... © ScoopDyga
Résultat de course - 12.01.2021

Glamour Queen poursuit sa royale série

Elle a monté quelques échelons et devrait continuer à le faire.
Jean-Philippe Dubois

Quand on dit d’une épreuve qu’elle s’est entièrement jouée dans le dernier kilomètre, on pourrait montrer en exemple le Prix de Ribeauville. Auteure d’une course d’attente en tête, Glamour Queen a fait preuve de brio pour s’imposer.

Incontestablement, les temps partiels de la première partie d'épreuve sont la preuve que personne n'a voulu endosser l'habit de l'animatrice. Les duettistes Greyline (Sam Bourbon) et Gaella (Bird Parker) se sont relayées sans enthousiasme, comme contraintes et forcées. La dernière citée s'est vue flanquer de Glamour Queen (Prodigious) en plaine, laquelle a aussi joué les attentistes. Bref, le signal de fin de partie tranquille a été sifflé au passage de la marque du dernier kilomètre (avec un chrono partiel de 1'21''5 pour l'animatrice Gaella jusque là) par Gélinotte du Rib (Uhlan du Val). Celle-ci est restée en suspension et Glamour Queen s'est montrée très supérieure dans le final emmenant avec elle Galla de Manche (Village Mystic). Driver et responsable de la lauréate, Jean-Philippe Dubois ne tire pas encore de plan sur la comète : « On est partis sur un tempo assez lent et la course s'est bien accélérée sur la fin. C'est une jument que j'estime dans mon effectif. Elle a déjà monté quelques échelons et devrait continuer à le faire. Je ne sais pas si on la verra rapidement dans les Groupes. Avec elle, on va prendre les courses comme les arrivent et je n'ai pas encore regardé la suite de son programme. »

Dans le quatuor à 4 victoires
Il s'agit de la cinquième victoire consécutive de Glamour Queen, la quatrième du meeting. Un score qui lui permet de constituer avec Gladys des Plaines, Hallix et Falco Berry le quatuor de tête du meeting parmi les chevaux. Eux seuls ont remporté quatre victoires.

D'où vient-elle ?

Glamour Queen est une élève de Jean-Philippe Dubois et est frappée de son sceau, des deux côtés de son pedigree, non seulement par l'entremise de Prodigious 1'11'', son père, mais par celle de Queen's Glory 1'10'' (Love You), sa mère. Cette dernière offrit le Critérium des 5 Ans à son mentor, installé à son sulky, de retour d'une longue suspension; une date, pour lui, à marquer d'une pierre blanche. Queen's Glory fut aussi troisième du Prix de France ou encore du Prix de l'Atlantique. De ses quatre premiers produits, par le même Prodigious, Glamour Queen est la seule gagnante, mais, parmi eux, il y a une 2 ans, Imperial Queen, qui a l'avenir devant elle. La suit un mâle de Voyage de Rêve, baptisé Joli Voyage.

5e | PRIX DE RIBEAUVILLE
Att - 2700 m - Course C - 38 000 €
GLAMOUR QUEEN 1'17"8
Prodigious x Queen's Glory (Love You)
Driver : J. Dubois - Entraîneur : P. Moulin
Propriétaire : E. Victoria Dreams - Eleveur : J. Dubois
2e Galla de Manche 1'17"9
3e Greyline 1'18"
4e : Giboulee de Mars - 5e : Gaya de Bellouet - 6e : Gaella - 7e : Gelinotte du Rib
A voir aussi :
...
Grand Prix du Sud-Ouest : un
nouveau challenge pour Cleangame

Le Grand Prix du Sud-Ouest, dont la quarante-quatrième édition est programmée dimanche sur l’hippodrome de Beaumont-de-Lomagne, constitue l’événement de ce week-end. En quête d’un quarantième succès et d’une deuxième ...

Lire la suite
...
12 et fractions : le tarif pour Fantaisie

Lauréate en 1'12''5 en mai à Caen, en 1'12''1 (!) au Mont-Saint-Michel en septembre, Fantaisie (Un Mec d'Héripré) signe une troisième victoire 2021 en moins d'1'13'' en remportant le Prix de Coquainvilliers à Cabourg ce samedi. Pour ...

Lire la suite
...
Justine Vive for a third time in a row

Trainer Phillipe Allaire further consolidates his supremacy with his 2-year-olds, thanks to Prix Undina winner at Vincennes last Tuesday. A daughter of Charly du Noyer, Justine Vive once again impressed for her third consecutive win. Philippe Allaire can boast of ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite