ne va pas s’affoler. Il arrête son meeting sur cette course. On a eu le même discours avec Matthieu (Abrivard) à l’issue de la course. Il avait les jambes un peu lourdes pour finir. Il mérite d’aller en vacances. C’est mon meilleur cheval. Je veux qu’il dure. On ne va pas casser le jouet."
Au heat, Hastronaute avait quelque peu douché la confiance de son entourage en se montrant fautif dans la descente. Quand bien même, il était alors muni de gros fers, ce n'était pas dans les habitudes du poulain. Ceci s'ajoutant à cela, Yannick Henry préfère donc jouer la carte de l'avenir. Le professionnel installé dans le Sud-Ouest peut aussi il est vrai d'ores et déjà se féliciter de son choix de venir s'installer pour la durée du meeting d'hiver de Vincennes à Melun avec un effectif d'une dizaine d'éléments, une décision encouragée d'ailleurs par le potentiel de Hastronaute. Avec moins de 20 partants, il totalise ainsi cinq victoires, puisqu'outre le fils de Booster Winner, Fantasia de Ligny, Gana de Ligny et Hello de Ligny se sont aussi imposés.

D'où vient-il ?

En provenance de l'élevage Guarato, Hastronaute est le premier produit, par le "Groupe I", attelé-monté, Booster Winner 1'10'', d'Une Etoile Bleue 1'14'' (Kool du Caux), gagnante de sept courses et de près de 150.000 €. Le suivent Idilka d'Etoile, une fille de Prince d'Espace, et Jolie Bénilat, une "Valko Jénilat". Une Etoile Bleue est la sœur du valeureux Auteur 1'12'' (Overtrick), sept fois victorieux, pour 185.000 € de gains. Leur mère, Onéso 1'17'' (Illico Presto), a pour frères le classique Daso 1'14'' (Paso Fino) et le semi-classique Fébrile 1'14'' (And Arifant). C'est une souche Feuillet qui est ici représentée.

5e | PRIX DE CROISSANVILLE
Att - 2700 m - Course A - 53 000 €
HASTRONAUTE 1'13"7
Booster Winner x Une Etoile Bleue (Kool du Caux)
Driver : M. Abrivard - Entraîneur : Y. Henry
Propriétaire : Y. Henry - Eleveur : E. S. Guarato
2e Haribo du Loisir 1'13"7
3e Hodake Vedaquais 1'13"8
4e : Hermes Pat - 5e : Honneur du Cebe - 6e : Hamilton Renka - 7e : Handy Bourbon
A voir aussi :
...
LeTROT s'engage avec Passerelle et la Fédération Française de la Reconversion

Le bien-être équin sous sa forme retraite et reconversion était à l'honneur ce dimanche à Vincennes avec la signature de conventions entre la société-mère et deux associations, Passerelle et la Fédération Française de la reconversion (...

Lire la suite
...
TETF : Eclat de Gloire impérial à Son Pardo

La 3ème étape du Tour Européen du Trotteur Français disputée dimanche sur l'hippodrome de Son Pardo (Espagne) a été largement dominée par Eclat de Gloire. Malgré un numéro 9 en seconde ligne derrière l'autostart, le ...

Lire la suite
...
UET Suède : Calgary Games et San Moteur répondent présent

Les deux éliminatoires suédoises ont livré leur verdict en parallèle de la batterie française remportée par Hirondelle Sibey (Gazouillis) à Vincennes. Tout récent vainqueur du Derby suédois (Gr.1) et toujours invaincu en huit tentatives, Calgary ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite