... © Province Courses
Actualité - 18.06.2024

Les Banville prêts pour une incroyable journée

La Journée des Champions sera exceptionnelle. Sept Groupes sont à l’affiche dont cinq Groupes 1. Les champions du moment, génération par génération, répondront à l’appel. Pour tout éleveur, se voir représenter dans ces temps forts de l’année est une consécration et toujours le fruit d’une passion dévorante. Cette semaine, 24h au trot vous emmène à la rencontre de trois éleveurs qui vivront la journée en très haute intensité. Episode 1 avec les frères Duprey, les éleveurs des "Banville". Retrouvez l'intégralité de cette rencontre en images par ce LIEN.



Quelques jours après la commémoration des 80 ans du débarquement sur les plages normandes, nous sommes allés à la rencontre de Benoît Duprey, gérant du GAEC du Petit Banville avec son frère Damien. Situé entre les plages d’Utah et d’Omaha, leur domaine était au cœur des festivités pendant la semaine du 6 juin, avec des terres qui ont servi de base à l’aviation américaine durant la seconde guerre mondiale. Un mémorial borde même l’un des prés où sont stationnées les poulinières. Laissons l’histoire et revenons à l’élevage. Les "Banville" seront présents dans quatre des cinq Groupes 1 de la journée des Champions le 23 juin prochain sur l’hippodrome de Vincennes.

© Province Courses

Les 4 "Banville" fantastiques

■ Kelly de Banville : Prix du Président de la République – Etrier 4 Ans Finale (Gr.1)
J’ai acheté Bartavelle du Rib (Diamant Gédé) à Joël Hallais après une course à réclamer à Graignes. Je trouvais son papier intéressant et, en tant que fille de Diamant Gédé (Florestan), nous pouvions la croiser facilement avec le sang de Ready Cash. Notre choix s’est porté sur Eridan (Ready Cash), un cheval classique que nous aimons bien. Cela a donné Kelly de Banville. Son entraîneur, Stéphane Bourlier, a fait du très bon travail avec elle car la pouliche était très compliquée à ses débuts.

■ Lexie de Banville : Prix d’Essai – Etrier 3 Ans Finale (Gr.1)
Lexie de Banville fait partie des chevaux que nous avons en association avec notre ami Thomas Levesque. Elle a la même souche "Levesque" que Ganay de Banville, à savoir Jaina Grandchamp (Vinci II). Le choix de Réal de Lou (Jag de Bellouet) pour Cannebière (Orlando Vici) a été préconisé par Thomas qui avait entraîné la jument. Il nous a conseillé Réal de Lou pour apporter de la dureté. En plus, il produit très bien dans les deux spécialités.

■ Jessy de Banville : Prix de Normandie – Etrier 5 Ans Finale (Gr.1)
Nous avons marié Raquel Ouest (Cygnus d’Odyssée) à Boccador de Simm (Rieussec) car elle dépendait d’une souche riche en chevaux de vitesse. Boccador de Simm faisait la monte à côté de chez nous et n’était pas encore l’étalon confirmé qu'il est aujourd'hui. Comme Raquel Ouest manquait un peu de taille, je pensais que cette association allait ramener du modèle. Jessy de Banville nous a donné raison car c’est une belle jument avec du sang. Sa victoire dans le Prix de Vincennes (Gr.1) a été pleine d'émotions car elle avait perdu du terrain sur faute au départ et a ensuite effectué une magnifique remontée.

■ Ganay de Banville : Prix René Ballière (Gr.1)
Nous aimions bien Jasmin de Flore (Vivier de Montfort), un cheval qui enroulait en compétition et possédait beaucoup de tenue. Anaïs de Banville (Quaker Jet) était une jument avec beaucoup d’allures. Le croisement a plutôt bien marché. Dès la naissance, Ganay de Banville s’est démarqué des autres par sa prestance et sa gentillesse. Il a malheureusement connu des soucis de santé et n’aura sûrement pas la carrière à la hauteur de son talent.

La rencontre

24h au trot.- Comment est né l’élevage des "Banville" ?
Benoît Duprey.- Nous avons créé le GAEC du Petit Banville au début des années 2000 avec mon frère Damien lors de l’arrêt de l’activité de nos parents et de la reprise de la ferme laitière familiale, avec environ 200 bovins. Mon père avait toujours eu quelques poulinières trotteuses mais, à notre arrivée, nous avons eu le désir de développer cet élevage. Nous avons une vingtaine de juments avec 15 ou 16 poulains par an. Nous sommes passionnés de trotteurs depuis toujours avec Damien et, pour nous, l’élevage était une évidence.

Les victoires de Groupe sont arrivées rapidement.
B.D.- C’est vrai car, dix ans après le début de notre élevage, Sir de Banville nous a apporté nos premiers succès de Groupe 3, pour l’entraînement de Jean-Michel Bazire et sous la selle de Ludovic Mollard. Depuis, le palmarès de nos produits s’est étoffé avec les victoires de Ganay, Héra, Jessy, Jewel, Lexie et plus récemment Kelly.

Parlez-nous de vos deux succès classiques avec Ganay de Banville et Jessy de Banville.
B.D.- Ganay est notre pépite ! Lors de sa victoire de Groupe 1, dans le Prix de l’Étoile en 2021, nous avons alors ressenti beaucoup de fierté pour l’élevage et aussi le sentiment d’avoir eu de la chance de faire naître un tel cheval. Jessy a une histoire particulière car elle appartient à un ami qui vit en Guadeloupe. Il a flashé sur le nom de la jument et l’a mise à l’entraînement chez mon ami Christophe Clin. Je suis ravi de sa réussite et du plaisir qu’elle procure à son entourage.

Vous aurez quatre partants dimanche, dans quatre Gr.1. C’est un scénario peu banal. À quelques jours de l’événement, comment vous sentez-vous ?
B.D.- J’espère tout d’abord que les chevaux arriveront en forme et qu’ils pourront s’exprimer pleinement. La concurrence est très forte et nous sommes déjà très heureux que notre élevage soit présent lors de cette journée. Nous effectuerons le déplacement en famille et savourons déjà la chance d’avoir autant de représentants ce jour-là.
© Province Courses
Damien et Benoît Duprey

A voir aussi :
...
Jean-Yann Ricart
L'homme des grands rendez-vous

L'hippodrome de Cabourg proposera ce vendredi soir sa plus belle réunion de l'année. Au programme, deux courses majeures avec le Grand Prix de la Ville de Cabourg et l'important Prix Fandango, la plus belle épreuve du meeting au ...

Lire la suite
...
Little Road trace sa propre route

Victoire des plus convaincantes pour Little Road (Very Nice Marceaux), lauréate de sa deuxième course consécutive après avoir ouvert son palmarès sur la piste en herbe de Genêts. Cette fois alignée sur le ...

Lire la suite
...
Test réussi pour San Moteur mercredi soir à Eskilstuna

San Moteur (Panne de Moteur) a remporté ce mercredi soir à Eskilstuna (Suède) sa deuxième course consécutive après son break pour blessure. Cette course, de la division or selon le principe hiérarchique suédois, avait valeur ...

Lire la suite
...
Luxurio Vici ouvre son palmarès

Acquis aux ventes Arqana Trot pour la somme de 20.000€, Luxurio Vici (Etonnant) s'était montré jusqu'ici très régulier en prenant des places. Sa quatrième sortie publique lui permet de débloquer son compteur-victoire en repoussant avec tonus ...

Lire la suite