... (© ScoopDyga)
Résultat de course - 12.01.2021

Feder Fouteau avec le joker David Bekaert

A l'entrée de la ligne droite, il s'est bien remis dans les rails.
David Bekaert

La veille de Noël, Feder Fouteau avait joué de malchance alors qu'il était en capacité de s'imposer. André Dreux aura donc dû attendre un peu plus longtemps pour goûter à un succès, son premier du meeting, avec la complicité de David Bekaert en remplacement de Charles Dreux (souffrant).

La réunion de David Bekaert a mal commencé avec la disqualification après enquête de Girl Venisi (The Best Madrik) dans la deuxième course. Un coup pour rien pour le driver dont c'était a priori la seule drive de la journée. Mais Charles Dreux étant souffrant, son père, André, a fait appel pour le remplacer au sulky de Feder Fouteau (Quéroan de Jay) à David Bekaert qui faisait la Une de Province Courses l'Hebdo la semaine dernière sous le titre "Le Normand du Sud", lui qui a réussi sa meilleure saison en 2020. A cette occasion, David Bekaert, qui fêtera demain ses 36 ans, avait déclaré : "Qu'on me propose de mener plus régulièrement à Vincennes, avec des chances correctes, ne sera pour moi qu'un plaisir".
Malgré des conditions atmosphériques de plus en plus difficiles, il a dû en prendre (du plaisir) même si tout n'a pas été forcément simple. "C'était une chance avant coup car il restait sur une bonne course où il n'avait pas été des plus chanceux, mais il fallait absolument avoir un bon parcours. Ce que l'on a d'ailleurs eu aujourd'hui (lire mardi), souligne David Bekaert. On a vraiment eu le parcours idéal, pas trop loin des premiers. Pourtant, dans le tournant final, j'y croyais sans plus. A l'entrée de la ligne droite, il s'est bien remis dans les rails pour bien finir et a vraiment jailli." Meilleur finisseur, Feder Fouteau remporte ainsi son premier succès du meeting d'hiver, le premier aussi d'André Dreux avec seulement neuf partants.

D'où vient-il ?

C'est l'élevage, la casaque et l'entraînement d'André Dreux. Féder Fouteau est par le valeureux Quéroan de Jay 1'12'' a.-m. (douze victoires et plus de 600.000 €) et Run Fouteau 1'14'' m. (Iouky du Pré), qui a signé cinq succès, pour plus de 100.000 € de gains. Run Fouteau a trois produits répertoriés, les deux autres étant Eddington Fouteau 1'15'' (Origano Lap), gagnant de deux courses et d'un peu plus de 30.000 €, et le jeune Icarien Fouteau, un fils de Séduisant Fouteau qui n'est pas encore qualifié. Run Fouteau a été le meilleur produit de la semi-classique sous la selle Abstraite 1'16'' (1988-Narbon), sur laquelle veillait déjà André Dreux dans les années 1990. Le pedigree est fort d'un inbreeding sur Florestan (4x4) et d'un autre sur Chambon P (4x5x4).

6e | PRIX DE JOINVILLE
Att - 2700 m - Course D - 37 000 €
FEDER FOUTEAU 1'14"1
Queroan de Jay x Run Fouteau (Iouky du Pre)
Driver : D. Bekaert - Entraîneur : A. Dreux
Propriétaire : A. Dreux - Eleveur : A. Dreux
2e Faon du Vivier 1'14"1
3e Fils d'Haufor 1'14"2
4e : Fred du Gueret - 5e : Furious Wind - 6e : Feux Verts - 7e : Fuchsia Pierji
A voir aussi :
...
Dragon des Racques 1'11''
Haras d'Avireau

Notre série "Leurs premiers produits arrivent aux qualifs" vous présente tous les étalons dont les produits initiaux ont 2 ans et sont attendus dans les prochains mois aux qualifications. SA CARRIERE Dragon des Racques 1’11’’ a été l’un des ...

Lire la suite
...
Isocrate d'Ela et Hamandina montrent de beaux moyens

Deux éléments des jeunes générations ont prouvé ce dimanche à Chartres qu'ils n'évoluaient en l'occasion pas dans leur véritable catégorie. Le 3 ans Isocrate d'Ela et la 4 ans Hamandina vont continuer leur marche en avant dans ...

Lire la suite
...
Ilya du Goutier et Indica
débutent victorieusement

Deux débutantes, dans un style différent chacune, ont remporté les épreuves réservées aux pouliches de 3 ans, à savoir Ilya du Goutier et Indica, respectivement pour les entraînements de Thierry Duvaldestin et Laurent Abrivard.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite