... (© ScoopDyga)
Résultat de course - 12.01.2021

Iberia du Lude fait voyager Jean-Rémy Launois en 1ère classe

Je n'ai débourré que deux "I", elle et une autre qui est partie à la réforme.
Jean-Rémy Launois

Jean-Rémy Launois n'avait encore jamais gagné avec la double casquette entraîneur-driver sur la piste de Vincennes. Pour son deuxième essai sur la cendrée parisienne, Iberia du Lude s'est chargée de lui apporter un succès qui compte forcément.

Après avoir travaillé pendant un an et demi au service de l'Ecurie Fac, Jean-Rémy Launois s'est retrouvé à son compte depuis le printemps dernier. A cette époque, Iberia du Lude, qui donne à Airport son premier gagnant au sein de cette promotion, est au débourrage. "C'est une pouliche que j'ai récupérée via une petite annonce car son propriétaire cherchait un copropriétaire et un entraîneur. J'ai "postulé" et j'ai été retenu. Voilà comment ça s'est fait. Je n'ai débourré que deux "I", elle et une autre qui est partie à la réforme", raconte celui qui est installé dans l'Orne. Une initiative dont il peut se féliciter car la pouliche a incontestablement de la qualité vu le style de son succès du jour, de bout en bout. "Elle ne me surprend pas, poursuit Jean-Rémy Launois. L'autre fois, à Laval, on avait pris "tête et corde", tout pareil, et elle n'avait été battue que par un sprinteur. Je trouvais qu'elle avait vraiment été plaisante. Elle avait juste besoin d'apprendre son métier et de comprendre ce que je lui demande."
La leçon a été bien assimilée et les progrès sensibles avec une pouliche qui court sans enrênement. "Elle avait besoin d'artifices au début, mais je lui en enlève au fur et à mesure car cela la contrarie plus qu'autre chose", explique encore au micro d'Equidia le lauréat. Une victoire qui compte double pour Jean-Rémy Launois puisque c'est la première à Vincennes avec à la fois les casquettes de driver et d'entraîneur.

D'où vient-elle ?

En provenance de la S.C.E.A. du Lude, Ibéria du Lude est une fille du classique monté Airport 1'13'' m., un fils de Love You 1'10'' placé du "Président" et du Prix de Vincennes ou encore vainqueur du "Henri Balière". Elle est la soeur de Calypso du Lude 1'15'' (Othello Bourbon), gagnante de quatre courses et de 67.660 €. Salsa des Marceaux (Jag de Bellouet), leur mère, s'est qualifiée, mais n'a pas couru. Elle a pour propre frère le classique Very Nice Marceaux 1'10'', double lauréat de Groupe II et à l'arrivée du Critérium des 5 Ans. Tous deux sont nés de Jolie Fortuna 1'14'' (1997-And Arifant), placée du Critérium des 4 Ans et propre soeur du vainqueur du Critérium des Jeunes Fortuna Fant 1'17''. Un pedigree caractérisé par l'inbreeding sur And Arifant (4x3) et sur la matrone Vésubie III (5x5).

3e | PRIX DE VIC-BIGORRE
Att - 2100 m - Course C - 32 000 €
IBERIA DU LUDE 1'15"2
Airport x Salsa des Marceaux (Jag de Bellouet)
Driver : J. R. Launois - Entraîneur : J. R. Launois
Propriétaire : E. J. Launois - Eleveur : S. D. Lude
2e Iona de Feugeres 1'15"3
3e I Love Me 1'15"3
4e : Ironie du Guelier - 5e : Icon Brickell - 6e : Inestelle - 7e : Isma Gede
A voir aussi :
...
Dragon des Racques 1'11''
Haras d'Avireau

Notre série "Leurs premiers produits arrivent aux qualifs" vous présente tous les étalons dont les produits initiaux ont 2 ans et sont attendus dans les prochains mois aux qualifications. SA CARRIERE Dragon des Racques 1’11’’ a été l’un des ...

Lire la suite
...
Isocrate d'Ela et Hamandina montrent de beaux moyens

Deux éléments des jeunes générations ont prouvé ce dimanche à Chartres qu'ils n'évoluaient en l'occasion pas dans leur véritable catégorie. Le 3 ans Isocrate d'Ela et la 4 ans Hamandina vont continuer leur marche en avant dans ...

Lire la suite
...
Ilya du Goutier et Indica
débutent victorieusement

Deux débutantes, dans un style différent chacune, ont remporté les épreuves réservées aux pouliches de 3 ans, à savoir Ilya du Goutier et Indica, respectivement pour les entraînements de Thierry Duvaldestin et Laurent Abrivard.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite