... © A. Viguier
Résultat de course - 13.01.2021

Hardi Crown reçu 4 sur 4

J'estime beaucoup ce poulain qui a encore besoin de s'endurcir.
Dominik Locqueneux

Fils de Perlando, Hardi Crown a offert une première victoire à Dominik Locqueneux en 2021. Le poulain reste de son côté invaincu en quatre sorties publiques. De quoi envisager l'avenir sous les meilleurs auspices.

Avant de parler du vainqueur, il faut évoquer Vincent Martens, lequel est passé tout près d'un grand chelem dans les quatre premières épreuves de la réunion cagnoise en tant qu'entraîneur ce mercredi. Auteur d'une magnifique fin de course, Haiko Dream (Ready Cash) a échoué du minimum pour le succès. Sa sortie est en tout cas très prometteuse.
La palme est revenue à un autre élément doué. Son nom : Hardi Crown (Perlando). Après deux succès obtenus au mois de mai dernier, Dominik Locqueneux, qui en est l'entraîneur et le driver, avait accordé un break à son poulain en vue de cet hiver. Bien lui en a pris puisque son pensionnaire vient d'aligner une quatrième victoire consécutive. « J'estime beaucoup ce poulain qui a encore besoin de s'endurcir. Il a que très peu couru car il est grand. J'ai donc pris mon temps avec lui. Il avait surtout besoin de se muscler. Il est bien en ce moment. Il va donc continuer de courir », déclare le professionnel belge au micro d'Equidia. Le huitième partant de Dominik Locqueneux en tant qu'entraîneur en 2021 aura été le bon. Le professionnel belge qui loue des boxes à Cagnes-sur-Mer et au haras de Retz signe simultanément sa première victoire en tant que driver cette année. Son fer de lance, Dona Viva, une fille de Love You et Kuza Viva, représentera son entraînement ce jeudi dans le Prix de la Côte d'Azur. Âgée de 8 ans, cette belle alezane n'est pas sortie des deux premiers depuis le 25 juillet, c'est-à-dire lors de ses six dernières sorties. Dans ce Groupe 3, elle partira avec la confiance de son mentor malgré la forte opposition (Valzer di Poggio, Freyja du Pont, Golden Bridge, Alcoy, Bulle de Laumont, etc.) [lire les partants en page 14].

D'où vient-il ?

Ce fils de Perlando est le meilleur des quatre rejetons en âge de courir de sa génitrice Ultima Crown (non qualifiée). Sa grand-mère Jodie Crown (76 469 € - triple lauréate à Vincennes) a notamment produit Rambo Crown (160 325 €). Dans cette famille, on retrouve aussi Ma Crown (105 480 €), mère de la très bonne Royal Crown (525 832 € - quadruple lauréate au niveau Groupe 2) mais aussi d'Un Charme Fou (369 480 €).

4e | PRIX DE LA COTE VERMEILLE
Att - 2925 m - Course D - 22 000 €
HARDI CROWN 1'15"5
Perlando x Ultima Crown (Olitro)
Driver : D. Locqueneux - Entraîneur : D. Locqueneux
Propriétaire : B. Ikarus Racing - Eleveur : N. Janssens
2e Houston Pajelo 1'15"5Haiko Dream 1'15"5
3e
4e : Houston Sissi - 5e : Hurricane Steed - 6e : How Long de Nappes - 7e : Hermes d'Em
A voir aussi :
...
Vincennes sous un manteau blanc

Les chutes de neige prévues en fin de matinée ce samedi ont bien impacté la région parisienne. Devant leur intensité, il a même fallu à Chantilly, où se courait aussi une réunion Premium au galop, interrompre ...

Lire la suite
...
Plus de questions
que de réponses dans les médias

A deux semaines de la grande échéance, le sixième et dernier épisode des Prix d'Amérique Races ZEturf met en jeu trois derniers tickets dimanche. C'est évidemment l'un des enjeux d'une Qualif #6-Prix de Belgique aux contours particuliers, ...

Lire la suite
...
À l'assaut
d’Italiano Vero !

Pendant du Prix Gélinotte pour les mâles, le Prix Maurice de Gheest revêt pareillement, pour la première fois, un caractère international. Deux candidats à ce Groupe 2 nous viennent ainsi de l’étranger, quoique l’un d’...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite